Accueil > Les news / information des supermarchés / cybermarchés en ligne - supermarche-ligne.fr

Comparatif Supermarchés
Zone membre
Promotions par Parrainage

parrainage
Réduc 25€ / livraison gratuite en vous faisant parrainer !

Rejoignez-nous !
Sondage supermarché
Les livreurs les plus sérieux - chez qui ?
133 votes 13.3%
Houra
225 votes 22.6%
Auchan Direct
76 votes 7.6%
Ooshop
65 votes 6.5%
Telemarket
300 votes 30.1%
Intermarché
16 votes 1.6%
Natoora
23 votes 2.3%
Coursengo
92 votes 9.2%
Monoprix
67 votes 6.7%
Simplymarket
 997 votes Archives 
Accès à tous les sondages
Bon plan promo

Parmi houra.fr, Ooshop, Auchan direct, Monoprix, Expressmarché, Coursengo, Simplymarket, Picard, E-leclerc.

Aller à la page « | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | »

les brèves

Carrefour sera encore plus ambitieux en 2014

Ajouté le 07/03/2014 - Auteur : jazz


Georges Plassat le PDG de « Carrefour » a présenté aujourd'hui les résultats 2013 positifs du groupe.

Des résultats qui le motivent à poursuivre ses efforts afin de consolider les parts de marché de son groupe et à investir dans la rénovation du parc de ses magasins en France ainsi que dans la refonte de ses sites internet.

La bonne humeur était au rendez-vous ce matin, à l’annonce des résultats du groupe Carrefour, avec un chiffre d'affaires global de 74,9 milliards d'euros à change constant hors essence en hausse de + 2,5 %.

La France qui représente 47 % de l'activité de Carrefour remonte dans le vert avec une croissance à magasins comparables de + 1 % à 35,4 milliards d'euros.



Tous les formats progressent, notamment celui des hypers : + 0,7 %. Des résultats que le distributeur désire confirmer en 2014 et pour palier à la concurrence le PDG va continuer de pratiquer sa politique tarifaire.

En 2014, le PDG de Carrefour compte maintenir ses efforts dans la rénovation de magasins, l’année dernière ses investissements ont augmenté de + 62 % en 2013 à un milliard d'euros. De plus, il envisage de relancer les extensions de magasins que le groupe avait délaissées ces dernières années au profit de ses concurrents indépendants.

Le distributeur souhaite aussi réaliser cette année une refonte des sites internet en France avec un élargissement de ses offres (Drive, e-commerce). Côté Web, tout doit être prêts en septembre prochain. Concernant le drive, le patron de Carrefour annonce des progressions très significatives sans pour autant dévoiler de chiffres.

La fusion des services supply chain et informatique initiée par le groupe Carrefour, devrait porter ses fruits sur les trois prochaines années avec ne meilleurs taux de service, une baisse du nombre de ruptures ou encore la réduction des délais de livraison, précise Georges Plassat.

Pour finir, des entrepôts multiformats ont aussi commencé à être mis en place, les chantiers de manquent pas chez Carrefour !

Comparez les supermarchés en ligne et faites vos courses en ligne, chez Auchan, Carrefour, Houra, Monoprix et Simply market.

E commerce : Cdiscount arrive premier

Ajouté le 04/03/2014 - Auteur : jazz


Le E-commerce continue de se développer rapidement en France, avec +33% pour les ventes de biens de consommation au dernier trimestre 2013 par rapport à 2012.

Selon le baromètre des ventes du E-commerce Toluna/PwC/LSA, sur l’année 2013, c’est Cdiscount qui a conservé sa place de n°1 des ventes en ligne de produits matériels en France, suivi d’Amazon qui a remonté grâce aux ventes de Noël.

L’écart de revenu entre Cdiscount et Amazon était de 14 points début 2013 et il n’est plus que de 5 points sur l’ensemble de l’année.

Loin derrière suivent les commerces en ligne de Darty et Fnac qui réalisent moins de la moitié du chiffre d’affaires des deux leaders.

Dans le Top 10 du E-commerce français on retrouve en troisième position Auchan, devant Carrefour qui détient la 7e place suivi de Leclerc en 9e position.



C’est grâce à la diversité des modes de livraison (domicile, drive, et maintenant casiers réfrigérés), que ces principaux groupes ont gagné du terrain sur le web.

Le classement Top 5 par secteur montre la concurrence entre les Pure Players, Cdiscount et Amazon et les enseignes multicanales, qui arrivent à dominer sur certains produits :

• Culture/Jeux : Amazon, Fnac, Cdiscount, Ebay et PriceMinister ;

• Habillement : La Redoute, 3 Suisses, Décathlon, Vente-privée, Amazon ;

• Electroménager/High-Tech : Cdiscount, Darty, Amazon, Boulanger, Fnac ;

• Equipement de la Maison : Cdiscount, Conforama, Ikea, Castorama, Amazon ;

• Alimentation : Auchan, Leclerc, Carrefour, Super U, Intermarché ;

• Hygiène/Beauté/Santé : Yves Rocher, Sephora, Nocibé, le Club des Créateurs de Beauté, Amazon.

Le géant Amazon continue d’améliorer son développement en France, alors que les sociétés d’origine française résistent dans de nombreux secteurs.

De nombreux acteurs ont diversifié les modes de livraison (grande distribution) et innové de nouvelles stratégies multicanales (distribution spécialisée) permettant d’ accommoder les avantages des magasins physiques et Internet.

Le baromètre Toluna/PwC/LSA continuera de suivre cette compétition acharnée durant l’année 2014.

Comparez et faites vos courses en ligne.

Supermarchés : Les différences de prix

Ajouté le 28/02/2014 - Auteur : jazz


En France, les prix dans la grande distribution sont très surveillés et ils ont prit + 0,2% sur l’année, selon l’enquête menée par l'UFC-Que Choisir.

Selon l'étude annuelle de l'UFC-Que Choisir, publiée mardi 25 février, le prix du chariot en France varie très fortement d'une région à l'autre.

C’est à Paris que les prix sont les plus élevés puisque le panier moyen se monte à 358 euros, soit 14% de plus que la moyenne nationale.

L'association de consommateurs, qui a enquêté sur les prix pratiqués dans différents grandes surfaces, relève jusqu'à 121 euros d'écart pour un panier avec les mêmes produits.

L’enquête a été réalisée à partir de relevés de prix dans 3.048 magasins de grande distribution avec le même panier choisi par l'UFC-Que Choisir, composé de 78 produits de consommation courante (65% de marques nationales et 35% de marques de distributeurs).

Concernant les enseignes, c’est Leclerc le plus compétitif avec un panier moyen à 295 euros, suivi à la seconde place, par les Géant-Casino, avec le même panier à 300 euros.



Les Hyper U arrivent en 3e position avec un panier à 307 euros, tandis qu’ Intermarché Hyper et Carrefour se partagent la quatrième place (311 euros).

Auchan s’octroie la 9e place, avec son panier à 320 euros, l’association note qu’il a perdu quatre places.

L’UFC constate que même si l'effort des hypers Casino sur les marques nationales, est assez important, les supermarchés "restent chers", avec un panier à 329 euros.

L'association, pointe également du doigt le cas de Monoprix, (qui appartient au groupe à Casino), qui arrive en dernière place du classement, avec un panier moyen de 362 euros, soit une différence d’environ 30 euros sur celui qui le devance.

UFC Que-Choisir n’hésite pas à qualifier d’ « anomalie », puisqu’il existe un écart de prix de 20% entre cette enseigne et Leclerc.

Globalement, toutes les chaines de distributions ont surveillé les étiquettes l'an dernier avec une hausse de +0,2% de hausse entre septembre 2012 et 2013.

L'effort est très net et porte préjudice aux hard-discounters, dont la part de marché a reculé en 2013, retombant à 12% contre 14% en 2010", indique l'UFC-Que Choisir.

Comparez et faites vos courses en ligne.

1 commentaire - Voir | Rédiger

Amazon Fresh passe à l’offensive en Europe

Ajouté le 25/02/2014 - Auteur : jazz


Cela n’est fait plus l'ombre d'un doute, selon le quotidien allemand Bild, Amazon Fresh arrive sur l’ancien continent.

Dès la rentrée 2014, le service de livraison à domicile d'achats alimentaires fait en ligne attaché au groupe sera lancé en Allemagne. Son service de logistique et d’embauche auraient même commencé en Allemagne et en Autriche avec quatre entrepôts.

Comme l’a expliqué le vice-président d'Amazon Royaume-Uni, la formule gagnante passait jusqu’à maintenant par le supermarché physique, mais l’évolution technologie a changé ceci en profondeur, dans le sens d’amener les produits directement au consommateur, ainsi que l’alimentaire.

L’expansion géographique du groupe Amazon Fresh est également planifiée en Autriche et dans les pays voisins.

Le chemin du succès emprunté par Amazone Fresh aux Etats Unis a permit aux clients d'être livrés le jour même si la commande est passée avant 10 heures du matin.



Avec une gamme de plus de 500 000 produits -alimentaires et autres- incluant des plats préparés par les restaurants des alentours ou des produits de commerçants locaux, Amazone détient la clé de la réussite.

Le succès rencontré à Seattle avait valeur de test et a permis le déploiement d'Amazon dans le reste des Etats-Unis. Après les implantations à San Francisco et Los Angeles, des ouvertures prochaines sont programmées dans l'est des Etats-Unis et notamment à Baltimore.

Les grandes enseignes de distribution Ooshop pour Carrefour, Houra pour Cora ou encore Auchandirect ont déjà développé ce concept de livraison à domcile pour les achats alimentaires en ligne dans l’héxagone.

Ce modèle de livraison à domicile n’a pas fait ses preuves de rentabilité contrairement aux drives. Citons comme dernier exemple en date, la fermeture de Telemarket en 2013, propriété de Système U.

Le géant américain pourrait démarrer dès cette année 2014, la livraison des produits frais (et surgelés) en France. Pour autant, ses entrepôts ne semblent pas encore prêts... Comparez les supermarchés en ligne et faites vos courses en ligne, chez Auchan, Carrefour, Houra, Monoprix et Simply market.

1 commentaire - Voir | Rédiger

CASINO : 2014 sera l’année du retour

Ajouté le 21/02/2014 - Auteur : jazz


Les baisses de prix appliquées par Casino ont porté leurs fruits. Jean-Charles Naouri, le PDG et actionnaire majoritaire du groupe Casino, a gagné son pari.

La publication, le 18 février 2014 avant l’ouverture de la Bourse de Paris, des résultats annuels du distributeur français a suscité un fort engouement sur le titre qui s’est installé comme plus forte hausse du SRD, à plus de 81 euros .

En effet le distributeur a remporté la deuxième marche du SRD mardi. Le titre du groupe de distribution s’est adjugé 3,20 %, à 80,85 euros, après avoir publié des résultats 2013 « solides » selon la communauté financière.



Au total, pour l’exercice 2013, le groupe a réalisé un chiffre d’affaires, déjà publié, de 48,64 milliards d’euros, en progrès de 15,9%.

Le bénéfice opérationnel courant des activités poursuivies ressort en hausse de 18,1 %, à 2,36 milliards et le profit net normalisé pour la part du groupe est en croissance de 9,7 %, pour s’établir à 618 millions d’euros, contre 592 millions un an plus tôt.

Les ventes alimentaires, en magasins comparables (hors effet calendaire) ont légèrement progressé de 0,7 % au quatrième trimestre 2013, alors qu’elles étaient en baisse de 7 % à la même époque de 2012.

Grâce aux baisses des prix pratiquées, les hypermarchés Géant Casino sont en redressement et enregistrent une amélioration de la fréquentation (+1,9 %) et celle des volumes vendus (+ 8,1 %).

Le groupe Casino est aussi présent via les enseignes Leader Price, Cdiscount ou Monoprix. Le chiffre d’affaires total a augmenté de 5,7 % sur l’année 2013, pour atteindre 19,5 milliards d’euros.

Sur une base organique, le chiffre est encore en baisse de 2,9 % mais la tendance est aussi à l’amélioration.

Pour 2014, le PDG de Casino, Jean-Charles Naouri évoque dans un communiqué ses objectifs opérationnels.

Le groupe table sur un « retour à une croissance organique positive du chiffre d’affaires en France » et il compte poursuivre la « forte croissance organique » des ventes à l’international.

Comparez les supermarchés en ligne et faites vos courses en ligne, chez Auchan, Carrefour, Houra, Monoprix et Simply market.

2 commentaires - Voir | Rédiger

E Commerce : Nouvelle loi

Ajouté le 18/02/2014 - Auteur : jazz


La loi votée définitivement par le Parlement, va modifier les pratiques de l'e-commerce en France.

Voici les nouvelles mesures adoptées par le Sénat mercredi et l’Assemblée nationale hier concernant l’ e commerce :

. Commerce électronique et démarchage téléphonique

Afin de renforcer la confiance des consommateurs sur internet, le délai de rétractation prévu après un achat en ligne est doublé, passant de 7 jours à 14 jours, sans que le client n’ait à motiver sa décision ; Les frais de réexpédition restent à la charge du consommateur.

Toute clause par laquelle le consommateur abandonne son droit de rétractation est nulle.

Dans le cas de rétractation, le cyber-marchand s’engage dans les 14 jours (au lieu de 30 actuellement), à compter de la date à laquelle il aura été informé de la décision du consommateur, à rembourser la totalité des sommes versées, y compris les frais initiaux de livraison.

De nombreux Web marchands laissent déjà quatorze jours au client, pour renvoyer sans frais, un article ne lui convenant pas.

Cette option de rétractation est aussi étendue aux ventes réalisées à la suite de démarchages téléphoniques. D’ailleurs, la loi interdit désormais aux sociétés de démarchage d’utiliser un numéro masqué pour contacter un consommateur.

De plus, la loi oblige la création d’une liste rouge des personnes refusant d’être démarchées au téléphone. Les entreprises devront les croiser avec leurs fichiers pour éviter de les appeler.



. Optique : distribution de verres et de lentilles

La loi l’égalise enfin la vente en ligne de lunettes à verres correcteurs et lentilles. Les prescriptions de verres correcteurs délivrées par un ophtalmologue, devront indiquer la valeur de l’écart pupillaire du patient, pour faciliter leur achat sur internet.

La loi précise cependant que la délivrance de verres correcteurs de puissance significative est soumise à "une prise de mesure". Le prestataire en ligne devra permettre au patient d’obtenir des informations et conseils auprès d’un professionnel de santé qualifié.

Un décret pris en Conseil d’État fixera les mentions et informations devant figurer sur le site internet.

Comparez les supermarchés en ligne et faites vos courses en ligne, chez Auchan , Carrefour, Houra, Monoprix et Simply market.

1 commentaire - Voir | Rédiger

Leclerc va élargir sa marque

Ajouté le 14/02/2014 - Auteur : jazz


Résigné à la baisse des prix, le distributeur Leclerc accélère sur ses enseignes spécialisées et sur Internet.

Ce sera la première fois depuis la guerre, que le marché des produits de grande consommation(PGC) reculera entre 1 et 3 % en valeur en 2014. Les enjeux qui sont en cause sont la baisse du pouvoir d'achat, le recul des matières premières et la guerre des prix entre distributeurs.

Leclerc, qui est déjà la moins chère des enseignes, annonce sa contribution à la déflation, ce qui risque de fragiliser la filière agroalimentaire et ses rivaux.

Critiqué pour cette pratique, le président Michel-Édouard Leclerc se défend de ces attaques et livre la stratégie de l'enseigne pour s'adapter à la chute du marché des PGC, qu'il juge inévitable.

Leclerc veut des prix attractifs et de l’innovation dans ses offres, telle est la nouvelle stratégie du groupe.



Les concurrents Auchan , Carrefour en passant par Géant, réfléchissent à leurs futurs rayons non alimentaires alors que Leclerc travaille à la fois sur les rayons non alimentaires à l'intérieur de ses hypers et la diversification d'enseignes dérivées de Leclerc, toujours avec sa politique originelle de « prix attractifs ».

Le groupe veut travailler son image de multispécialiste en maintenant le trafic avec ses enseignes dérivées présentes dans ses galeries marchandes, comme les espaces culturels, le Manège à bijoux en passant par les agences de voyages, magasins d'optique et parapharmacies.

Leclerc ne veut pas en rester là et prévoit aussi d’ouvrir des enseignes dérivées, spécialisées dans le textile, la téléphonie ou encore la santé.

Cette diversification sera aussi un atout sur Internet, Leclerc compte bien devenir le concurrent direct d’Amazon, le "leader" du web.

Le groupe pourra offrir sous la marque E. Leclerc à ses clients, ce que ne peut offrir Amazon, comme la vente des livres à distance. Ce dernier peut les vendre mais il ne sera pas se dire libraire, tandis que E. Leclerc avec ses Espaces culturels, peut présenter comme tel !

En attendant, comparez les supermarchés en ligne et faites vos courses en ligne, ici.

Le click and collect a du succès

Ajouté le 11/02/2014 - Auteur : jazz


Le click and collect (achat en ligne et retrait gratuit en magasin) a remporté un franc succès en décembre 2013. Cette nouvelle manière de faire ses achats a séduit 10 000 clients et le montant de leur panier constaté était supérieur de 40% au panier moyen en magasin.

Le clic and collect, le « petit cousin » du Drive alimentaire se développe très rapidement, il offre le meilleur mix entre les bénéfices de l’e-commerce et ceux du magasin physique.

Une nouvelle manière de faire ses achats sans stress afin d’éviter les foules de supermarché ainsi le client prend le temps de choisir et de comparer.

C’est Nature et Découvertes qui a battu le record avec un millier de produits retirés le 23 décembre en boutique. Le magasin se donne toutes les chances avec ses 75 points de vente sur 77 qui proposent le click and collect.



De plus ce service a été amélioré en proposant un paiement en ligne. Le click and collect est relié au système d'encaissement, ce qui garantit une expérience "cross canal" afin d’assurer les stocks du magasin. Une fois les achats terminés et réglés, le client bénéficie d’ un retrait « coupe file » en 4h à partir de l’heure de la prise de commandes.

Le paiement en ligne fait le plus du service click and collect, il est considéré comme un service à valeur ajoutée pour le client.

Selon Fevad, le retrait en magasin a augmenté de façon spectaculaire, passant en un an de 13% à 21% des cyberacheteurs, qui ont profité à plein des options de click-and-collect déployées pendant l'année par de nombreuses enseignes.

Le groupe Auchan propose déjà du clic and collect mais seulement dans certains de ses magasins.

Un service qui a de l’avenir, dommage que les enseignes Houra, Carrefour, Monoprix et Simply market n’aient pas encore opté pour ce service.

En attendant, comparez les supermarchés en ligne et faites vos courses en ligne, ici.

Bientôt du nouveau chez Carrefour en ligne

Ajouté le 07/02/2014 - Auteur : jazz


De l’humain et du physique au cœur de l’offre, c’est le souhait de David Schwarz, directeur e-commerce non alimentaire de Carrefour.

Directeur depuis un an, David Schwarz veut développer son enseigne sur le commerce digital, en s’inspirant des enseignes anglo-saxonnes ou les pure-players comme Amazon, Cdiscount et autres.

David Schwarz présente les grandes lignes directrices du futur de l’offre non alimentaire sur le site e-commerce de Carrefour.

Dans une entrevue accordée à DGTV ( La WebTV des boss du E-Commerce), il présente son nouveau projet inspiré du e-commerce américain « Wal-Mart » ou d’autres enseignes britanniques pour proposer une offre totalement cross-canal.



Il souligne quelques points essentiels évidents, comme la possibilité de retrouver en ligne toute la gamme des produits Carrefour. Comme tout e-commerce les clients pourront commander en ligne et retirer leurs commandes en magasin ou faire leurs courses en magasin et se les faire livrer à leur domicile. Selon David Schwarz, la relance du site vise à apporter une fluidité aux consommateurs.

Par ailleurs, le directeur développe comment il veut animer la "Carrefour Touch" dans son futur site Carrefour, en jouant sur sa marque propre et ses collections bien sûr, mais l’amélioration sera au niveau convivialité.

La nouvelle priorité de David Schwarz, c’est de mettre l’aspect humain et physique dans ses boutiques en ligne, histoire de se démarquer de ses concurrents Auchan, Monoprix ou encore Simply market.

David Schwarz a dirigé le e-commerce et les achats des 3 Suisses avant d’arriver chez Carrefour.

En attendant, profitez dès maintenant pour faire vos achats en ligne chez Carrefour. C’est un véritable magasin en ligne que propose l’enseigne avec à peu près 5,5 millions de visiteurs chaque mois.

Le site propose déjà une offre très large de produits alimentaires et joue la complémentarité avec l’offre proposée en magasin sur sites aux rayons TV, téléphone, high-tech et électroménager.

Comparez les supermarchés en ligne et faites vos courses en ligne, ici.

1 commentaire - Voir | Rédiger

Auchan améliore sa relation client

Ajouté le 04/02/2014 - Auteur : jazz


A la fin des années 2000, Auchan s'est lancé dans un vaste projet d'amélioration de sa relation client.

L’objectif du groupe est de répondre plus efficacement à l'ensemble des demandes et sollicitations de ses clients sur ses produits (disponibilité, prix, qualité...).

A cet effet, Auchan avait mis en place en 2010 CRM Coheris, afin de gérer au mieux les demandes clients, (comptes rendus d'appels téléphoniques, e-mails, courriers clients).

Cette solution a nécessité de nombreux développements spécifiques pour répondre aux besoins d'Auchan, surtout en termes de volumétrie.

Le directeur d’Auchan Jérôme Desreumaux, indique que leurs objectifs était de mieux cerner les attentes des clients, tout en permettant d'améliorer l'efficacité des équipes marketing et en centrales d'achat (category managers) en faisant évoluer en conséquence les gammes de produits.



Pour cela, Auchan s’est tourné vers un outil d'analyse sémantique, baptisé « Ubiq de Proxem », proposé en SaaS afin d'optimiser ses relations clients.

L’outil de gestion des contacts clients Coheris CRM, permet de déverser chaque jour l'ensemble des demandes dans l'outil d'analyse sémantique de Proxem, qui grâce à un puissant algorithme d'indexation fait remonter en quelques clics tous les demandes des clients.

De plus, Proxem catégorise automatiquement les produits afin de mettre à jour les bases de produits reposant sur DBpedia, en les croisant de façon dynamique avec les 12 000 produits déjà référencés par Auchan et ceux qui sont ajoutés ou sortis chaque jour.

Auchan est satisfait de Proxem, 80 personnes l’utilisent (marketing et category managers), il permet d’analyser rapidement les demandes et remarques des clients. C'est pourquoi, afin d’améliorer sa relation client, le groupe Auchan n’hésite pas à investir 150 000 euros par an pour l’utilisation de cet outil.

Cette année, le groupe pense élargir les sources de demandes aux réseaux sociaux (Facebook, Twitter...), qui restent pour l'instant largement en retrait par rapport aux canaux historiques (demandes en magasins).

Le groupe Auchan est un Poids-lourd du secteur de la grande distribution en France aux côtés de ses concurrents Carrefour et E.Leclerc.

Comparez les supermarchés en ligne et faites vos courses en ligne, ici.

2 commentaires - Voir | Rédiger
cliquez sur les coupons pour accéder aux promos
Quels supermarchés en ligne livrent dans votre ville / département ?
Les dossiers

Le Drive alimentaire étant devenu populaire, les distributeurs se doivent toujours d’améliorer leurs services pour satisfaire les consommateurs qui, bien que séduits par le concept, sont toujours plus exigeants.

catégorieEn savoir +

Le magasin situé au Forum des Halles (Paris 75), propose une multitude de services pour faciliter la vie de ses clients.

catégorieEn savoir +

Faire ses courses en ligne, c’est évité de faire la queue pendant une heure à la caisse, faire des économies, gagner du temps...

catégorieEn savoir +

Le géant américain Amazon souhaiterait ouvrir d’ici deux ans une quinzaine de boutiques physiques s’inspirant de son concept de magasin sans caisse Amazon Go.

catégorieEn savoir +

Des box repas chez Ooshop

Ajouté le 22/09/2017

Baptisé « Panier cuistot », Carrefour propose sur son site Ooshop une box contenant tous les ingrédients nécessaires à la réalisation d’une recette, pour un prix de 5 à 6 euros par personne.

catégorieEn savoir +

Auchan chouchoute ses employés du campus de Villeneuve-d'Ascq en leur proposant de retirer leurs commandes drive dans des casiers automatiques installés sur place.

catégorieEn savoir +
> Voir toutes les dossiers