Accueil > Les news / information des supermarchés / cybermarchés en ligne - supermarche-ligne.fr

Comparatif Supermarchés
Zone membre
Promotions par Parrainage

parrainage
Réduc 25€ / livraison gratuite en vous faisant parrainer !

Rejoignez-nous !
Sondage supermarché
Les livreurs les plus sérieux - chez qui ?
133 votes 13.3%
Houra
225 votes 22.6%
Auchan Direct
76 votes 7.6%
Ooshop
65 votes 6.5%
Telemarket
300 votes 30.1%
Intermarché
16 votes 1.6%
Natoora
23 votes 2.3%
Coursengo
92 votes 9.2%
Monoprix
67 votes 6.7%
Simplymarket
 997 votes Archives 
Accès à tous les sondages
Bon plan promo

Parmi houra.fr, Ooshop, Auchan direct, Monoprix, Expressmarché, Coursengo, Simplymarket, Picard, E-leclerc.

Aller à la page « | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | »

les brèves

Carrefour discute partenariat avec Ocado (Reuters)

Ajouté le 06/12/2009 - Auteur : scousser
Les dirigeants de Carrefour ont rencontré leurs homologues du distributeur en ligne britannique Ocado pour discuter d'une société commune spécialisée dans la livraison à domicile en France, rapporte The Independent.

Le groupe Carrefour est intéressé par l'utilisation du système de logiciels utilisé par Ocado pour la prise de commandes, indique le quotidien britannique. Les livraisons commenceraient d'abord à Paris .

Il a été demandé au personnel d'Ocado de "jurer le secret" au sujet de ce partenariat, indique le quotidien britannique. Carrefour s'est refusé à commenter l'information et Ocado n'a pu être joint dans l'immédiat.

Ocado avait indiqué cette année envisager une introduction en Bourse.

L'activité de Carrefour dans les hypermarchés souffrirait d'un changement des habitudes de consommation, les clients privilégiant les magasins de proximité et se montrant prudents dans leurs achats face à la crise.

source : reuters (http://fr.reuters.com/article/frEuroRpt/idFRGEE5B22Q220091203)

Les supermarchés du vin sur internet

Ajouté le 01/12/2009 - Auteur : scousser
Le média de l'Internet est désormais largement utilisé par de nombreux utilisateurs consommateurs de vins. Ce marché est en expansion de plus de 30% et a généré en 2008 un chiffre d’affaires de 176 millions d’euros. Pour 2009, ce chiffre devrait être de 237 millions d’euros, explique Grégory Bressolles, professeur de marketing et responsable de la chaire e-Commerce et distribution à Bordeaux École de Management, directeur de l’étude “e-Performance Barometer” sur les meilleurs sites de vente de vin et le marché du vin sur Internet. Le marché est très concurrentiel. Plus de 285 sites de e-commerce de vin existent en France avec un taux de renouvellement des acteurs de 7 %.”

Trois sites se démarquent sur le marché français des ventes de vins en ligne : 1855, ChateauOnline et Wineandco.

Ces sites, qui existent depuis 20 ans, réalisent chacun plusieurs millions d’euros de chiffre d’affaires. Selon “le Journal du Net” 1855 revendique 10 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2008, ChateauOnline affiche également 10 millions de CA, mais une croissance de 23 %, et Wineandco 6 millions d’euros (+46%). De nouveaux acteurs ont aussi investi le marché, comme les sites de ventes privées de vin. “1jour1vin” lancé en 2006, a réalisé en 2008 selon “le Journal du Net” un chiffre d'affaires supérieur à 1,5 million d'euros. Plus récent, Ventealapropriete indique 1,7 millions d'euros de CA l’année dernière. Leur système original: les consommateurs s’inscrivent gratuitement et reçoivent ensuite des invitations à des ventes privées, deux par semaine en général. “Ces sites de ventes privées de vin sur Internet se développent, tout comme ceux de ventes aux enchères (Idealwine). On constate aussi la croissance des sites généralistes multi-spécialistes”, note Grégory Bressolles.

Les sites comme Cdiscount (Casino), Auchandirect, Ooshop (Carrefour), telemarket, monoprix.com ne s’adressent pas exactement à la même clientèle que les sites spécialisés, lesquels attirent surtout des consommateurs déjà initiés au vin et pourvus d’un pouvoir d’achat plus élevé que la moyenne.

Le prix moyen d’une bouteille est d’environ 10 euros sur Châteauonline, 25 euros sur 1855 selon “le Journal du Net”. D'après l’étude “e-Performance Barometer”, le portrait robot de l’acheteur de vin en ligne est un homme, âgé de plus de 35 ans, cadre ou de profession intellectuelle supérieure, disposant d’un revenu entre 30 000 et 60 000 euros par an. Ces acheteurs “se déclarent davantage compétents en matière de vin que l’ensemble des internautes interrogés”, indique Grégory Bressolles . Ils ont l’habitude de faire des achats sur Internet et achètent souvent du vin, que ce soit sur Internet, chez les vignerons, chez un caviste ou en grande distribution. La fréquence d'achat est assez elevée puisque 34% des acheteurs en ligne achètent du vin au moins une fois par semaine, précise l’étude. Et leur motivation est avant tout de trouver un vin pour “un bon repas entre amis”. Avec un budget plutôt confortable. “Ils achètent habituellement des bouteilles plus chères que l’ensemble des internautes sondés (45% entre 10 et 20 euros)” mentionne l’étude.

Source : Viti-net

les cadeaux de noel achetes sur internet

Ajouté le 28/11/2009 - Auteur : scousser
76% des Français comptent faire autant voire plus d'achats sur Internet pour les fêtes de fin d'année qu'en 2008. C'est le résultat d'une étude Ifop pour L4 Epsilon, publiée ce mardi 3 novembre. Depuis les 12 derniers mois, 86% des internautes ont passé commande sur la Toile. Les sites Internet de La Redoute, Auchan, Fnac et CDiscount sont les plus plébiscités pour la qualité de leur service.

La crise économique n'a pas eu d'effets sur le comportement d'achat des internautes car 56% disent acheter autant de produits en ligne malgré le contexte actuel. Depuis les douze derniers mois, les internautes ont commandé en moyenne 9,4 produits physiques en ligne.

Les produits de loisirs, comme les livres, les CD et les DVD sont toujours les articles qui plaisent au plus grand nombre d'internautes-acheteurs (66%), devant le textile (59% et les produits high-tech et l'électroménager (56%). Pour 62% de Français, Internet offre un prix qui leur est plus avantageux qu'en magasin.

En matière de textile et de mode, 35% des sondés estiment que le site Internet de La Redoute offre la meilleure qualité de service, en termes de livraison, de facilité de paiement ou de suivi de la commande. Pour l'alimentation, c''est Auchandirect.fr qui est plébiscité par 32% d'internautes, loin devant le site de Carrefour Ooshop.fr.

Quand il est question d'acheter des produits de loisirs, le site Internet de la Fnac apparaît le meilleur pour 33% d'internautes. Au rayon high-tech et électroménager, CDiscount.com devance Rue ducommerce.fr avec 27% de "sympathisants".

Cette étude a été réalisée auprès d'un échantillon de 1.008 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, et interrogé du 13 au 15 octobre 2009.

source : http://www.memoclic.com/746-noel/9847-cadeaux-de-noel-achat-internet.html
1 commentaire - Voir | Rédiger

un nouveau dailymonop de monoprix

Ajouté le 25/11/2009 - Auteur : scousser
Le dixième dailymonop a ouvert ses portes mardi 27 octobre, à Paris, au 13 rue Taitbout dans le 9ème arrondissement, à proximité du boulevard Haussmann. Le premier magasin de l’enseigne avait ouvert il y a 2 ans à Vélizy (78).

D’une superficie de 60 m2, dailymonop Taitbout accueille les clients de 8h00 à 20h00, du lundi au samedi. Ce nouveau magasin a ouvert quelques jours avant le deuxième anniversaire de l’enseigne. Lancé en 2007 par Monoprix, magasin proposant de nombreux services comme celui du supermarché en ligne , afin de vous faciliter la vie et de faire vos courses sur Internet parmi plus de 12 000 dans les domaines de l’alimentation, de l’hygiène beauté, de la maison et des loisirs, dailymonop est un concept unique en France, a mi-chemin entre la distribution et la restauration rapide. Après dix ouvertures en 2 ans, Monoprix va accélérer la croissance de l’enseigne en 2010 et doubler le parc de magasins dailymonop.

DAILYMONOP : RESTAURATION RAPIDE ET ULTRA-FRAICHEUR POUR SATISFAIRE TOUTES LES ENVIES DE LA JOURNEE

D’une surface comprise entre 50 et 150 m², les magasins dailymonop répondent aux besoins d’une clientèle urbaine active. Ils proposent une offre large de sandwichs, salades, plats cuisinés, laitages, boissons, fruits et desserts. Elle permet aux clients de composer chaque jour des menus différents combinant fraîcheur, saveur et équilibre nutritionnel. Avec 400 références en moyenne, la largeur de l’offre est l’un des principaux atouts de dailymonop. Dailymonop propose à ses clients des produits en libre-service à emporter ou à consommer sur place grâce à un aménagement fonctionnel (mange-debout, fours micro-ondes et distributeurs de boissons chaudes) dans un décor moderne et épuré.

A propos de Monoprix :

Leader du commerce de centre-ville, Monoprix est présent dans 85% des villes de plus de 50 000 habitants. Le groupe possède plus de 300 magasins et compte près de 20 000 collaborateurs. Son chiffre d’affaires en 2008 était de 3 665 M€ HT consolidé (Normes IFRS). Depuis 2008, Monoprix vous propose également un service de supermarché en ligne. Gagnez du temps, évitez la foule en magasin et la file d’attente aux caisses, et faites vos courses sur Internet grâce au supermarché en ligne de Monoprix.fr.
1 commentaire - Voir | Rédiger

Bilan anniversaire intermarché et carrefour

Ajouté le 25/11/2009 - Auteur : scousser
Les Mousquetaires, qui fêtaient leurs 40 ans en octobre, ont attiré plus de clients que les hypermarchés de Carrefour, qui célébraient en grande pompe leurs 50 ans au même moment.

À 40 ans, les Mousquetaires semblent plus en forme que leurs concurrents quinquagénaires de Carrefour. Entre le 5 octobre et le 1er novembre, la part de marché d’Intermarché a dépassé celle des hypermarchés Carrefour, selon l’étude TNS Worldpanel, que Le Figaro s’est procurée. Ce bouleversement de la hiérarchie des ­enseignes n’a rien d’anodin. Cette période de quatre semaines se trouvait au cœur des deux principaux événements commerciaux de l’année : les 40 ans d’Intermarché d’un côté, célébrés du 20 septembre au 31 octobre ; les 50 ans de Carrefour de l’autre, du 22 septembre au 11 novembre.

Pour son anniversaire, Carrefour n’a pas été à la fête. Malgré un puissant dispositif promotionnel signé «50 ans pour nous, 50 jours pour vous» et relayé par une campagne publicitaire d’envergure, les hypers ont perdu du terrain. Ce recul est certes compensé par la croissance des supermarchés Carrefour Market, qui n’étaient eux que marginalement concernés par l’événement, mais il reste inquiétant : c’est la cinquième baisse de parts de marché de suite pour les hypers Carrefour.

Le groupe ne semble pas avoir trouvé les recettes pour faire (re)venir les clients. «En 1998, pour ses 35 ans, Carrefour avait marqué les esprits en proposant chaque jour un produit extra­ordinaire à un prix extraordi­naire, analyse Olivier Dauvers, expert du secteur. Il n’y a pas eu autant de surprises cette année, et les catalogues semblaient fouillis, avec trop de produits par page.»

Match retour à Noël

Chez Carrefour, on estime toutefois que «les performances sont bonnes», grâce au succès des ours en peluche, vestes polaires, écrans LCD et consoles Wii proposés pour l’occasion à prix cassé.

L’anniversaire d’Intermarché, lui, n’est en réalité pas un si grand succès. Le mouvement a investi 20 % de ses dépenses publicitaires annuelles et 35 % de son budget promotionnel, visant une hausse de son chiffre d’affaires de 7 % pendant l’anniversaire. Selon nos informations, ses ventes n’ont augmenté que de 1,9 %, et le retour sur investissement est faible.

«Les vieux numéros de claquettes ne fonctionnent plus, analyse un concurrent. Les consommateurs recherchent avant tout des prix bas permanents dans l’unité de conditionnement la plus simple. La promotion d’Intermarché sur un lot de 24 yaourts nature ne correspond pas à leurs attentes.» Le match retour entre Intermarché et Carrefour commencera bientôt, à l’occasion des ventes de Noël. Cette fois, toutes les enseignes seront de la partie.
2 commentaires - Voir | Rédiger

Telemarket investit pour accompagner sa croissance

Ajouté le 25/11/2009 - Auteur : scousser
Telemarket, acteur majeur des courses à domicile depuis plus de 22 ans, vient d’opter pour la solution d’optimisation de tournées Shortrec Distriplanner d’ORTEC. Ce projet s’inscrit dans le cadre d’un fort développement d’activité et d’une volonté de maîtriser l’organisation des livraisons et des coûts de transport. Afin de répondre à une demande très importante et d’accompagner sa croissance, le premier cybermarché français a mis en place de nouveaux moyens logistiques pour être en mesure de livrer chaque commande dans les meilleurs délais en Région Parisienne et sur d’importantes villes de province comme Nice, Toulon ou Marseille. Pour mieux maîtriser l’organisation de ses tournées de livraison et optimiser ses coûts de transport, Telemarket s’est tourné vers ORTEC et sa solution d’optimisation de tournées Shortrec Distriplanner.

« Sur ce marché très concurrentiel, le service de livraison est le véritable fer de lance, déclare Jean-Michel Colas, le Directeur des Systèmes d’Information. Chez Telemarket, nous nous engageons sur la qualité de service en étant ponctuel et efficace. Dans ce contexte, notre défi est de trouver l’équilibre entre la satisfaction de nos clients et la maîtrise des coûts liés à la logistique et l’acheminement de nos produits. C’est pourquoi, nous avions besoin d’un partenaire de confiance et expérimenté, capable de trouver les meilleures solutions pour relever ce défi. ORTEC répond parfaitement à nos attentes tant en termes d’outils qu’en terme d’expertise et de connaissance du métier de la logistique e-commerce et ses contraintes spécifiques. »

Telemarket livre ses clients à domicile de 7h à 22h et propose 12 plages horaires de livraison. Le logiciel d’optimisation de tournées d’ORTEC va aider les planificateurs à créer rapidement des itinéraires et des plannings de livraison qui respectent les horaires souhaités par les clients et les contraintes très urbaines comme le trafic ou le temps de déchargement. « Par exemple, explique Michel Colas, à la commande, nos clients précisent s’ils ont un ascenseur ou pas. Dans son calcul des tournées, le logiciel Shortrec Distriplanner va prendre en compte aussi ce paramètre, ce qui nous permet d’être encore plus précis et plus proche de la réalité du terrain.» Le logiciel est de plus un outil efficace pour maîtriser l’aspect financier en proposant des tournées plus rentables avec moins de kilomètres tout en respectant la ponctualité promise aux clients.

À propos de Telemarket.fr Acteur majeur des courses à domicile depuis plus de 22 ans, Telemarket livre quotidiennement plus de 1500 commandes de produits d'épicerie, de fruits et légumes, d'hygiène et de beauté, de boissons, de produits frais… ainsi que de produits "petit électroménager", arts de la table, etc. Plus de 8000 produits sont ainsi disponibles à la commande. Les colis sont livrés par des camions bi températures. Aujourd'hui, plus de 300 000 familles ont fait confiance à Telemarket.

A propos d’ORTEC ORTEC est l'un des principaux fournisseurs de solutions logicielles de planification avancée et d’optimisation. Nos solutions permettent d’améliorer le transport et la logistique, la distribution, le chargement des véhicules et des palettes, ainsi que la planification des ressources humaines et des services. ORTEC propose des solutions avancées, sur mesure, certifiées SAP et s’appuie sur des partenariats stratégiques. ORTEC compte plus de 1250 clients dans le monde, 700 employés et plusieurs bureaux en Europe, en Amérique du Nord, Asie et région pacifique.
1 commentaire - Voir | Rédiger

Etude Yuseo sur les supermarchés en ligne

Ajouté le 20/11/2009 - Auteur : scousser
Remplir son chariot confortablement installé chez soi, devant son ordinateur, c’est la promesse alléchante de 8 cybermarchés: AuchanDirect, Coursengo, Houra, Télémarket, Ooshop, Monoprix, Courses U et ExpressMarché. Diversité produits, prix, livraison: chaque enseigne a ses priorités.

Piloté par Yuseo, le 2ème Observatoire e-Performance des cybermarchés propose un benchmark concurrentiel de ces sites. Pour mesurer leur efficacité réelle et permettre de quantifier la satisfaction client, 1.600 internautes ont réalisé sur chaque site une même liste de tâches*: cette année encore, en moyenne 1 internaute sur 2 a échoué !

Motivations et contraintes : Des internautes pressés en quête de simplicité, mais pas à n’importe quel prix !

Le gain de temps et la facilité du passage de commande sont plébiscités à plus de 60% parmi les 3 avantages clés attendus. Des attentes a priori légitimes, au regard de la promesse client des cybermarchés, mais trop souvent confrontées à une ergonomie approximative: rubriques fantaisistes, présentation produit complexe, etc.

Le confort à un prix : celui d’être livré à domicile. Au top 3 des attentes, la livraison est néanmoins considérée trop chère par les internautes. Un constat à mettre en perspective avec la façon dont l’internaute valorise effectivement un tel service et avec la possibilité d’englober « livraison + prix produits » dans son appréciation du coût. Cet inconvénient vient loin devant ceux relatifs au choix trop restreint de produits et aux horaires de livraison contraignante.

Avec un ratio de 1 à 3 entre le premier et le dernier site en termes de nombre de tâches réussies, les écarts se creusent entre les 8 cybermarchés évalués. Certains acteurs se démarquent sur le marché mais le taux moyen de performance mesuré régresse de 4 points et passe de 55% en 2008 à 51% en 2009.

Télémarket se distingue avec 6 tâches sur 8 réussies et un taux de satisfaction déclarée de 70%, alors qu’Houra en affiche seulement 2 sur 8 assorties d’un taux de satisfaction de 59%. Nouvel arrivant sur le marché, Monoprix s’aligne sur les performances des acteurs historiques Coursengo et Ooshop, avec 4 tâches sur 8 réussies.

Focus satisfaction clients : Une dégradation de la perception des cybermarchés sur des leviers essentiels

Face à des internautes de plus en plus exigeants, la capacité à satisfaire le visiteur s’avère cruciale.

Pourtant, la perception moyenne des cybermarchés s’est globalement dégradée d’environ 5 points par rapport à 2008 :
- La confiance inspirée par les sites affiche un score de 65 %
- La simplicité de création du compte ne recueille que 39 % de satisfaction.
- Les prix sont perçus plus chers que ceux des supermarchés traditionnels par 60 % des participants.
Enfin, déjà abordé en 2008, le sujet sensible du SAV devient vraiment préoccupant lorsqu’il s’agit de mettre en confiance l’internaute : non seulement les personnes ne trouvent pas simplement l’information (40 %) mais surtout elle leur semble ni claire et complète (35 % de satisfaction).

Possibilité de commander une synthèse gratuite ou un rapport payant plus complet de cette étude sur :
www.observatoire-eperformance.com
Contact presse : Sandrine Pichavant – spichavant@yuseo.com – Tél. 01 40 33 30 01
1 commentaire - Voir | Rédiger

Un nouveau dailymonop de monoprix

Ajouté le 20/11/2009 - Auteur : scousser
Le dixième dailymonop a ouvert ses portes mardi 27 octobre, à Paris, au 13 rue Taitbout dans le 9ème arrondissement, à proximité du boulevard Haussmann. Le premier magasin de l’enseigne avait ouvert il y a 2 ans à Vélizy (78).

D’une superficie de 60 m2, dailymonop Taitbout accueille les clients de 8h00 à 20h00, du lundi au samedi. Ce nouveau magasin a ouvert quelques jours avant le deuxième anniversaire de l’enseigne. Lancé en 2007 par Monoprix, magasin proposant de nombreux services comme celui du supermarché en ligne , afin de vous faciliter la vie et de faire vos courses sur Internet parmi plus de 12 000 dans les domaines de l’alimentation, de l’hygiène beauté, de la maison et des loisirs, dailymonop est un concept unique en France, a mi-chemin entre la distribution et la restauration rapide. Après dix ouvertures en 2 ans, Monoprix va accélérer la croissance de l’enseigne en 2010 et doubler le parc de magasins dailymonop.

DAILYMONOP : RESTAURATION RAPIDE ET ULTRA-FRAICHEUR POUR SATISFAIRE TOUTES LES ENVIES DE LA JOURNEE

D’une surface comprise entre 50 et 150 m², les magasins dailymonop répondent aux besoins d’une clientèle urbaine active. Ils proposent une offre large de sandwichs, salades, plats cuisinés, laitages, boissons, fruits et desserts. Elle permet aux clients de composer chaque jour des menus différents combinant fraîcheur, saveur et équilibre nutritionnel. Avec 400 références en moyenne, la largeur de l’offre est l’un des principaux atouts de dailymonop. Dailymonop propose à ses clients des produits en libre-service à emporter ou à consommer sur place grâce à un aménagement fonctionnel (mange-debout, fours micro-ondes et distributeurs de boissons chaudes) dans un décor moderne et épuré.

A propos de Monoprix :

Leader du commerce de centre-ville, Monoprix est présent dans 85% des villes de plus de 50 000 habitants. Le groupe possède plus de 300 magasins et compte près de 20 000 collaborateurs. Son chiffre d’affaires en 2008 était de 3 665 M€ HT consolidé (Normes IFRS). Depuis 2008, Monoprix vous propose également un service de supermarché en ligne. Gagnez du temps, évitez la foule en magasin et la file d’attente aux caisses, et faites vos courses sur Internet grâce au supermarché en ligne de Monoprix.fr.

Contacts presse : Monoprix : Jonathan Soyez – 01 78 99 95 97 – jsoyez MFa monoprix.fr Euro RSCG C&O : Caroline Roux – 01 58 47 82 38 – caroline.roux MFa eurorscg.fr

dons alimentaires avec vos courses en ligne

Ajouté le 16/11/2009 - Auteur : scousser
source AFP.

Chaque année, de nombreux Français qui font leurs courses en supermarché donnent des produits aux Banques alimentaires le temps d'un week-end. Désormais, ils pourront le faire régulièrement lors de leurs emplettes en ligne, grâce à un projet présenté au salon e-commerce.

La société Proxi-Business a conçu un dispositif internet dans ce but, qu'elle met à la disposition de tous les distributeurs, qu'ils soient habituellement ses clients ou non, explique Franck Berthinier, directeur service client à l'origine du projet, récompensé par un "e-commerce award" dans le cadre du salon.

L'opération a été testée dans plusieurs sites pilotes où "environ 10% des clients ont donné un ou plusieurs produits" dans un panier dédié.

Pour l'instant, la collecte s'élève à 150 kg de marchandises données par mois et par site. L'opération devrait prendre de l'ampleur avec l'arrivée progressive des enseignes nationales, alors que plusieurs enseignes locales participent déjà.

Elle est effective sur le site de Monoprix, avec le slogan "un clic de l'index pour donner un vrai coup de pouce", et sera sur le site de Casino en octobre, tandis que Ooshop (Carrefour) est attendu "avant la fin de l'année".

La collecte traditionnelle des Banques alimentaires "mobilise 100.000 bénévoles à placer dans les supermarchés" pendant un week-end, souligne M. Berthinier. Sur internet, la collecte pourra se faire 24 heures sur 24 et sept jours sur sept, et il sera possible de réduire des impôts une partie des versements.

Les marchandises sont ensuite données à 4.850 associations caritatives.

Avec cette opération, les Banques alimentaires espèrent "toucher des personnes qui vivent en ville, des jeunes, qui ne se déplacent plus en magasin, ou en tout cas pas le week-end", souligne-t-elle.

Avec la crise, entre juin 2008 et 2009, les Banques alimentaires ont constaté une augmentation de 16% de la demande. "Il est évident que nous allons avoir besoin de plus de nourriture", souligne Mme Devault. "L'année dernière on a eu plus de 20% d'augmentation à la collecte nationale, les Français avaient bien réagi au fait que c'était la crise".

La Banque alimentaire de Bordeaux, deuxième plate-forme en France, a elle lancé un cri d'alarme mardi, évoquant un bond de 45% du nombre de bénéficiaires en un an et demi.

Cette année, la collecte nationale aura lieu les 27 et 28 novembre.
1 commentaire - Voir | Rédiger

Auchan lance l'enseigne Arc en ciel hard discount

Ajouté le 15/09/2009 - Auteur : scousser
Le groupe Auchan lance une nouvelle enseigne en Russie, "Arc en ciel", sur le créneau du hard-discount.

Plusieurs journaux moscovites reprennent ce matin l'information. Le format annoncé - 5 à 7 000 m² - est le même que celui des Auchan City, développés à partir des anciens Ramstore rachetés en 2008.

Deux magasins sont prévus à Kalouga et Penza d'ici la fin de l'année. Avec cette nouvelle enseigne, le groupe tisse un peu plus sa toile en Russie où il exploite déjà 22 grands Auchan, 12 Auchan City, 25 Atak et 2 Auchan Jardin.

Auchan, qui s'était essayé sans succès au maxi-discompte dans les années 80 avec Miniper puis récemment avec Au Marché Vrac, est depuis resté en retrait sur ce segment.

Seule activité : l'exploitation de deux Fredi en Alsace. En revanche, il a misé sur des concepts hybrides, tels que les Halles d'Auchan ou encore les corners Self-Discount implantés dans les hypers.
cliquez sur les coupons pour accéder aux promos
Quels supermarchés en ligne livrent dans votre ville / département ?
Les dossiers

Améliorer l’expérience Drive

Ajouté le 27/10/2017

Le Drive alimentaire étant devenu populaire, les distributeurs se doivent toujours d’améliorer leurs services pour satisfaire les consommateurs qui, bien que séduits par le concept, sont toujours plus exigeants.

catégorieEn savoir +

Monoprix : Un concentré de stratégie omnicanale

Ajouté le 20/10/2017

Le magasin situé au Forum des Halles (Paris 75), propose une multitude de services pour faciliter la vie de ses clients.

catégorieEn savoir +

Pourquoi faire ses courses en ligne ?

Ajouté le 13/10/2017

Faire ses courses en ligne, c’est évité de faire la queue pendant une heure à la caisse, faire des économies, gagner du temps...

catégorieEn savoir +

Amazon veut créer des boutiques en France

Ajouté le 06/10/2017

Le géant américain Amazon souhaiterait ouvrir d’ici deux ans une quinzaine de boutiques physiques s’inspirant de son concept de magasin sans caisse Amazon Go.

catégorieEn savoir +

Des box repas chez Ooshop

Ajouté le 22/09/2017

Baptisé « Panier cuistot », Carrefour propose sur son site Ooshop une box contenant tous les ingrédients nécessaires à la réalisation d’une recette, pour un prix de 5 à 6 euros par personne.

catégorieEn savoir +

Auchan : Des casiers au siège de Villeneuve-d'Ascq

Ajouté le 15/09/2017

Auchan chouchoute ses employés du campus de Villeneuve-d'Ascq en leur proposant de retirer leurs commandes drive dans des casiers automatiques installés sur place.

catégorieEn savoir +
> Voir toutes les dossiers