Accueil > Les news / information des supermarchés / cybermarchés en ligne - supermarche-ligne.fr

Comparatif Supermarchés
Zone membre
Promotions par Parrainage

parrainage
Réduc 25€ / livraison gratuite en vous faisant parrainer !

Rejoignez-nous !
Sondage supermarché
Les livreurs les plus sérieux - chez qui ?

Résultats | Archives
Accès à tous les sondages
Bon plan promo

Parmi houra.fr, Ooshop, Auchan direct, Monoprix, Expressmarché, Coursengo, Simplymarket, Picard, E-leclerc.

Aller à la page « | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | »

les brèves

Auchan propose le click and collect dans l'heure

Ajouté le 16/05/2014 - Auteur : jazz


Auchan, toujours soucieux de servir au mieux ses clients web, propose un service de livraison de plus en plus rapide. De 3 heures pour retirer les achats alimentaires, à 1 heure pour récupérer les produits high tech (TV, photo, etc), réservés en ligne grâce au service click and collect, Auchan assure niveau rapidité.

Il y a tout juste un mois il installait à Paris 15ème un drive sans voiture, baptisé « Auchan Direct Retrait Express ». 15ieme.

Le principe est le même qu’un drive normal, exemptés du coût de la livraison à domicile, les clients enregistrent et règlent leurs achats carte bancaire sur le site auchandirect.fr et peuvent les retirer trois heures plus tard au drive piéton ou les conserver jusqu'au lendemain soir.

Cette fois-ci, Auchan offre un nouveau service sur son site auchan.fr : les produits high tech (TV, photo, etc.) réservés en ligne, grâce au click and collect peuvent désormais être retirés en magasin dans l'heure qui suit.



Le déploiement de ce nouveau service rapide "retrait en 1h" a commencé dans de nombreux hypers Auchan : sur Lille, Bordeaux, Angoulême, Le Mans, Le Havre, etc.

Chez Auchan, ce principe de click and collect est réservé aux produits high tech (TV, photo, etc.). Tous les articles en vente sur auchan.fr ne sont évidemment pas éligibles au retrait dans l'heure. Sont proposés, seuls ceux qui sont déjà disponibles en point de vente.

Sur le site Auchan.fr, le client n’a qu’a réservé ses articles grâce au click and collect. Dès que sa commande est prêtre, il est avertit par SMS et n’a plus qu’à venir dans l'espace "retrait des colis" de l'hyper pour régler et retirer ses achats.

Auchan n’est pas le seul a proposé le click and collect sur le non-alimentaire, son concurrent Leclerc a déjà testé un dispositif similaire durant les fêtes de fin d'année en 2012 et Carrefour a annoncé le lancement de son propre service pour fin mai 2014.

Comparez les supermarchés en ligne et faites vos courses en ligne, chez Auchan, Carrefour, Houra, Monoprix et Simply market.

E-commerce : Le consommateur change

Ajouté le 13/05/2014 - Auteur : jazz


Nous vivons une époque marquée par les avancées technologiques, le nouveau consommateur fait maintenant son shopping à toute heure, sur tablette ou smartphone.

Désormais au cœur des préoccupations des détaillants, son utilisation est devenue un réflexe pour passer à l’acte d’achat, mais aussi pour s’informer. Il devient soucieux de guider le client avec un véritable échange.

Les commerçants s’adressent désormais à un nouvel individu « l’omniconsommateur », présent à tout moment, 24h/24 ou le soir sur son mobile.

Totalement intégré dans le quotidien des gens, les smartphones et tablettes sont devenus indispensables.

Selon Tradedoubler, la moitié des consommateurs connectés, font du shopping en ligne :

- 50 % chaque semaine

- 30 % tous les jours

- 10 % consulte dès 6 h du matin à la recherche de la meilleure offre

A travers son étude, Tradedoubler a découvert que 69% des possesseurs de tablette s’en servent devant la TV pour interagir avec les programmes qu’ils regardent et que 59 % utilise son smartphone pour acheter un article dont ils ont vu la publicité.

Et selon Morgan Stanley, 91 % des gens veillent à toujours avoir un terminal mobile à portée de main. Ces nouvelles habitudes de consommation (Les smartphones lors des déplacements, les tablettes en soirée, …) nécessitent une approche marketing la plus adaptée au client pour qu’il passe à l’acte.



Pour beaucoup de commerçants, la difficulté est de savoir comment guider les consommateurs jusqu’à la validation de leur panier.

Les consommateurs comparent systématiquement : 47 %, compare les prix sur son smartphone et 29 %, achète le produit convoité après avoir effectué une comparaison avec d’autres produits/prix.

Il faut aussi prendre en compte le fait que les consommateurs ne s’arrêtent plus seulement devant les vitrines des magasins, mais restent réceptifs en permanence.

L’omniconsommateur est désormais actif 24h/24, 7j/7, sur son smartphone ou sa tablette, à la recherche de la bonne affaire du jour, de préférence entre 17h et minuit, confortablement installé chez lui.

Comparez les supermarchés en ligne et faites vos courses en ligne, chez Auchan, Carrefour, Houra, Monoprix et Simply market.

Casino : un Géant e-commerce à Wall Street

Ajouté le 09/05/2014 - Auteur : jazz


Casino veut créer un pôle d'activité e-commerce en réunissant l’ensemble de ses filiales et activités mondiales de e-commerce, sous une seule entité.

Par la suite, la nouvelle entité devrait être introduite en Bourse sur le marché américain, afin "d'accélérer son développement et d'améliorer sa visibilité".

La nouvelle entreprise regroupera le site Cdiscount en France, ses filiales Colombienne et Asiatique (en Thaïlande et au Vietnam, créées en partenariat avec des filiales locales du distributeur), ainsi que celles de Nova Pontocom, numéro 1 de l'e-commerce brésilien que détient conjointement la filiale brésilienne de Casino avec GPA et Via Varejo.



Le but sera de créer « un acteur spécialisé de référence à l’échelle mondiale » capable de concurrencer le numéro un mondial du secteur Amazon, a précisé le communiqué.

La bonne forme économique de Cdiscount, avec une hausse de 9,7% de son chiffre d’affaire à 1,4 milliard d'euros, représentant pas moins de 8% du chiffre d'affaires total de Casino en France, hors essence, ce qui en fait le deuxième plus gros site marchand de France derrière Amazon.

Coté distributeur brésilien, Nova et ses sites Pontofrio.com, Casabahia.com.br, Extra.com.br, Barateiro.com et Partiuviagens.com.br ont rapporté la somme de 1,5 milliard d'euros de revenus à Casino en 2013, avec une croissance exceptionnelle de 29,9%.

Ces activités en Amérique Latine touchent potentiellement une population de 400 millions d'habitants, combiné avec ces enseignes de distribution classique (Casino, Pão de Açúcar et Via Varejo) en fait encore un sérieux concurrent d’Amazon.

Le poids économique de ce nouvel ensemble donnerait naissance à un acteur mondial doté d'un volume d'affaires total de 3,1 milliards d'euros.

Ce pôle d'activité e-commerce a l’ambition d’être introduit en bourse sur le marché New Yorkais "où sont cotés de nombreux acteurs du secteur de la technologie Internet" plus apte à accompagner la croissance de la future entité.

Selon JP Morgan, initiateur du projet, ce nouvel acteur pourrait atteindre une capitalisation boursière de 6 milliards d'euros en 2015. Casino détiendrait, directement et indirectement, 3.4 milliards du projet : un part plus que conséquente des 10 milliards d'euros que vaut actuellement Casino en bourse.

Comparez et faites vos achats en ligne.

Enjeux E-Commerce 2014

Ajouté le 06/05/2014 - Auteur : jazz


En collaboration avec le JDN, la Fédération de l'e-commerce et de la vente à distance (Fevad) prépare la troisième édition des Enjeux E-commerce, sous le signe de la "disruptive innovation", le jeudi 26 juin 2014 au Pavillon Gabriel, à Paris.

Cette journée de conférences et d'échanges est conçue pour les décideurs de l'e-commerce, qui parleront sharing economy, objets connectés et nouveaux modèles de livraison.

L'an dernier, Enjeux E-commerce avait réuni 600 participants décideurs de l'e-commerce et du retail. Pour cette troisième édition, la Fevad a tenu à leur apporter matière à réflexion sur les grands changements comportementaux qui se profilent dans leur secteur, d'où le thème retenu : "disruptive innovation".

Par exemple, la consommation collaborative fera partie des thèmes abordés par Jeremiah Owyang, gourou de la sharing economy et fondateur de CrowdCompanies.com, qui interrogera les participants sur la place respective des consommateurs, des marques et des marchands à l l'aube de ce nouveau modèle.



Les objets connectés seront également au programme et l'impression 3D, puisqu'elle permet l'émergence de nouveaux modèles de vente en ligne, basés sur les possibilités de personnalisation et de conception de produits par les acheteurs eux-mêmes.

Les nouveaux modèles de livraison qui restent cruciaux dans la chaîne de valeur de l'e-commerce et dans la fidélisation des internautes seront d’actualité.

Les Enjeux E-commerce seront aussi l'occasion de décrypter les nombreuses innovations comme : les casiers connectés, les consignes en boutique, le click-and-collect mutualisé, la livraison dans le coffre et aussi la livraison le jour-même.

Yigael Berger, le PDG de la start-up israélienne Appixia viendra partager sa vision sur le mobile, qui suscite encore de nombreuses questions et qui conduisent marques et marchands à adopter des stratégies irrégulières.

Pour finir, il sera bien sûr aussi question de financement de l'innovation.

Cette journée sera riche en réflexions et en partages sur les changements qui chambouleront bientôt l'univers de la distribution.

Le programme complet et le formulaire d'inscription seront disponibles sur le site de l'événement, qui ouvrira ses portes le 12 mai.

Comparez les supermarchés en ligne et faites vos courses en ligne, chez Auchan, Carrefour, Houra, Monoprix et Simply market.

Auchan Direct inaugure un drive piéton à Paris

Ajouté le 02/05/2014 - Auteur : jazz


Auchan Direct offre une alternative à la livraison à domicile avec l'ouverture d'un point de retrait de 90 mètres carrés à Paris 15ieme, baptisée « Auchan Direct Retrait Express » ; Le principe est l’équivalent d’un drive mais sans voiture.

Exempter du coût de la livraison à domicile, les clients enregistrent et règlent obligatoirement leurs achats en ligne par carte bancaire depuis auchandirect.fr et peuvent les retirer trois heures plus tard dans le magasin ou les conserver jusqu'au lendemain soir.

Des caddys sont prêter gracieusement aux clients, en échange d’une signature et d’une copie de la carte d’identité, sous réserve de le ramener sous 7 jours. Pour les achats volumineux, Auchan Direct met à disposition un trolley pour ses clients. Le point relais est ouvert de 8 h à 23 h en semaine et jusqu'à 21 h le samedi.



A ce point de retrait, une borne d’accès au site a été installée, surtout estimée des personnes âgées qui en profitent pour découvrir son fonctionnement et éventuellement pour passer une première commande.

Le point de retrait d’Auchan Direct peut stocker jusqu’à 250 commandes, il est équipé deux chambres froides l’une pour les produits frais et la seconde pour les surgelés.

Auchan Direct Retrait Express dispose d’un avantage concurrentiel prépondérant, avec sa large gamme de 7500 références et ses nombreuses promotions sur les commerces de proximités.

Avec un démarrage progressif dû aux vacances de Pâques et aux jours fériés de mai, cette période servira de test pour ce nouveau concept. Le principe du "drive piéton" en milieu urbain a déjà fait l'objet de plusieurs tests par des enseignes concurrentes.

En effet, Dia a inauguré en début d'année une formule de retrait des commandes dans des casiers à l'entrée d'un magasin parisien, puis Carrefour Market et Monoprix ont aussi ouvert des points de retrait dans des magasins en Ile-de-France.

Si le concept du « drive piéton » porte ses fruits, on devrait voir se multiplier ce modèle de distribution dans la capitale.

Comparez les supermarchés en ligne et faites vos courses en ligne, chez Auchan, Carrefour, Houra, Monoprix et Simply market.

L’enjeu des drives dans la relation clientèle

Ajouté le 29/04/2014 - Auteur : jazz


L'enthousiasme pour le drive ne faiblit pas en France avec plus de 2 000 points de collecte déjà ouverts par les enseignes de la grande distribution.

E.Leclerc arrive en tête avec plus de 450 drives, suivit de Casino qui en a créé 200, puis Auchan en compte 150 entre ses drives AuchanDrive et ceux de sa filiale Chronodrive. Tous sont placés principalement à la périphérie des grandes villes et dans les zones d'activités.

L’enjeu des enseignes de la grande distribution, consiste à attirer, cerner, satisfaire et fidéliser une clientèle qui ne passe plus physiquement que quelques minutes sur place.

Une stratégie qui fonctionne puisque 97 % des consommateurs sont restés fidèles après le premier essai.

Chaque consommateur peut faire ses courses en ligne en quelques clics, chez le distributeur en ligne de son choix, grâce à des applications simples, que les possesseurs de smartphone ou de tablettes auront téléchargé.

Des fonctions comme la sauvegarde de leur liste de courses sur leur compte en prévision de leurs prochains achats, sont disponibles.



Des applications simples qui apportent toute l’ergonomie nécessaire pour que les courses deviennent un vrai jeu d’enfant.

De plus, Auchan utilisent des stratégies marketing pour fidéliser la clientèle, ainsi le distributeur s'est associé l'an dernier à Consumer Zoom (activité de MarketingScan, filiale de Médiamétrie et GfK) pour créer CZ Drive, un module qui propose un diagnostic approfondi des comportements d'achats des clients des drives Auchan à partir d'une analyse de leurs cartes de fidélité.

Puis, d’autres stratégies permettent de réunir et d'analyser toutes les informations à disposition pour automatiser l'envoi de campagnes, (e-mails de bienvenue, messages d'anniversaire, invitations à commander à d'autres moments de la journée...), à l'aide de scénarios préprogrammés.

Le but recherché est de développer une relation commerciale plus approfondie avec une clientèle pour laquelle les échanges sont rares, en dehors des contacts par mails ou lors du retrait des achats.

En conclusion, les distributeurs doivent entretenir une relation client de qualité pour se démarquer de leurs concurrents et tenir dans la durée.

Comparez les supermarchés en ligne et faites vos courses en ligne, chez Auchan, Carrefour, Houra, Monoprix et Simply market.

Cdiscount propose « Cdiscount Premium »

Ajouté le 25/04/2014 - Auteur : jazz

La guerre entre Cdiscount et son concurrent « Amazon » est relancée avec un nouveau service de frais de port proposé aux plus gros clients.

En effet, le site marchand en ligne C Discount a décidé de se calquer sur son concurrent Amazon et son service Premium, en proposant « Cdiscount à volonté » à ses clients.

Avec cette offre premium, Cdiscount propose de faire économiser les frais de port à ses meilleurs clients en échange d’un abonnement à l’année.

En effet, afin de concurrencer le service de livraison très efficace du géant américain Amazon, le distributeur Cdiscount à décidé de lancer « CDiscount Premium ». Un service de frais de port offert fonctionnement via un abonnement, intéressant pour les consommateurs les plus importants.

Pour bénéficier de cette nouvelle offre sur les frais de port de Cdiscount, le principe est assez simple : Les clients intéressés devront souscrire à un abonnement de 19 euros par an, afin ils pourront bénéficier de réductions très intéressantes sur les frais de port.



Il est évident que pour Cdiscount premium soit intéressant, il faut acheter régulièrement sur le site web Cdiscount. Néanmoins, cette nouvelle offre comprend quelques restrictions comme la taille ou encore le poids des colis.

Par exemple, seuls les produits de moins de 20 kg et qui n’excèdent pas 1,70 mètres pourront être livrés dans l’offre CDiscount Premium !

Pour les plus gros acheteurs du site Cdiscount, c’est un argument de plus pour continuer à rester fidèle à leur commerçant en ligne !

Ainsi, Cdiscount ne se laisse pas écraser par son concurrent « Amazon », il prend également de l’avance sur ses concurrents français comme Price minister ou encore Rue du Commerce en tentant de faire évoluer ses services rapidement et en proposant de nouvelles offres concernant la livraison pour ses clients !

Comparez et faites vos achats en ligne.

Leclerc teste le drive sur autoroute

Ajouté le 22/04/2014 - Auteur : jazz


Leclerc a inauguré un drive sur sa station d'autoroute de l'Esterel (A8). L'emplacement permet de cibler aussi bien les flux de vacances que des trajets quotidiens. En 2010, Provencia (Carrefour) avait déjà testé l'idée.

Destiné aux automobilistes locaux et aux touristes, ce nouveau point de retrait autoroutier propose 8.000 références de produits alimentaires et de grande consommation.

Champion des drives en France, suivi par Auchan, Leclerc continue son déploiement de drives mais cette fois-ci, avec cette version originale.

Le drive Leclerc de l'Esterel a été inauguré le 8 avril, ce nouveau dispositif est situé sur l'aire d'autoroute de l'Esterel située sur l'A8, entre Fréjus et Cannes, dans le sens Aix-en-Provence – Nice, à côté d'une station-service et d'une boutique gérée par Leclerc.

N’oublions pas que Leclerc opère dix stations-services d'autoroute par le biais de sous-concessions accordées à la Siplec, sa filiale qui gère les achats de carburant (essence et diesel) pour les stations des supers et hypermarchés.

Ce parc de stations Leclerc sur autoroute pourra offrir de nouvelles opportunités de création de drives sur des voies de flux.



Le but recherché de Leclerc et d’Escota, la filiale de Vinci qui gère cette autoroute, c’est de pouvoir proposer les 8.000 références disponibles (produits alimentaires et de grande consommation, y compris des produits frais et des surgelés), avec des prix similaires à ceux de l'hypermarché Leclerc de Saint-Raphaël dont le drive est un satellite.

Le point de retrait est fermé les dimanches et jours fériés, comme la station-service et la boutique attenantes, pour tenir ce niveau de prix.

Si ce premier test s'avère positive, Leclerc envisage d’en ouvrir d'autres dans ses concessions autoroutières, au sud de Toulouse ou entre Strasbourg et Mulhouse, par exemple.

Dans tous ces cas, ce sont les automobilistes locaux, qui sont visés puisqu’ils empruntent ces trajets quotidiennement pour aller de leur domicile à leur travail et les touristes en période de grands afflux.

En 2010, Provencia (filiale à 50% de Carrefour) avait déjà lancé le premier concept de point de retrait sur une aire d'autoroute, sur l'A41 entre Genève et Annecy, qui a malheureusement fermé fin février 2014 après huit ans de fonctionnement.

Comparez les supermarchés en ligne et faites vos courses en ligne, chez Auchan, Carrefour, Houra, Monoprix et Simply market.

Drive : Chiffres du marché en France

Ajouté le 18/04/2014 - Auteur : jazz


Une récente étude de Xerfi confirme que les enseignes de distribution poursuivent le déploiement de leur réseau de drives.

En effet, les chiffres montrent que le parc total installé a progressé de 40% en 2013 et devrait atteindre 2 721 drives fin 2014.

Une nouvelle manière de faire ses courses qui répond aux attentes des consommateurs en termes de proximité et de rapidité.

Mais ce n’est pas tout, ces distributeurs dans l’air du temps font également progresser la gamme d’articles disponible, qui en une année est passée de 10 134 à 10 346 références en moyenne. Ainsi, la fréquence d'achat augmente, tout comme le panier moyen.

Par ailleurs l’étude de Xerfi révèle que ce nouveau mode d'achat, n’intéresse pas toutes les catégories de population dans les mêmes proportions.

En effet, ce nouveau concept séduit essentiellement les jeunes couples et les familles avec enfants mineurs, soit 28,2%, ce qui représente 2,5 fois plus que la moyenne des consommateurs (11,1%).



Les personnes d'âge moyen ou seniors sont sans doute moins sensibles à ce nouveau concept, puisque pour cette catégorie, le taux de pénétration du drive varie entre 4,4% et 7,4%.

Les formats « drive» sont variés pour chaque enseigne. Certaines accolent leurs drives, à l’hypermarché existant et d’autres créent des drives isolés.

C’est le cas de Leclerc, qui apparaît comme le champion des drives "solo", puisque son réseau en comptait 176 à la fin 2013.

L’avantage de ces drives "solo", est la rapidité de préparation des commandes. Ils ne sont pour le moment pas considérés comme des surfaces de vente, ils peuvent en plus être ouverts sans autorisation et sont exonérés des taxes des commerces classiques.

Ce moyen a permis à certaines enseignes de s'infiltrer dans des zones déjà saturées par les grandes surfaces de leurs concurrents où elles n'auraient pas pu ouvrir leurs propres hypermarchés.

Un paysage commercial, en pleine mutation, de quoi bouleverser considérablement les flux de trafic automobile et l'urbanisme de ces zones.

Comparez les supermarchés en ligne et faites vos courses en ligne, chez Auchan, Carrefour, Houra, Monoprix et Simply market.

Carrefour lance l’hypermarché connecté

Ajouté le 15/04/2014 - Auteur : jazz


Carrefour a lancé son premier hypermarché en France à Sainte-Geneviève des Bois (Essonne) en 1963.

Un demi-siècle plus tard, à l’ère du tout numérique, l'enseigne lance « l'hypermarché connecté ».

Ce nouveau « Carrefour » a ouvert ses portes le mercredi 9 avril, dans le centre commercial Qwartz de Villeneuve-la-Garenne (Hauts-de-Seine).

Basé sur les suggestions de ses clients (enquêtes), ce Carrefour est porté sur le numérique avec des éclairages à LED, du carrelage orangé, de larges allées et des portes aux frigos.

Mais la principale innovation est la géolocalisation des 55 000 produits équipés d'étiquettes électroniques avec puce NFC (Near Field Communication). Aucun code à scanner mais un signal à capter.

Une application développée par Carrefour, baptisée « C-où » (disponible sur Android et iOS), qui permet de retrouver un produit rapidement dans les quelques 11 300 mètres carrés d'étalages.



L’application donne même l’itinéraire complet pour une liste de courses préalablement choisie par le client de son smartphone. Une vraie économie de temps !

Le concurrent Casino utilise déjà le scannage des étiquettes depuis 2012, dans son magasin de la rue des Belles Feuilles, dans le 16e arrondissement de Paris, et l'hypermarché Leclerc de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine).

Le scanne sert aussi à connaître les caractéristiques d’un produit, trouver les promotions ou encore lister les ingrédients d'une recette.

Le client pourra aussi « Liker » un produit de son mobile, son avis sera pris en compte.

Au rayon habillement, le client aura la possibilité de se prendre en photo avec un nouveau vêtement grâce au « Mobile mirror » et l'envoyer instantanément sur Facebook, Twitter ou par e-mail, pour demander l’avis à ses amis.

Pour finir, une trentaine de petites batteries externes à connecter sur les mobiles, pour un transfert d'énergie, son à disposition des clients, annoncées par un panneau « Faites vos courses en rechargeant votre mobile », au niveau de l'entrée des fruits et légumes.

Bien qu'il soit le premier hypermarché connecté du groupe Carrefour, le magasin n'est pas encore équipé d'un « Drive ». Un service de commandes par internet est à l’étude affirme le directeur.

Comparez les supermarchés en ligne et faites vos courses en ligne, chez Auchan, Carrefour, Houra, Monoprix et Simply market.

cliquez sur les coupons pour accéder aux promos
Quels supermarchés en ligne livrent dans votre ville / département ?
Les dossiers

Tous les sites de vente en ligne doivent préparer leurs réseaux informatiques à l’augmentation de l’activité attendue avec les achats de Noël et les soldes de 6 janvier 2015.

En savoir +

L'impression 3D gagne même les grandes surfaces. En effet, depuis le 1er décembre, Auchan a ouvert dans son magasin du centre commercial de Villeneuve d’Ascq, le premier « atelier 3D » baptisé Yoomake.

En savoir +

C’est une première mondiale, le supermarché U de Pontarlier (DOUBS), est le premier à mettre intégralement en ligne ses 6600m2 de surface commerciale.

En savoir +

Le secteur du commerce alimentaire a été marqué en 2014, par des alliances, menant à l'émergence de nouveaux groupes : Intermarché-Casino et Auchan-Système U.

En savoir +

La Fevad a annoncé les chiffres du secteur « e-commerce » en France pour le troisième trimestre 2014 dans le cadre du "Village by CA" (Nouveau centre consacré à l'innovation et au business du Crédit Agricole).

En savoir +

Les ventes de Noël en ligne devraient atteindre 8,5 milliards d'euros cette année (contre 7,1 milliards en 2013).

En savoir +
> Voir toutes les dossiers

© Copyright TVH concept / Tous droits réservés - 2012 / Nous contacter - Mentions légales - Accès dossiers