Accueil > Les news / information des supermarchés / cybermarchés en ligne - supermarche-ligne.fr

Comparatif Supermarchés
Zone membre
Promotions par Parrainage

parrainage
Réduc 25€ / livraison gratuite en vous faisant parrainer !

Rejoignez-nous !
Sondage supermarché
Les livreurs les plus sérieux - chez qui ?

Résultats | Archives
Accès à tous les sondages
Bon plan promo

Parmi houra.fr, Ooshop, Auchan direct, Monoprix, Expressmarché, Coursengo, Simplymarket, Picard, E-leclerc.

Aller à la page « | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | »

les brèves

Le nombre de drives décolle en France

Ajouté le 01/04/2014 - Auteur : jazz


Selon une étude du cabinet Nielsen, le nombre de « Drives », 10 ans après sa première ouverture sur le territoire français, a dépassé le nombre d’hypermarchés.

On dénombre désormais 2031 "drives" contre 2022 hypermarchés. Ce constat marque un virage dans les habitudes de consommation des français qui préfèrent désormais, le "click & drive » – retrait des courses à un entrepôt dédié -, ou le "service drive" – retrait de son panier commandé en ligne à l'accueil de son magasin.

Cette nouvelle forme de distribution s’impose devant des commerces plus traditionnels comme l’hypermarché.

Malgré un modèle économique qui doit encore prouver sa rentabilité lorsqu'il s'agit de la formule "service" plus coûteuse en main d'œuvre, les distributeurs multiplient les ouvertures et se lancent dans une course effrénée à l’inauguration.

Au 25 mars, on attitrait au réseau E.Leclerc, la première place du secteur dans l’hexagone avec 462 "drives". La seconde place du marché avec 379 enseignes est attribuée à Intermarché. Sur la troisième marche du podium, on retrouve l’enseigne Carrefour qui dénombre 353 « drives ».



Le concept du drive est né à Marcq-en-Barœul au début des années 2000 avec l’ouverture du premier « chronodrive » par le groupe Auchan, pionnier du secteur, qui reste en retrait avec ces 162 drives, deux formes confondues.

Six mois avant cette étude de Nielsen, le magasine LSA Conso en décomptait bien plus - 2.707 dans l'hexagone - et indiquait que le rythme d’ouverture s’accroissait, avec 61 nouveaux drives mis en service par mois.

Le principal avantage du Drive est le gain de temps gagné par le consommateur qui est séduit de plus en plus par cette formule ; une autre étude publiée par le cabinet Kantar, évolue la part de marché des drives à 2,8% et estime qu’elle pourrait doubler d’ici 2015 pour atteindre entre 5 et 6%.

Face à cette expansion, le gouvernement, notamment Sylvia Pinel, la ministre de l'Artisanat, a décidé de réglementer leur ouverture en les restreignant aux mêmes contraintes d'aménagement commercial que les autres formes traditionnelles de distribution.

Comparez les supermarchés en ligne et faites vos courses en ligne, chez Auchan, Carrefour, Houra, Monoprix et Simply market.

Leclerc rentrera à Paris par internet

Ajouté le 28/03/2014 - Auteur : jazz


Michel-Edouard Leclerc, invité du Club Business réalisé avec Euro Media France, a exprimé son soutien au pacte de responsabilité proposé par le président François Hollande et a évoqué son intention d'implanter son enseigne à Paris et dans les grandes villes.

En effet, Michel-Edouard Leclerc, compte bien se conforter dans sa politique de création d’emplois (2500 en 2014) en allégeant les charges des entreprises.

Utiliser cette baisse des coûts pour créer des emplois, c’est la politique adoptée par le PDG de Leclerc.

De plus, pour Edouard Leclerc, il va de paire pour relancer l’activité, de continuer à baisser les prix. 

Le concurrent Géant Casino prévoit lui aussi de baisser ses prix, tandis que Georges Plassat le PDG de Carrefour a du mal à trouver son positionnement, mais n’aura que le choix de suivre.

C’est la quatrième année de baisse effective du pouvoir d’achat des Français, il est donc nécessaire aux entreprises de lutter contre l’inflation.

Les gens n’ont de choix que de regarder leur porte monnaie et les entreprises qui marchent sont celles qui s’adaptent à leur marché.



Edouard Leclerc précise que l’économie française ne se relancera pas sur le dos des consommateurs, avec des hausses d’impôt et des hausses des prix.

Le PDG du groupe envisage aussi de remodeler ses magasins pour en faire des lieux de destinations.

Les achats en ligne seront aussi à l’honneur, avec la multiplication de l'arrivée de drives et de points relais dans les grandes villes comme Paris, Lyon, Marseille, Lille, avec des prix Leclerc comme référence.

Pour cela, il compte cette fois s’appuyer sur des services lié au déploiement d’internet comme le click-and-collect et livraison dans des zones de passage.

En parallèle, d’ autres moyens de livraisons sont à l’étude, comme la possibilité pour les consommateurs de repartir de leur travail avec leur panier de courses, qu’il leur aura été livré par Leclerc et acheté moins cher que chez les enseignes de centre-ville.

C’est par toutes ces stratégies de développement qu’Edouard Leclerc veut concurrencer Monoprix, Carrefour et Franprix à Paris.

Comparez les supermarchés en ligne et faites vos courses en ligne, chez Auchan, Carrefour, Houra, Monoprix et Simply market.

Chronodrive et Auchan drive, dépassé par Leclerc

Ajouté le 25/03/2014 - Auteur : jazz


Ludovic Dupré, président fondateur de Chronodrive a donné naissance au premier drive de Marcq-en-Barœul en 2004.

Un deuxième a vu le jour à Croix en 2006, à côté de son actionnaire Auchan et le troisième à Nantes en 2007, en face du Leclerc de Pasacl Payraudeau, peut être une pas très bonne idée !

En effet, Pascal Payraudeau, responsable Leclerc Drive, a été le premier à s’inspirer de ce concept révolutionnaire à Toulouse, à mi-chemin entre le cybermarchand et l'hypermarché.

Ce qui lui a bien réussi, puisque les drives Leclerc ont généré environ 1,5 milliard d'euros, contre près d'un milliard pour les deux enseignes d'Auchan.

Après Leclerc qui s’est inspiré d'Auchan, presque toutes les autres enseignes se sont inspirées de ce concept pour se lancer dans la course au nombre.

Actuellement, on compte en France près de 3000 drives, contre 700 deux ans en arrière et de nouveaux projets de drives sont prévus pour se préparer à l'arrivée d'Amazon Fresh, qui propose la livraison à domicile de produits alimentaires dans certaines villes américaines.





Le Chronodrive propose la gratuité du service de préparation des commandes, ainsi que des prix et un panel d’environ 9000 produits d'hypermarché. Une différence avec le modèle de la livraison à domicile.

Les Chronodrives ont leurs propres entrepôts et sont de plus en plus souvent entourés de petits commerçants.

Le modèle doit tout de même continuer à évoluer et à générer plus d’achats explique le président, qui teste d’ailleurs un Chronovillage.

Le Chronodrive est rentable, précise l'enseigne, pour ses coûts d'exploitation moins onéreux que ceux d'un magasin (signalisation, caisses, publicités…) et un investissement initial moindre (2,5 millions d'euros en moyenne).

Chronodrive compte bien améliorer son concept et dix ouvertures sont attendues cette année, portant le total à soixante-seize.

D’autre part, Auchan compte bien garder ses deux enseignes et commence la chasse chez nos voisins Italiens avec un troisième Chronodrive prévu cette année.

Comparez les supermarchés en ligne et faites vos courses en ligne, chez Auchan, Carrefour, Houra, Monoprix et Simply market.

Carrefour utilise l'avis client sur son site web

Ajouté le 21/03/2014 - Auteur : jazz


David Schwarz, directeur e-commerce Carrefour a présenté lors du forum E-commerce One to One, la nouvelle version de son site. Une refonte qui vise à rattraper le retard, en plaçant le client et ses avis, au centre sa stratégie.

Depuis l’automne 2012, David Schwarz a pris les commandes de la division e-commerce chez Carrefour, avec l'intention de relancer la plateforme qui était en pleine recomposition.

La plateforme baptisée "SaaS Bazaarvoice" a pour but de regrouper les avis de ses clients en ligne, attestant de la satisfaction ou non sur un article ou un service.

Ces informations peuvent être redoutables comme label de confiance pour un site, car le client satisfait peut devenir un prescripteur actif et en attirer d'autres, via le bouche à oreille.

David Schwarz explique que sa décision a été poussée par la volonté d'influencer les consommateurs sur les canaux, ce qui est le principe de base.

L'autre objectif recherché, est de pouvoir analyser ces avis, pour mieux comprendre et répondre aux besoins des internautes en adaptant par la suite, l'offre produit.





Grâce à cet outil d'aide à l'e-réputation, l'avis client, permet aussi à Carrefour d’identifier les « crises » afin de les enrayer rapidement. Ainsi, les articles de marques qui ont parfois fait l’objet d’un mauvais buzz, ont pu être observés et comparés avec les retours d'autres distributeurs.

Les clients étaient déçus sur le produit lui-même, son emballage ou bien la qualité de service.

Le groupe Carrefour utilise aussi les messages des clients satisfaits, pour personnaliser son discours en les utilisant comme ambassadeurs.

Enfin, David Schwarz espère par la suite créer des communautés en ligne autour de passions ou de centres d'intérêt communs, comme la puériculture ou la gastronomie, qui sont « les plus évidents » selon lui.

Actuellement Carrefour comptabilise sur son site 35 000 avis clients et souhaite dépasser la centaine de millier rapidement.

Dans cet ensemble, 70% proviennent des e-mails envoyés à l'acheteur après la transaction, 20% proviennent des partenaires de Bazaarvoice et enfin 10% sont liés à des contributions spontanées.

Comparez les supermarchés en ligne et faites vos courses en ligne, chez Auchan, Carrefour, Houra, Monoprix et Simply market.

E-commerce : La France a tout pour s’améliorer

Ajouté le 18/03/2014 - Auteur : jazz


Le e-commerce représente 5 % en France alors qu’au Royaume- Uni, il atteint déjà plus de 12 %.

Une différence qui s’explique tout d’abord par un léger retard sur le taux d’équipement. En effet, 42 % des français possèdent un smartphone contre 62 % au Royaume-Uni en 2013.

Puis un retard dans le développement de l’offre et de l’expérience client. En 2013, le consommateur britannique avait en effet un panier moyen équivalent à celui des Français, mais une double fréquence d’achat !

Cette comparaison est vraie sur l’ensemble des catégories, y compris sur l’alimentaire pour laquelle le retard français se rattrape rapidement grâce à l’essor du drive.





Google France, est prêt à accompagner les acteurs français du e-commerce dans leur développement, en s’appuyant sur leur savoir- faire et les nombreuses “success stories” françaises comme Vente Privée, Cdiscount, Priceminister, afin de dépasser en quelques années le seuil symbolique des 10 %, tout comme notre voisin européen.

Pour cela, google France identifie deux axes prioritaires de développement : une meilleure prise en compte des parcours de conversion et une ouverture accrue à l’international.

Grâce à l’arrivée des smartphones et de certaines applications mobiles, les habitudes de certains consommateurs ont changé, en effet, il n’a jamais été aussi simple d’effectuer un achat et ce de n’importe où et très rapidement.

Il faut avant tout analyser les différentes étapes des parcours d'achat des consommateurs, afin d’organiser les investissements publicitaires avec la connaissance de la rentabilité des canaux et de la manière dont ils interagissent pour faire le meilleurs choix de développement.

Cette connaissance permet aussi d’identifier les points d’amélioration pour maximiser le taux de conversion qui malgré une augmentation de + 13 % en 2013 en France, reste en dessous de celui du Royaume-Uni.

L’enjeu digital nécessite un alignement interne total et une amélioration sensible de l’intensité de la communication au sein des organisations. Les points à aborder sont complexes et techniques, le savoir- faire commun est nécessaire et l’utilisation d’une même langue, sous la forme d’indicateurs communs. Cet enjeu engage aussi l’apparition et la montée en puissance de nouveaux métiers

Cette révolution digitale est l’affaire de tous !

Comparez les supermarchés en ligne et faites vos courses en ligne, chez Auchan, Carrefour, Houra, Monoprix et Simply market.

Les avantages de Cdiscount.com

Ajouté le 14/03/2014 - Auteur : jazz


Cdiscount.com est renommé comme l’un des meilleurs sites de bonnes affaires du moment sur le web. Numéro un du e-commerce en France, Cdiscount propose des bonnes affaires à saisir à tout moment sur son site.

C discount est un point de vente d’une grande qualité et il est particulièrement réputé pour son rayon High Tech. Les références proposées sur le site, lui ont permises d’acquérir une place de leader dans le marché de produits technologiques.

Un large éventail de produits est proposé dans le site, de l’électroménager à l’équipement maison ou de la personne, il est devenu inévitable en ce qui concerne les achats sur internet.

En plus des services de qualité que propose C discount, il apporte régulièrement une touche de fraicheur sur ses articles, en les proposant à des prix défiants toute concurrence.

En ce moment, Cdiscount propose du 12 mars au 24 mars 2014, des ordinateurs, des souris et des accessoires de toutes sortes et de toutes les grandes marques à prix réduit.



Des réductions pouvant aller jusqu’à -25 %, alors n’hésitez pas à visiter le site si vous êtes à la recherche d’un article informatique High-Tech et que vous n’avez pas encore trouvé votre bonheur chez les concurrents.

Avec ces promotions, proposées sous forme de bons d’achat virtuels chez Cdiscount, vous pourrez réaliser des économies de quelques dizaines à plusieurs centaines d’euros.

Sur Cdiscount, vous pouvez aussi bénéficiez d’une carte cadeau personnalisable selon vos envies et vos besoins. Cette carte est compatible avec toutes les offres de livraison Cdiscount et très facile à se procurer.

Cette carte est valable sur une période d’un an à compter de sa date d’achat et peut être utilisée en plusieurs fois, à condition de vérifier à tout moment le solde disponible ainsi que la date de validité.

Alors n’hésitez pas à la demander lors de vos prochains achats, elle est avantageuse et devrait vous aider énormément dans vos futurs achats pour vos cadeaux d’anniversaires ou fêtes en tout genre.

Comparez et faites vos achats en ligne.

Leclerc et son drive sont gagnants

Ajouté le 11/03/2014 - Auteur : jazz


C’est Leclerc qui sort grand gagnant, une nouvelle fois d’après le communiqué de Kantar Worldpanel portant sur la P02 2014 (du 27 janvier au 23 février 2014).

Selon Worldpanel, la consommation des ménages français tous circuits confondus (hypermarchés, supermarchés, discounts, Proximité et Internet) a augmenté sur les deux premiers mois de + 1,9%, soit une évolution sur le cumul annuel à fin février de + 1,4%, malgré le vouloir d’achat en chute de 6pts.

Le Drive constitue 92% du On line, pour un volume aujourd’hui d’environ 3Md d’€ par an.

Les Drives des enseignes pionnières (Chronodrive, Auchan Drive et E.Leclerc Drive) répondent mieux aux attentes des clients (30% fidèles) et sont mieux notées que les drives des autres enseignes.

La disponibilité des produits est mieux jugée ainsi que la disponibilité des créneaux horaires disponibles et la fiabilité de la préparation de commande. Leurs sites internet sont jugés plus ergonomiques et plus agréables.



Le drive simplifie les courses en offrant une flexibilité jusqu’ici impossible via les canaux traditionnels. Il est aussi une réponse en temps de crise pour mieux maitriser ses dépenses et ses besoins. Ce canal s’est installé dans les habitudes de 3 millions de ménages devenus des clients réguliers. Face à un parc saturé, le parc de Drive va maintenant entrer dans une phase de consolidation.

Les Drives E.Leclerc maintiennent leurs croissances dynamiques, le groupe Delhaize (Cora) affiche un bon résultat, le Groupe Carrefour maintient sa position de leader, le Groupe Casino confirme son retour à l’équilibre et pour finir, Géant affiche un bon dynamisme en ce début d’année.

Les autres enseignes n’affichent pas les mêmes évolutions, dues à une qualité de service moins performante, les consommateurs étant sensibles sur ce point.

Ces données sont issues de Worldpanel, échantillon de 20 000 foyers panélistes de Kantar Worldpanel, et calculées sur un univers Généralistes, (Hypers + Supers + Hard Discount + Proximité + Internet), sur un ensemble de Produits de Grande Consommation et Frais Libre Service (Alimentaire, Liquides, Hygiène beauté, Entretien).

Comparez les supermarchés en ligne et faites vos courses en ligne, chez Auchan, Carrefour, Houra, Monoprix et Simply market.

Carrefour sera encore plus ambitieux en 2014

Ajouté le 07/03/2014 - Auteur : jazz


Georges Plassat le PDG de « Carrefour » a présenté aujourd'hui les résultats 2013 positifs du groupe.

Des résultats qui le motivent à poursuivre ses efforts afin de consolider les parts de marché de son groupe et à investir dans la rénovation du parc de ses magasins en France ainsi que dans la refonte de ses sites internet.

La bonne humeur était au rendez-vous ce matin, à l’annonce des résultats du groupe Carrefour, avec un chiffre d'affaires global de 74,9 milliards d'euros à change constant hors essence en hausse de + 2,5 %.

La France qui représente 47 % de l'activité de Carrefour remonte dans le vert avec une croissance à magasins comparables de + 1 % à 35,4 milliards d'euros.



Tous les formats progressent, notamment celui des hypers : + 0,7 %. Des résultats que le distributeur désire confirmer en 2014 et pour palier à la concurrence le PDG va continuer de pratiquer sa politique tarifaire.

En 2014, le PDG de Carrefour compte maintenir ses efforts dans la rénovation de magasins, l’année dernière ses investissements ont augmenté de + 62 % en 2013 à un milliard d'euros. De plus, il envisage de relancer les extensions de magasins que le groupe avait délaissées ces dernières années au profit de ses concurrents indépendants.

Le distributeur souhaite aussi réaliser cette année une refonte des sites internet en France avec un élargissement de ses offres (Drive, e-commerce). Côté Web, tout doit être prêts en septembre prochain. Concernant le drive, le patron de Carrefour annonce des progressions très significatives sans pour autant dévoiler de chiffres.

La fusion des services supply chain et informatique initiée par le groupe Carrefour, devrait porter ses fruits sur les trois prochaines années avec ne meilleurs taux de service, une baisse du nombre de ruptures ou encore la réduction des délais de livraison, précise Georges Plassat.

Pour finir, des entrepôts multiformats ont aussi commencé à être mis en place, les chantiers de manquent pas chez Carrefour !

Comparez les supermarchés en ligne et faites vos courses en ligne, chez Auchan, Carrefour, Houra, Monoprix et Simply market.

E commerce : Cdiscount arrive premier

Ajouté le 04/03/2014 - Auteur : jazz


Le E-commerce continue de se développer rapidement en France, avec +33% pour les ventes de biens de consommation au dernier trimestre 2013 par rapport à 2012.

Selon le baromètre des ventes du E-commerce Toluna/PwC/LSA, sur l’année 2013, c’est Cdiscount qui a conservé sa place de n°1 des ventes en ligne de produits matériels en France, suivi d’Amazon qui a remonté grâce aux ventes de Noël.

L’écart de revenu entre Cdiscount et Amazon était de 14 points début 2013 et il n’est plus que de 5 points sur l’ensemble de l’année.

Loin derrière suivent les commerces en ligne de Darty et Fnac qui réalisent moins de la moitié du chiffre d’affaires des deux leaders.

Dans le Top 10 du E-commerce français on retrouve en troisième position Auchan, devant Carrefour qui détient la 7e place suivi de Leclerc en 9e position.



C’est grâce à la diversité des modes de livraison (domicile, drive, et maintenant casiers réfrigérés), que ces principaux groupes ont gagné du terrain sur le web.

Le classement Top 5 par secteur montre la concurrence entre les Pure Players, Cdiscount et Amazon et les enseignes multicanales, qui arrivent à dominer sur certains produits :

• Culture/Jeux : Amazon, Fnac, Cdiscount, Ebay et PriceMinister ;

• Habillement : La Redoute, 3 Suisses, Décathlon, Vente-privée, Amazon ;

• Electroménager/High-Tech : Cdiscount, Darty, Amazon, Boulanger, Fnac ;

• Equipement de la Maison : Cdiscount, Conforama, Ikea, Castorama, Amazon ;

• Alimentation : Auchan, Leclerc, Carrefour, Super U, Intermarché ;

• Hygiène/Beauté/Santé : Yves Rocher, Sephora, Nocibé, le Club des Créateurs de Beauté, Amazon.

Le géant Amazon continue d’améliorer son développement en France, alors que les sociétés d’origine française résistent dans de nombreux secteurs.

De nombreux acteurs ont diversifié les modes de livraison (grande distribution) et innové de nouvelles stratégies multicanales (distribution spécialisée) permettant d’ accommoder les avantages des magasins physiques et Internet.

Le baromètre Toluna/PwC/LSA continuera de suivre cette compétition acharnée durant l’année 2014.

Comparez et faites vos courses en ligne.

Supermarchés : Les différences de prix

Ajouté le 28/02/2014 - Auteur : jazz


En France, les prix dans la grande distribution sont très surveillés et ils ont prit + 0,2% sur l’année, selon l’enquête menée par l'UFC-Que Choisir.

Selon l'étude annuelle de l'UFC-Que Choisir, publiée mardi 25 février, le prix du chariot en France varie très fortement d'une région à l'autre.

C’est à Paris que les prix sont les plus élevés puisque le panier moyen se monte à 358 euros, soit 14% de plus que la moyenne nationale.

L'association de consommateurs, qui a enquêté sur les prix pratiqués dans différents grandes surfaces, relève jusqu'à 121 euros d'écart pour un panier avec les mêmes produits.

L’enquête a été réalisée à partir de relevés de prix dans 3.048 magasins de grande distribution avec le même panier choisi par l'UFC-Que Choisir, composé de 78 produits de consommation courante (65% de marques nationales et 35% de marques de distributeurs).

Concernant les enseignes, c’est Leclerc le plus compétitif avec un panier moyen à 295 euros, suivi à la seconde place, par les Géant-Casino, avec le même panier à 300 euros.



Les Hyper U arrivent en 3e position avec un panier à 307 euros, tandis qu’ Intermarché Hyper et Carrefour se partagent la quatrième place (311 euros).

Auchan s’octroie la 9e place, avec son panier à 320 euros, l’association note qu’il a perdu quatre places.

L’UFC constate que même si l'effort des hypers Casino sur les marques nationales, est assez important, les supermarchés "restent chers", avec un panier à 329 euros.

L'association, pointe également du doigt le cas de Monoprix, (qui appartient au groupe à Casino), qui arrive en dernière place du classement, avec un panier moyen de 362 euros, soit une différence d’environ 30 euros sur celui qui le devance.

UFC Que-Choisir n’hésite pas à qualifier d’ « anomalie », puisqu’il existe un écart de prix de 20% entre cette enseigne et Leclerc.

Globalement, toutes les chaines de distributions ont surveillé les étiquettes l'an dernier avec une hausse de +0,2% de hausse entre septembre 2012 et 2013.

L'effort est très net et porte préjudice aux hard-discounters, dont la part de marché a reculé en 2013, retombant à 12% contre 14% en 2010", indique l'UFC-Que Choisir.

Comparez et faites vos courses en ligne.

1 commentaire - Voir | Rédiger
cliquez sur les coupons pour accéder aux promos
Quels supermarchés en ligne livrent dans votre ville / département ?
Les dossiers

L’arrivée du e-commerce a poussé les boutiques traditionnelles à se renouveler afin de valoriser leurs points de vente.

En savoir +

L’association de consommateurs UFC-Que Choisir a effectué un comparatif des magasins drives de la grande distribution, en juin dernier.

En savoir +

Le nombre de canaux entre les clients et leurs marques n’a cessé d’évoluer depuis ces dix dernières années.

En savoir +

Auchan et Simply Market ont inauguré un nouvel entrepôt de produits frais, premier entrepôt commun aux activités hyper et super du groupe Auchan en France.

En savoir +

Pour repenser son application mobile drive lancée la semaine dernière, Auchan a réalisé des enquêtes d’opinion auprès de ses clients.

En savoir +

Leclerc compte désormais plus de 500 drives dans l’Hexagone. Pour améliorer son modèle, le groupe déploie un nouveau concept pour ses points de retrait et une nouvelle version de son site internet.

En savoir +
> Voir toutes les dossiers

© Copyright TVH concept / Tous droits réservés - 2012 / Nous contacter - Mentions légales - Accès dossiers