Accueil > Les news / information des supermarchés / cybermarchés en ligne - supermarche-ligne.fr

Comparatif Supermarchés
Zone membre
Promotions par Parrainage

parrainage
Réduc 25€ / livraison gratuite en vous faisant parrainer !

Rejoignez-nous !
Sondage supermarché
Les livreurs les plus sérieux - chez qui ?

Résultats | Archives
Accès à tous les sondages
Bon plan promo

Parmi houra.fr, Ooshop, Auchan direct, Monoprix, Expressmarché, Coursengo, Simplymarket, Picard, E-leclerc.

Aller à la page « | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | »

les brèves

Monoprix : 1 million de fans sur Facebook

Ajouté le 10/06/2014 - Auteur : jazz

Présente sur Facebook depuis 2010, l’enseigne Monoprix vient de passer le million de fans.

Monoprix affirme dans un communiqué que « d’être la marque française la plus attractive sur le réseau social, est plus tôt flatteur ! ».

Dans le secteur du commerce et de la distribution en France, c’est la page facebook de Monoprix, qui compte le plus grand nombre de fans.

L’engagement exceptionnel, da la communauté de fans, fait de Monoprix la marque française préférée des internautes et la plus conversationnelle", souligne l'enseigne dans ce même communiqué.

Pour fidéliser ses internautes Monoprix propose quotidiennement un contenu original et conversationnel, sur sa page Facebook.



En plus de son actualité, l‘enseigne y poste des idées de recette via ses assiettes créatives, sa vision de la ville avec des posts de street art ou encore des packagings détournés réagissant à l’actualité.

Monoprix fait aussi participer ses clients en organisant des votes d’internautes, afin de les impliquer dans le développement de produits et de choix de packaging.

L’enseigne organise des opérations évènementielles comme, l’élection du Meilleur Monoprix ou encore des jeux concours.

La dernière application « les messages en boîtes » qui permet aux internautes de personnaliser une sélection de packaging Monoprix a été la préférée des fans.

Ainsi en sollicitant au quotidien ses clients, Casino est à même de mieux répondre à leurs futurs besoins. Depuis septembre 2013 Monoprix fait partie à 100 % du groupe Casino.

Le PDG Jean-Charles Naouri a délivré un satisfecit plein et entier à la direction de Monoprix en février dernier, lors de la présentation des résultats du groupe Casino.

Il est vrai qu’avec une marge de 6,9%, le groupe est en surperforme par rapport à ses concurrents de la distribution française, plus particulièrement les enseignes Casino qui, plafonnent à 1,3%.

Faites vos courses en ligne chez Monoprix ou comparez les supermarchés en ligne Auchan, Carrefour, Houra, et Simply market.

1 commentaire - Voir | Rédiger

Europe : Courses en ligne un marché en croissance

Ajouté le 06/06/2014 - Auteur : jazz

Le Royaume-Uni et la France sont en avance sur l'Allemagne et les Pays-Bas, mais de nouveaux arrivants sont en route à bouleverser les positions des retailers.

SyndicatePlus affirme dans son étude "The State of Online Grocery Retail in Europe" réalisée en France, en Allemagne, aux Pays-Bas et au Royaume-Uni par la société de marketing produit, que moins de 8% des consommateurs de l'Union européenne font leurs courses alimentaires sur internet.

Selon les pays, internet représente entre 0,6% et 3,8% du secteur. Non seulement, la vente en ligne d'alimentaire apparaît encore balbutiante mais son développement varie considérablement d'un pays à l'autre.

Le Royaume-Uni et la France se positionnent comme les deux marchés les plus développés, avec l’an passé 7,8 et 6,7 milliards d'euros de courses en ligne, respectivement.

Les distributeurs anglais ont opté pour le développement d’un service de livraison à domicile, alors que leurs homologues français ont préféré le drive.

Les Pays-Bas et l'Allemagne sont à la traîne dans ce nouveau secteur avec respectivement 0,29 et 1,45 milliard d'euros de courses en ligne, sur l’année 2013.

Ce retard néerlandais SyndicatePlus explique par l'existence d'un acteur très dominant, Albert.nl, et constate que le marché allemand de l'alimentaire en ligne est au stade de développement.



Tous les pays étudiés sont encore à leurs débuts, mais le secteur continuera à croitre régulièrement.

Une croissance qui va attirer l'intérêt grandissant des retailers pour les canaux numériques, qui augmentera les budgets qui leurs sont attribués.

Amazon, déjà présent sur ce créneau se lancera prochainement en Allemagne, après les Etats-Unis.

De plus, un nombre croissant de start-up fleurissent sur le marché proposant des modèles économiques innovateurs. Face à cette concurrence qui ne fait donc que s'accroître, les acteurs doivent aussi penser à s'adapter à l'évolution des attentes des consommateurs.

Le click-and-collect en fait partie, choisit par les clients qui préfèrent récupérer leurs achats en boutique pour éviter les frais de livraison.

SyndicatePlus en conclut que tous ses facteurs devraient totalement bouleverser le marché des courses alimentaires en ligne dans les trois prochaines années.

Sur le marché alimentaire en ligne français, la part du marché du groupe casino représente 27%, suivit de E.Leclerc avec 20% et du groupe Auchan avec 15 %, 13% pour Système U et pour finir 11% pour le groupe Carrefour, tout comme Others.

Comparez les supermarchés en ligne et faites vos courses en ligne, chez Auchan, Carrefour, Houra, Monoprix et Simply market.

1 commentaire - Voir | Rédiger

GRANDE DISTRIBUTION ET DRIVE : LE DUO VAINQUEUR

Ajouté le 30/05/2014 - Auteur : jazz


Face aux évolutions des comportements d’achat, la grande distribution doit s'adapter à deux tendances fortes: le drive et la zone marché.

Dans un contexte de baisse du pouvoir d'achat et d’une consommation stable (-0,3% ), le nombre de nouvelles surfaces commerciales se multiplie. Le marché arrivé à maturité et doit se réinventer.

Au quotidien, on observe de vraies batailles médiatiques entre les enseignes consacrant les groupements d’indépendants français avec des ventes en évolution : +3,1% pour Leclerc, 3,5% pour Système U et 3,2% pour Intermarché.

En parallèle, les groupes aux résultats décevants : + 0,3% pour Carrefour, - 2% pour Casino, et – 3% pour Auchan.

Alors que le marché se fait de plus en plus tendu, les enseignes cherchent de nouvelles pistes pour renforcer leurs parts de marché respectives. Parmi les valeurs montantes se trouve "Le DRIVE", la nouvelle partie prenante de toutes les enseignes a littéralement explosée avec 2.721 unités au 1er janvier 2014.



Ceux sont les réseaux d'indépendants qui mènent la danse : au 1er mars, Intermarché arrive premier avec 781 sites, devant Système U(591) et Leclerc (467).

Le succès du drive (+ 70% en 2013) réside dans le fait qu’il répond à une attente sociologique forte (gain du temps et facilité), sans surcoût.

Les achats en drive restent en priorité consacrés à des produits « secs » comme les conserves ou les boissons. Le frais quant à lui ne fait que rarement recette.

Principale raison, de nombreux drives ne proposent pas le frais en ligne, par conséquent, il ne peut pas être préenregistré par les utilisateurs dans des listes Internet.

Cette retenue sur le frais a été entendue par les enseignes qui testent déjà quelques nouveautés comme Auchan qui a créé la juxtaposition sur un même site d’une nouvelle enseigne spécialisée frais (Arcimbo) à Villeparisis, implantée à coté d'un Auchan Drive.

Nous voyons par conséquence l‘émergence des zones marché, un espace dédié aux produits multifrais.

Ces zones marché multifrais complètent idéalement les sites de retrait drive, elles proposent des produits frais de qualité et adhèrent aux armes de séduction des grandes enseignes : « Remettre de l'humain » en développant un « esprit commerçant ».

Comparez les supermarchés en ligne et faites vos courses en ligne, chez Auchan, Carrefour, Houra, Monoprix et Simply market.

Auchan : Les légumes moches en vedette

Ajouté le 23/05/2014 - Auteur : jazz
Auchan et Monoprix proposent des fruits et légumes avec des défauts dans leurs rayons.



Depuis lundi dernier, l’enseigne Auchan Vélizy dans les Yvelines propose sur ces étalages des fruits et légumes avec des défauts.

Une démarche qui avait déjà été testée par les enseignes Intermarché et Leclerc, dont les clients avaient été séduit.

Désormais ces légumes moches seront à l’honneur dans les rayons d’Auchan Vézily !

Une opération qui sera suivit la semaine prochaine par Monoprix, dans 17 de ces magasins sous l’étiquette "Quoi ma gueule?"

Ces légumes au calibre trop grand ou trop petit, avec des tâches ou encore à la forme imparfaite, sont certes moches mais restent bons !

En effet, cette offre à l’avantage de sélectionner des produits pour leur qualité gustative et non leur aspect afin d’éviter un énorme gaspillage de produits invendus.



Nicolas Chaballe, cocréateur du label « quoi ma gueule » prend pour exemple, les cerises dont la variété sélectionnée donne 60 % de fruits calibrés, pour 20 % trop gros et 20 % trop petits.

« Quoi ma gueule » propose de les vendre en vrac, sans les trier, ainsi, les producteurs vendent leurs produits moins chers, mais ils en jettent moins et ne perdent pas de temps à les trier.

Mettre fin au gaspillage permettra aux consommateurs de réaliser des économies, car le prix du tri est automatiquement impacté sur le coût final et il est dommage, pour chaque fruits achetés de payer tous les autres passés à la trappe pour une tâche ou un calibre insuffisant.

On estime qu’entre 10 et 30% des produits, selon les variétés, ne sont au final jamais achetés, donc pas consommés du fait de leurs défauts, alors que seulement une infime partie est impropre à la consommation.

Une opération qui permettra aux consommateurs de cesser d’associer formes irrégulières et qualité gustative.

De plus, le nombre de variétés proposées a longtemps baissé mais augmente à nouveau, grâce aux supermarchés et hypermarchés qui ont pris en compte une demande pour des goûts plus intéressants.

Comparez les supermarchés en ligne et faites vos courses en ligne, chez Auchan, Carrefour, Houra, Monoprix et Simply market.

1 commentaire - Voir | Rédiger

Avec Carrefour personnaliser vos accessoires

Ajouté le 20/05/2014 - Auteur : jazz


L’association entre le numéro un des grandes surfaces, Carrefour, et le fondateur de Cdiscount a permis de créer Mydesign.com, un site proposant aux clients de personnaliser tous types d’objets.

Habituellement réservé à Internet et aux marques de luxe, Carrefour et son partenaire Christophe Charle démocratise la personnalisation d’accessoires.

Carrefour, le géant de la distribution en France propose à ses clients un nouveau service : customiser leurs objets quotidiens, tee-shirts, coussins, coques de mobiles etc.

Pour les mordus de foot, la prochaine Coupe du monde de foot sera l'occasion d'afficher les couleurs de son équipe favorite sur la coque de son smartphone, son tee shirt ou sur son mug par exemple.

De plus, d’autres possibilités s’offrent aux clients, comme choisir sa propre photo, en plus de pouvoir choisir celles proposées dans les banques d'images de Mydesign.com, ainsi, le client se voit ouvrir une multitude de solutions.



Baptisée Mydesign.com, la société appartient à 50/50 entre le géant de la distribution et le fondateur de Cdiscount, Christophe Charle.

Après une période test dans une dizaine d'hypers (Les Ulis, Nice, Nîmes, Mérignac…), cette nouvelle offre va se déployer dans 150 magasins du groupe Carrefour (sur 223 au total), afin de disposer d’un trafic suffisant dans le domaine du non alimentaire.

Les clients peuvent choisir leur objet à customiser en magasin, dans des corners Mydesign.com, ou sur le site dédié. Ils disposeront également d’une application pour faciliter le téléchargement direct des photos.

La commande sera prête sous quatre jours en magasin et le tout sans frais.

Les objets sont fabriqués en France à Pessac près de Bordeaux dans l'usine d'Images Corp, Christophe Charle a créée suite à la vente de Cdiscount.

Quelques 300 objets sont concernés pour cette offre, de la petite déco, des vêtements en passant par les accessoires de mode, scolaire et de bureau) avec des prix proposés entre 10 à 30 euros.

Selon David Schwarz, les consommateurs sont friands du Customer et le lancement de ce service est donc une belle opportunité pour l'enseigne.

Comparez les supermarchés en ligne et faites vos courses en ligne, chez Auchan, Carrefour, Houra, Monoprix et Simply market.

Auchan propose le click and collect dans l'heure

Ajouté le 16/05/2014 - Auteur : jazz


Auchan, toujours soucieux de servir au mieux ses clients web, propose un service de livraison de plus en plus rapide. De 3 heures pour retirer les achats alimentaires, à 1 heure pour récupérer les produits high tech (TV, photo, etc), réservés en ligne grâce au service click and collect, Auchan assure niveau rapidité.

Il y a tout juste un mois il installait à Paris 15ème un drive sans voiture, baptisé « Auchan Direct Retrait Express ». 15ieme.

Le principe est le même qu’un drive normal, exemptés du coût de la livraison à domicile, les clients enregistrent et règlent leurs achats carte bancaire sur le site auchandirect.fr et peuvent les retirer trois heures plus tard au drive piéton ou les conserver jusqu'au lendemain soir.

Cette fois-ci, Auchan offre un nouveau service sur son site auchan.fr : les produits high tech (TV, photo, etc.) réservés en ligne, grâce au click and collect peuvent désormais être retirés en magasin dans l'heure qui suit.



Le déploiement de ce nouveau service rapide "retrait en 1h" a commencé dans de nombreux hypers Auchan : sur Lille, Bordeaux, Angoulême, Le Mans, Le Havre, etc.

Chez Auchan, ce principe de click and collect est réservé aux produits high tech (TV, photo, etc.). Tous les articles en vente sur auchan.fr ne sont évidemment pas éligibles au retrait dans l'heure. Sont proposés, seuls ceux qui sont déjà disponibles en point de vente.

Sur le site Auchan.fr, le client n’a qu’a réservé ses articles grâce au click and collect. Dès que sa commande est prêtre, il est avertit par SMS et n’a plus qu’à venir dans l'espace "retrait des colis" de l'hyper pour régler et retirer ses achats.

Auchan n’est pas le seul a proposé le click and collect sur le non-alimentaire, son concurrent Leclerc a déjà testé un dispositif similaire durant les fêtes de fin d'année en 2012 et Carrefour a annoncé le lancement de son propre service pour fin mai 2014.

Comparez les supermarchés en ligne et faites vos courses en ligne, chez Auchan, Carrefour, Houra, Monoprix et Simply market.

E-commerce : Le consommateur change

Ajouté le 13/05/2014 - Auteur : jazz


Nous vivons une époque marquée par les avancées technologiques, le nouveau consommateur fait maintenant son shopping à toute heure, sur tablette ou smartphone.

Désormais au cœur des préoccupations des détaillants, son utilisation est devenue un réflexe pour passer à l’acte d’achat, mais aussi pour s’informer. Il devient soucieux de guider le client avec un véritable échange.

Les commerçants s’adressent désormais à un nouvel individu « l’omniconsommateur », présent à tout moment, 24h/24 ou le soir sur son mobile.

Totalement intégré dans le quotidien des gens, les smartphones et tablettes sont devenus indispensables.

Selon Tradedoubler, la moitié des consommateurs connectés, font du shopping en ligne :

- 50 % chaque semaine

- 30 % tous les jours

- 10 % consulte dès 6 h du matin à la recherche de la meilleure offre

A travers son étude, Tradedoubler a découvert que 69% des possesseurs de tablette s’en servent devant la TV pour interagir avec les programmes qu’ils regardent et que 59 % utilise son smartphone pour acheter un article dont ils ont vu la publicité.

Et selon Morgan Stanley, 91 % des gens veillent à toujours avoir un terminal mobile à portée de main. Ces nouvelles habitudes de consommation (Les smartphones lors des déplacements, les tablettes en soirée, …) nécessitent une approche marketing la plus adaptée au client pour qu’il passe à l’acte.



Pour beaucoup de commerçants, la difficulté est de savoir comment guider les consommateurs jusqu’à la validation de leur panier.

Les consommateurs comparent systématiquement : 47 %, compare les prix sur son smartphone et 29 %, achète le produit convoité après avoir effectué une comparaison avec d’autres produits/prix.

Il faut aussi prendre en compte le fait que les consommateurs ne s’arrêtent plus seulement devant les vitrines des magasins, mais restent réceptifs en permanence.

L’omniconsommateur est désormais actif 24h/24, 7j/7, sur son smartphone ou sa tablette, à la recherche de la bonne affaire du jour, de préférence entre 17h et minuit, confortablement installé chez lui.

Comparez les supermarchés en ligne et faites vos courses en ligne, chez Auchan, Carrefour, Houra, Monoprix et Simply market.

Casino : un Géant e-commerce à Wall Street

Ajouté le 09/05/2014 - Auteur : jazz


Casino veut créer un pôle d'activité e-commerce en réunissant l’ensemble de ses filiales et activités mondiales de e-commerce, sous une seule entité.

Par la suite, la nouvelle entité devrait être introduite en Bourse sur le marché américain, afin "d'accélérer son développement et d'améliorer sa visibilité".

La nouvelle entreprise regroupera le site Cdiscount en France, ses filiales Colombienne et Asiatique (en Thaïlande et au Vietnam, créées en partenariat avec des filiales locales du distributeur), ainsi que celles de Nova Pontocom, numéro 1 de l'e-commerce brésilien que détient conjointement la filiale brésilienne de Casino avec GPA et Via Varejo.



Le but sera de créer « un acteur spécialisé de référence à l’échelle mondiale » capable de concurrencer le numéro un mondial du secteur Amazon, a précisé le communiqué.

La bonne forme économique de Cdiscount, avec une hausse de 9,7% de son chiffre d’affaire à 1,4 milliard d'euros, représentant pas moins de 8% du chiffre d'affaires total de Casino en France, hors essence, ce qui en fait le deuxième plus gros site marchand de France derrière Amazon.

Coté distributeur brésilien, Nova et ses sites Pontofrio.com, Casabahia.com.br, Extra.com.br, Barateiro.com et Partiuviagens.com.br ont rapporté la somme de 1,5 milliard d'euros de revenus à Casino en 2013, avec une croissance exceptionnelle de 29,9%.

Ces activités en Amérique Latine touchent potentiellement une population de 400 millions d'habitants, combiné avec ces enseignes de distribution classique (Casino, Pão de Açúcar et Via Varejo) en fait encore un sérieux concurrent d’Amazon.

Le poids économique de ce nouvel ensemble donnerait naissance à un acteur mondial doté d'un volume d'affaires total de 3,1 milliards d'euros.

Ce pôle d'activité e-commerce a l’ambition d’être introduit en bourse sur le marché New Yorkais "où sont cotés de nombreux acteurs du secteur de la technologie Internet" plus apte à accompagner la croissance de la future entité.

Selon JP Morgan, initiateur du projet, ce nouvel acteur pourrait atteindre une capitalisation boursière de 6 milliards d'euros en 2015. Casino détiendrait, directement et indirectement, 3.4 milliards du projet : un part plus que conséquente des 10 milliards d'euros que vaut actuellement Casino en bourse.

Comparez et faites vos achats en ligne.

Enjeux E-Commerce 2014

Ajouté le 06/05/2014 - Auteur : jazz


En collaboration avec le JDN, la Fédération de l'e-commerce et de la vente à distance (Fevad) prépare la troisième édition des Enjeux E-commerce, sous le signe de la "disruptive innovation", le jeudi 26 juin 2014 au Pavillon Gabriel, à Paris.

Cette journée de conférences et d'échanges est conçue pour les décideurs de l'e-commerce, qui parleront sharing economy, objets connectés et nouveaux modèles de livraison.

L'an dernier, Enjeux E-commerce avait réuni 600 participants décideurs de l'e-commerce et du retail. Pour cette troisième édition, la Fevad a tenu à leur apporter matière à réflexion sur les grands changements comportementaux qui se profilent dans leur secteur, d'où le thème retenu : "disruptive innovation".

Par exemple, la consommation collaborative fera partie des thèmes abordés par Jeremiah Owyang, gourou de la sharing economy et fondateur de CrowdCompanies.com, qui interrogera les participants sur la place respective des consommateurs, des marques et des marchands à l l'aube de ce nouveau modèle.



Les objets connectés seront également au programme et l'impression 3D, puisqu'elle permet l'émergence de nouveaux modèles de vente en ligne, basés sur les possibilités de personnalisation et de conception de produits par les acheteurs eux-mêmes.

Les nouveaux modèles de livraison qui restent cruciaux dans la chaîne de valeur de l'e-commerce et dans la fidélisation des internautes seront d’actualité.

Les Enjeux E-commerce seront aussi l'occasion de décrypter les nombreuses innovations comme : les casiers connectés, les consignes en boutique, le click-and-collect mutualisé, la livraison dans le coffre et aussi la livraison le jour-même.

Yigael Berger, le PDG de la start-up israélienne Appixia viendra partager sa vision sur le mobile, qui suscite encore de nombreuses questions et qui conduisent marques et marchands à adopter des stratégies irrégulières.

Pour finir, il sera bien sûr aussi question de financement de l'innovation.

Cette journée sera riche en réflexions et en partages sur les changements qui chambouleront bientôt l'univers de la distribution.

Le programme complet et le formulaire d'inscription seront disponibles sur le site de l'événement, qui ouvrira ses portes le 12 mai.

Comparez les supermarchés en ligne et faites vos courses en ligne, chez Auchan, Carrefour, Houra, Monoprix et Simply market.

Auchan Direct inaugure un drive piéton à Paris

Ajouté le 02/05/2014 - Auteur : jazz


Auchan Direct offre une alternative à la livraison à domicile avec l'ouverture d'un point de retrait de 90 mètres carrés à Paris 15ieme, baptisée « Auchan Direct Retrait Express » ; Le principe est l’équivalent d’un drive mais sans voiture.

Exempter du coût de la livraison à domicile, les clients enregistrent et règlent obligatoirement leurs achats en ligne par carte bancaire depuis auchandirect.fr et peuvent les retirer trois heures plus tard dans le magasin ou les conserver jusqu'au lendemain soir.

Des caddys sont prêter gracieusement aux clients, en échange d’une signature et d’une copie de la carte d’identité, sous réserve de le ramener sous 7 jours. Pour les achats volumineux, Auchan Direct met à disposition un trolley pour ses clients. Le point relais est ouvert de 8 h à 23 h en semaine et jusqu'à 21 h le samedi.



A ce point de retrait, une borne d’accès au site a été installée, surtout estimée des personnes âgées qui en profitent pour découvrir son fonctionnement et éventuellement pour passer une première commande.

Le point de retrait d’Auchan Direct peut stocker jusqu’à 250 commandes, il est équipé deux chambres froides l’une pour les produits frais et la seconde pour les surgelés.

Auchan Direct Retrait Express dispose d’un avantage concurrentiel prépondérant, avec sa large gamme de 7500 références et ses nombreuses promotions sur les commerces de proximités.

Avec un démarrage progressif dû aux vacances de Pâques et aux jours fériés de mai, cette période servira de test pour ce nouveau concept. Le principe du "drive piéton" en milieu urbain a déjà fait l'objet de plusieurs tests par des enseignes concurrentes.

En effet, Dia a inauguré en début d'année une formule de retrait des commandes dans des casiers à l'entrée d'un magasin parisien, puis Carrefour Market et Monoprix ont aussi ouvert des points de retrait dans des magasins en Ile-de-France.

Si le concept du « drive piéton » porte ses fruits, on devrait voir se multiplier ce modèle de distribution dans la capitale.

Comparez les supermarchés en ligne et faites vos courses en ligne, chez Auchan, Carrefour, Houra, Monoprix et Simply market.

cliquez sur les coupons pour accéder aux promos
Quels supermarchés en ligne livrent dans votre ville / département ?
Les dossiers

Jour des courses : Pour le Drive et les Hypers

30/01/2015

D'après une étude de Nielsen, le jour traditionnel des courses alimentaires
en France dans les magasins physiques, est le samedi.

En savoir +

Leclerc : Faites vos courses depuis votre Smartphone

23/01/2015

Si comme pour la plupart d’entre nous faire les courses relève de la véritable corvée, facilité vous la tache et faites vos courses depuis votre appareil mobile (Smartphone, tablette).

En savoir +

Où les Français font-ils leurs courses ?

16/01/2015

Selon une étude de l'Insee publiée récemment, les Français n’ont pas changé leurs habitudes d’achats, sur la décennie 2001-2011.

En savoir +

Les Soldes d'hiver

09/01/2015

Les soldes d'hiver on démarré le mercredi 7 janvier pour une durée de six semaines.

En savoir +

DRIVE : La cadence ralentie

26/12/2014

Le phénomène drive est en plein ralentissement, sept ans après l’ouverture du premier drive Leclerc, les fermetures devraient se multiplier.

En savoir +

E commerce : Comment éviter la panne avec Noël et les soldes d'hiver ?

19/12/2014

Tous les sites de vente en ligne doivent préparer leurs réseaux informatiques à l’augmentation de l’activité attendue avec les achats de Noël et les soldes de 6 janvier 2015.

En savoir +
> Voir toutes les dossiers

© Copyright TVH concept / Tous droits réservés - 2012 / Nous contacter - Mentions légales - Accès dossiers