Accueil > Les news / information des supermarchés / cybermarchés en ligne - supermarche-ligne.fr

Comparatif Supermarchés
Zone membre
Promotions par Parrainage

parrainage
Réduc 25€ / livraison gratuite en vous faisant parrainer !

Rejoignez-nous !
Sondage supermarché
Les livreurs les plus sérieux - chez qui ?
133 votes 13.3%
Houra
225 votes 22.6%
Auchan Direct
76 votes 7.6%
Ooshop
65 votes 6.5%
Telemarket
300 votes 30.1%
Intermarché
16 votes 1.6%
Natoora
23 votes 2.3%
Coursengo
92 votes 9.2%
Monoprix
67 votes 6.7%
Simplymarket
 997 votes Archives 
Accès à tous les sondages
Bon plan promo

Parmi houra.fr, Ooshop, Auchan direct, Monoprix, Expressmarché, Coursengo, Simplymarket, Picard, E-leclerc.

Aller à la page « | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | »

les brèves

Les Soldes dans les supermarchés

Ajouté le 13/01/2011 - Auteur : scousser
Les Soldes Auchan, Carrefour, Cora et de manière générale les grandes enseignes de supermarchés voient cette année pratiquer des soldes également sur des produits alimentaires.

En effet, on a pu constater en ce début des soldes 2011 que des denrées alimentaires étaient en solde dans certains Auchan, Cora ou Carrefour et concernaient essentiellement des coffrets de chocolats invendus lors des fêtes de fin d’année.

Bien entendu, ces boites de chocolat sont toujours bonnes à consommer et la date limite de vente n’est absolument pas dépassée. Il s’agit justes de produits invendus durant les dernières fêtes de Noël.

Il faut reconnaître que depuis la crise financière et le développement des discounter comme Lidl, Aldi ou encore Leader Price, qui cassent les prix sur l’alimentation toute l’année, les grandes surfaces comme Auchan, Carrefour, Leclerc ou Cora proposent toute l’année un rayon alimentaire spécialement dédié uniquement à des produits de première nécessité à prix discount.

Il ne s’agit pas de promotions ou de soldes, mais bien de premiers prix souvent sans marque ou éventuellement la marque distributeur. Si les soldes Auchan concernent comme la plupart des grandes enseignes le prêt à porter, la télévision, l’électro-ménager ou l’informatique, les clients d’un hypermarché Cora dans le nord ont pu constater que cette enseigne proposait également des denrées alimentaires, en l’occurrence des coffrets de chocolats en soldes.

les supermarchés sur Iphone accélèrent les ventes

Ajouté le 07/01/2011 - Auteur : scousser
Les nouvelles applications de supermarchés en ligne qui voient le jour telle que celle de Houra lancée dernièrement offrent de belles perspectives :

Pour exemple, Grâce à l’IPhone, le supermarché en ligne "LeShop.ch" en suisse a vu son chiffre d’affaires bondir de 15% pour atteindre 151,1 millions de francs en 2010. "Aujourd’hui, une commande sur 20 est effectuée par le biais d’un téléphone mobile", a annoncé lundi la filiale de Migros. Ce sont 38 100 nouveaux ménages qui ont fait appel l’an dernier au supermarché en ligne grâce aux nouveaux médias, ce qui correspond à une ville de 100 000 habitants.

Depuis le début 2010, plus de 12 000 produits peuvent également être vendus par IPhone. Ce sont ainsi 30 000 commandes pour plus de six millions de francs qui ont été passées par ce canal l’an dernier. Pour le directeur et fondateur de "LeShop.ch", Christian Wanner, cette simplification du mode de commande est un nouveau pas important car les achats peuvent être faits en tout lieu et en tout temps, par exemple sur le chemin du travail, en train, en tram ou en bus, et cela permet à ses clients de gagner du temps.

Les produits frais représentent aujourd’hui 25 des 30 produits les plus commandés par IPhone. Le panier de la clientèle a également augmenté de volume: les commandes portent en moyenne sur plus de 70 kilos pour un montant de 235 francs. Il y a quelques années, LeShop.ch était un projet d’avenir passionnant pour le groupe Migros, aujourd’hui, il fournit un travail de pionnier en ligne avec une importante contribution au développement des affaires essentielles du groupe Migros, a relevé Ernst Dieter Berninghaus, de Migros.
2 commentaires - Voir | Rédiger

1er Supermarché Carrefour en Inde

Ajouté le 05/01/2011 - Auteur : scousser
L'ouverture en Inde du premier magasin de gros Carrefour est un premier pas pour le géant français de la distribution, qui espère un rapide feu vert de l'Etat pour libéraliser son marché du commerce de détail, un secteur pesant 460 milliards de dollars de chiffre d'affaires.

Le numéro deux mondial a annoncé jeudi l'ouverture à New Delhi de son premier supermarché réservé aux professionnels de la restauration, aux administrations et aux petits commerçants locaux, le seul format de distribution que les groupes étrangers peuvent exploiter en propre en Inde.

Carrefour débarque en Inde avec quelques longueurs de retard sur de gros poids lourds du secteur. Son concurrent américain Wal-Mart, numéro un mondial, a déjà ouvert deux magasins de gros et envisage d'en ouvrir dix supplémentaires d'ici trois ou quatre ans.

L'allemand Metro avait, lui, inauguré son premier magasin de gros en 2003 et il en possède aujourd'hui six dans tout le pays.

A l'instar de ses concurrents, le français espère que sa première ouverture à l'aube de 2011 débouchera sur la création d'hypermarchés dans un pays de plus de 1,1 milliard d'habitants d'où émerge une solide classe moyenne de plus de 300 millions de personnes.

La législation indienne en la matière est aujourd'hui extrêmement contraignante: le pays a consenti en 2006 à autoriser les investissements étrangers dans le commerce de détail à hauteur de 51%, mais seulement dans les magasins à marque unique comme Nokia ou Reebok, obligeant les groupes étrangers à signer des accords de franchise avec des sociétés indiennes.

Pour le moment, Wal-Mart a réussi à signer un accord de partenariat en novembre 2006 avec l'indien Bharti Enterprises tandis que le britannique Tesco a conclu une alliance avec le géant indien Tata Group.

Selon The Economic Times publié jeudi, Carrefour et l'indien Future Group pourraient quant à eux signer un partenariat l'an prochain. Les discussions entre les deux groupes ont été déjà maintes fois évoquées dans la presse, sans confirmation des intéressés.

L'entrée des groupes étrangers sur le marché du détail est un sujet hautement sensible car les petits commerçants indiens, parmi les mieux protégés au monde, craignent d'être évincés au profit des multinationales
1 commentaire - Voir | Rédiger

Détails sur l'application iPhone de Houra.fr

Ajouté le 31/12/2010 - Auteur : scousser
Le cybermarché Houra.fr débarque sur l’Appel Store, le magasin virtuel d’Apple, avec une nouvelle application de m-commerce qui permettra aux adeptes de l'Iphone de faire leurs courses avec leur smartphone. Ce service est bien sûr gratuit. Le module se présente comme le site Internet Houra.fr avec la possibilité en supplément d'être mis au courant immédiatement de premier créneau horaire de livraison disponible dès la page d’accueil.

Créé en 2000, le cybermarché Houra.fr débarque sur l’iPhone avec une application dédiée disponible sur l’AppStore dès aujourd’hui. L’ensemble des 50000 références de ce supermarché en ligne sont présentes.

Parmi les services innovants que propose l'application, il est à noter la possibilité de scanner le code barre d'un produit que les consommateurs ont chez eux pour savoir si celui-ci est référencé sur Houra.fr.

Les fidèles du supermarché Houra peuvent en quelques clics faire apparaitre leur liste de course type et la commander. Une fois la commande réglée, le mobinaute est informé de la tranche horaire précise durant laquelle il sera livré. Une notification en mode push est aussi envoyée pour prévenir du passage du livreur le Jour J.

Petit récapitulatif des autres fonctionalités disponibles:
- Accès à son compte client ou création d’un compte pour les utilisateurs non client de houra.fr
- Accès à ses listes de courses personnelles,
- Moteur de recherche,
- Lecteur de code barre pour ajouter un produit à ne pas oublier lors de sa prochaine commande,
- Choix de l’adresse et du rendez-vous de livraison,
- Ajout du rendez-vous de livraison à son calendrier iPhone (iCal),
- Paiement CB ou par le service clients,
-Alerte (notification iPhone) dans l'heure précédant le passage du livreur (l'application est connectée aux camions de livraison équipés de GPS),
- Possibilité de modifier sa commande et son rendez-vous de livraison même après avoir validé sa commande.
2 commentaires - Voir | Rédiger

Etude du concept de drive pour les supermarchés

Ajouté le 22/12/2010 - Auteur : scousser
Les distributeurs d'alimentaire sont désormais tous engagés dans le développement de sites e-commerce avec la ferme intention de s'imposer face à des pure players qui profitent de l'impact des premiers entrants.

La rentabilité du drive en question

Plus surprenant encore, les distributeurs classiques ont foi en leur chance de remporter la mise sur ce secteur, pourtant éloigné de leur savoir-faire traditionnel. « Avec leur stratégie multicanal, les distributeurs sont plutôt confiants en leur capacité à saisir les opportunités de l'e-commerce, confirme Philippe Moati dans son étude. Environ un sur deux [47%, NDLR] estime que ce secteur, en 2020, sera dominé par les entreprises du commerce en magasins, contre un sur quatre qui envisage la domination des pure players. »

« Le drive est une piste de croissance plus qu'intéressante pour nous, insiste ainsi Pierre Bouriez. Cependant, c'est vrai, nous avons longtemps hésité à nous lancer. » Le problème se trouve notamment dans cette cannibalisation, que tous reconnaissent comme « certaine ». S'il est difficile d'obtenir des éléments concrets, la barre des 30% serait a priori la règle minimale. Énorme ! « Chez Auchan, l'expérience a dix ans, mais nous avons mis six ou sept ans avant de décider à lui faire prendre un virage plus concret, à plus grande échelle », a reconnu Jean-Denis Deweine, directeur commercial d'Auchan, lors des Journées annuelles de l'IFM fin novembre.

Des bases maintenant consolidées

La question de la pérennité de ces drives n'est toujours pas tranchée. Le modèle s'est installé avec, comme principe, des prix identiques à ceux de l'hyper. Or, puisque les consommateurs ne descendent plus de voiture, cela signifie donc que quelqu'un, dans le magasin, rassemble à leur place les marchandises commandées sur internet. Un employé de l'enseigne, en l'occurrence, qu'il convient de payer. D'où cette équation compliquée, résumée par l'animateur des Journées annuelles de l'IFM : « Quelle rentabilité escompter d'une forme de vente qui offre le prix du libre-service tout en offrant le service du picking ? » Réponse embarrassée et pas forcément convaincante des représentants de Leclerc, d'Auchan, de Carrefour et de Cora présents.

Toutefois, il faut leur concéder un sens aigu des affaires, en règle générale. S'ils se lancent, c'est qu'ils ont bon espoir de maîtriser ce problème. Là encore, la décennie qui vient de s'écouler pourrait s'avérer éclairante pour anticiper la suivante. Parmi les priorités passées, les distributeurs interrogés par le Crédoc pointent la recherche d'une plus grande différenciation (63%), l'optimisation du back-office (44%) et la maîtrise des coûts d'exploitation (38%). Des items que l'on ne retrouve plus - ou moins - pour les années qui viennent. L'explication ? Le travail est fait. Les mastodontes de la distribution, qui ont parfois grandi de manière un peu anarchique, sans se soucier, dans les belles années, d'une organisation vraiment efficace en amont, ont pris ce problème à bras-le-corps. D'une certaine façon, merci la crise, qui a le mérite d'avoir braqué les projecteurs sur tous ces « errements ». Pas un groupe, désormais, sans un plan d'économies drastiques, et/ou sans une réorganisation interne en cours. De quoi traverser quelques moments difficiles, comme c'est le cas en ce moment. Mais de quoi, peut-être, en retirer quelques avantages plus tard. Et ce même si la conjoncture économique, elle, ne s'annonce pas franchement optimiste.

source : http://www.lsa-conso.fr/des-jalons-poses-pour-constr-uire-l-avenir,118049

Votre sapin de Noel livré avec monoprix

Ajouté le 11/12/2010 - Auteur : scousser
Les fêtes de Noël approchent à grands pas et il est temps de se préoccuper de l’achat du sapin de Noël. Afin d’éviter la foule et de pouvoir profiter de votre sapin au plus tôt, optez pour les courses en ligne avec Monoprix.

Faites vos courses en ligne sur Monoprix et faites-vous livrer votre sapin de Noël

Évitez de perdre du temps en déplacements inutiles et optez pour les courses en ligne sur Monoprix ! Sur le site Internet de courses en ligne de Monoprix, votre sapin est livré chez vous sous 72 heures maximum, et ce, indépendamment de vos courses alimentaires. Directement depuis chez vous, vous pouvez commander votre sapin Nordmann de 1m30 jusqu’à 2m50. Celui-ci sera livré séparément de vos courses en ligne alimentaires.

Cette année, faites vos courses en ligne pour l’achat de l’arbre de Noël de toute la famille

Il est grand temps d’acheter votre sapin de Noël afin de faire plaisir à toute la famille ! Afin d’éviter les longues files d’attente, le transport dans la voiture, le choix difficile du sapin..., optez plutôt pour les courses en ligne sur le site Internet de Monoprix. Quelques clics vous suffiront afin de vous faire livrer votre sapin de Noël, vendu sous un filet et accompagné d’une buche pour le fixer. Simplifiez-vous la vie pour votre sapin de Noël comme pour vos courses en ligne et faites appel à Monoprix !
1 commentaire - Voir | Rédiger

Les Hypermarchés Carrefour se developpent en ville

Ajouté le 30/11/2010 - Auteur : scousser
Les Hypermarchés de Carrefour ayant plus de difficultés de croissance, l'enseigne décide d'accélérer le déploiement des magasins de centre ville de plus petite taille.

La guerre de la proximité fait rage en centre-ville. Alors que le groupe Casino poursuit le déploiement de son nouveau concept Franprix (532 magasins transformés fin 2010 sur 870 unités), Carrefour compte accélérer la conversion de ses réseaux de proximité urbaine. Le groupe vise 420 magasins sous enseigne Carrefour City à la fin 2011, contre près de 200 actuellement, et lance deux nouveaux concepts.

Mercredi, un premier Carrefour Express, présenté comme un magasin de dépannage, ouvrira ses portes à Caen. Et un premier Carrefour City Café, proche du concept Daily Monop de restauration sur place ou à emporter, sera inauguré le 16 décembre à Bordeaux.

Ces annonces interviennent alors que Carrefour est confronté à une baisse continue de part de marché de ses hypermarchés (- 0,4 point au dernier relevé de Kantar Worldpanel) et au tassement du chiffre d'affaires de son format roi (la moitié des ventes de Carrefour en France), en recul de 0,1 % au troisième trimestre.

Conformément à sa «stratégie multiformat monomarque», Carrefour cherche à mettre en cohérence ses réseaux de centre-ville, qui cohabitent sous plusieurs enseignes (Shopi, Huit à huit, Marché Plus, Proxi). Carrefour City, son nouveau concept de supérette urbaine lancé en 2009, doit redorer le blason de l'enseigne, au même titre que ses magasins Carrefour Contact, dédiés aux zones rurales (205 points de vente fin 2010). Dans les deux cas, la proximité apparaît comme le nouveau Graal.

Mais, en centre-ville, Carrefour n'est pas le seul sur le créneau. Casino, qui est déjà très présent à travers sa filiale Franprix, va relancer Petit Casino, dont 60 % du parc (sur 1 980 magasins) est situé en zone urbaine. «Nous lancerons en février 2011 un tout nouveau concept, avec un parcours client profondément repensé pour mettre en place de nouveaux services, notamment de retrait de commandes faites en ligne», confie Jean-Pierre Lanzetti, directeur général de la branche proximité de Casino. Monoprix est aussi présent à travers ses deux enseignes, Monop et Daily Monop, créées entre 2005 et 2007, qui disposent respectivement de 49 et 13 points de vente. Système U s'est également lancé avec ses U Express (50 magasins environ).

Les partis pris de ces supérettes nouvelle génération sont toujours les mêmes : une offre non alimentaire réduite au strict minimum, des rayons frais (fruits et légumes, snacking) étoffés à l'entrée des magasins et des horaires d'ouvertures très larges (souvent de 7 heures à 22 heures). La rentabilité de ces petits formats rénovés et repensés pour mieux coller aux attentes des consommateurs fait saliver tous les distributeurs.

Question prix, les patrons de réseaux restent discrets. Mais tous évoquent des baisses de prix entre les anciens et les nouveaux magasins. «La tendance est plutôt à la baisse, indique Jean-Michel Duhamel, président de Franprix-Leader Price. Nos prix sont adaptés aux zones de chalandise. On regarde les concurrents et les habitudes de nos clients.»

Nouveau supermarché en ligne coursesenclic

Ajouté le 10/11/2010 - Auteur : scousser
Courses en Clic a été créé pour simplifier et faciliter votre quotidien, vous permettre d'optimiser votre temps libre et vivre autrement.

Ce service s'adresse également aux personnes dont la mobilité peut s'avérer momentanément ou durablement réduite.

Nos services

Réaliser vos courses parmi un panel de plus de 1 500 produits et vous livrer suivant un planning propre à chaque commune :
- soit à votre domicile,
- soit sur votre lieu de travail,
- soit chez un dépositaire proche de chez vous,
- soit à retirer directement chez nous.

Programmer un service adapté à votre consommation en vous livrant :
- le frais chaque semaine
- les produits lourds et volumineux une fois par mois (boissons, épicerie…)
- les produits d'entretien tous les deux ou trois mois.

Améliorer votre bien-être par des paniers « Forme et Vitalité » accompagnés de recettes et de conseils personnalisés en diététique.

Faciliter votre quotidien avec des services nouveaux : récupération des déchets recyclables, pressing à domicile…

Nos valeurs

Promouvoir le commerce local
Nos fournisseurs sont des producteurs, commerçants et acteurs locaux.
La qualité, la fraicheur, la longévité de leurs produits sont nos atouts.
De plus, par le biais de nos coups de cœurs, nous vous parlerons de producteurs locaux qui privilégient la qualité et dont vous ne connaissez pas forcément l'existence. Développer un service de proximité
Que vous habitiez en milieu citadin ou rural, apporter une écoute particulière à vos besoins et vous faire des propositions pour y répondre est notre objectif ! N'hésitez pas à utiliser nos boîtes de dialogue.

Privilégier l'environnement durable
Nous utilisons des bacs pour la livraison (et non pas des cartons) et des consignes pour le tri sélectif, nos documents commerciaux sont en papier recyclé imprimés avec des encres vertes, notre bilan carbone vous sera régulièrement communiqué.

S'engager dans le développement durable
Souscrire à notre service de livraison de vos courses en direct des fournisseurs et des commerçant locaux, c'est contribuer à :

- réduire l'émission de CO2 liée aux déplacements,
- limiter l'utilisation d'emballages et de suremballages au profit de caisses consignées,
- favoriser le recyclage des déchets,

Dans sa démarche de protection de l'environnement, Courses en Clic édite ses documents sur du papier recyclé, choisit des véhicules peu polluants, référence prioritairement les produits locaux issus de l'agriculture biologique. Au niveau socio-économique, nous privilégions toute forme de relation d'équité avec nos partenaires, fournisseurs, collaborateurs, pour vous offrir la meilleure offre au meilleur prix.

LaFranceaDomicile.com, nouvelle épicerie en ligne

Ajouté le 06/11/2010 - Auteur : scousser
Le site propose aux Français vivant à l'étranger des produits alimentaires ou non, difficiles voire impossibles à trouver sur place.

Dans votre vie à l'étranger, manquez-vous de produits français ?" Oui, ont répondu les 600 expatriés à qui Jean-François Tomasin, lui-même ancien expatrié, a posé la question en 2008. Surtout des produits alimentaires (85 %). Un an plus tard, le site LaFranceaDomicile.com est lancé, le premier dans son genre. Mélange d'épicerie fine et de supermarché en ligne "made in France". On y trouve du foie gras, de la tapenade, du lait en poudre, mais surtout de la charcuterie et du fromage, les deux produits qui manquent le plus aux expatriés. Le site vend aussi des produits d'hygiène, de beauté et la presse ("Le Canard enchaîné", "Paris-Match"...). Mais en fonction du pays d'expatriation - le site en couvre 109 -, tout n'est pas accessible. Pas de fromage en Chine ou plus globalement hors Europe car "je ne sais pas combien de temps mon produit va être bloqué à la douane. Pour l'instant, on ne sait pas faire", explique le fondateur.

Pour se fournir de ces produits, ce dernier noue des partenariats ou se tourne vers des grossistes de Rungis. C'est auprès de Philippe Alléosse, un crémier de renom que le site a choisi de s'approvisionner en fromages. Il vend à la start-up ses produits à des tarifs préférentiels laquelle fixe ensuite librement ses prix (jusqu'à 10 % plus chers qu'en France). LaFranceaDomicile s'est en outre rapprochée des marques La Comtesse du Barry, Blédina et Crust'Armor. Les prix affichés sur le site sont les mêmes qu'en boutique; la commission se négocie en amont.

In fine, l'addition est tout de même salée car s'ajoutent les frais de port que la start-up s'engage à réduire encore. Plus les volumes sont gros, plus elle est en position de force pour négocier avec les transporteurs comme TNT, Fedex ou GLS. Un colis pour l'Allemagne ou le Royaume-Uni jusqu'à 25 kg coûtera 9,90 euros. Mais pour Bahreïn, le Brésil, l'Inde ou la Chine, les prix grimpent jusqu'à 129 euros. "La rareté a un prix", justifie le fondateur qui vise 1 million d'euros de chiffre d'affaires en 2012 après 200.000 euros attendus cette année. Et puis, la start-up, tout juste rentable, s'adresse à une population privilégiée "dont les revenus sont 40 % à 50 % supérieurs à la moyenne française". Souvent rassemblés dans un même quartier, les expatriés font des commandes groupées qui rendent les frais d'envois plus digestes.

Nouveau cybermarché Intermarché avec zone drive

Ajouté le 28/10/2010 - Auteur : scousser
Le supermarché Intermarché a lancé à la fin du mois de septembre son nouveau cybermarché, repensé pour faciliter les achats des internautes. Désormais, si ces derniers peuvent avoir recours à la livraion habituelle, ils peuvent également choisir de retirer leurs courses en magasins, à la mode des chronodrive, auchan drive ou autre, moyennant des frais de préparation. Autre solution : passer par les zones drive. Pour l’heure, seuls quatre magasins en France proposent cette formule qui permet de récupérer ses produits sans descendre de voiture.

Selon Intermarché, le nouveau cybermarché de l’enseigne du groupement d’indépendants Les Mousquetaires a été “pensé pour les clients pressés”. Les internautes doivent renseigner leur commune d’habitation pour générer une liste des points de vente les plus près de chez eux. La plateforme, accessible à l’adresse Expressmarche.com, propose différentes solutions pour recevoir ses courses.

Outre la formule de livraison, les internautes sont informés du jour et de l’heure à partir de laquelle ils peuvent venir retirer leurs produits en magasins. Concrètement, un employé se charge de remplir physiquement le caddie virtuel qu’ils auront constitué sur Internet. Cette solution engendre des frais de préparation, qui différent selon les points de vente.

Les habitants de Nantes (Loire-Atlantique), Avrillé (Maine-et-Loire), Rennes (Ille-et-Vilaine) et Saint André de la Marche (Maine-et-Loire) peuvent quant à eux opter pour les zones drive qui consistent à déposer dans le coffre de leur voiture le panier de courses directement. Le montant des frais de préparation est gratuit. A noter qu’un cinquième “drive” est en cours d‘élaboration à Vesoul (Haute-Saône) et qu’une vingtaine de zones de ce genre doit voir le jour d’ici mars 2011.

L’annonce officielle de la refonte du cybermarché d’Intermarché intervient quelques semaines après la publication de l’Observatoire Yuseo de l’e-performance qui épinglait neuf cybermarchés pour leur manque de flexibilité d’accès à l’information et sur le processus de création de compte jugé peu satisfaisant. La plateforme du groupement Les Mousquetaires faisait partie du panel.
1 commentaire - Voir | Rédiger
cliquez sur les coupons pour accéder aux promos
Quels supermarchés en ligne livrent dans votre ville / département ?
Les dossiers

Améliorer l’expérience Drive

Ajouté le 27/10/2017

Le Drive alimentaire étant devenu populaire, les distributeurs se doivent toujours d’améliorer leurs services pour satisfaire les consommateurs qui, bien que séduits par le concept, sont toujours plus exigeants.

catégorieEn savoir +

Monoprix : Un concentré de stratégie omnicanale

Ajouté le 20/10/2017

Le magasin situé au Forum des Halles (Paris 75), propose une multitude de services pour faciliter la vie de ses clients.

catégorieEn savoir +

Pourquoi faire ses courses en ligne ?

Ajouté le 13/10/2017

Faire ses courses en ligne, c’est évité de faire la queue pendant une heure à la caisse, faire des économies, gagner du temps...

catégorieEn savoir +

Amazon veut créer des boutiques en France

Ajouté le 06/10/2017

Le géant américain Amazon souhaiterait ouvrir d’ici deux ans une quinzaine de boutiques physiques s’inspirant de son concept de magasin sans caisse Amazon Go.

catégorieEn savoir +

Des box repas chez Ooshop

Ajouté le 22/09/2017

Baptisé « Panier cuistot », Carrefour propose sur son site Ooshop une box contenant tous les ingrédients nécessaires à la réalisation d’une recette, pour un prix de 5 à 6 euros par personne.

catégorieEn savoir +

Auchan : Des casiers au siège de Villeneuve-d'Ascq

Ajouté le 15/09/2017

Auchan chouchoute ses employés du campus de Villeneuve-d'Ascq en leur proposant de retirer leurs commandes drive dans des casiers automatiques installés sur place.

catégorieEn savoir +
> Voir toutes les dossiers