Accueil > Les news / information des supermarchés / cybermarchés en ligne - supermarche-ligne.fr

Comparatif Supermarchés
Zone membre
Promotions par Parrainage

parrainage
Réduc 25€ / livraison gratuite en vous faisant parrainer !

Rejoignez-nous !
Sondage supermarché
Les livreurs les plus sérieux - chez qui ?
133 votes 13.3%
Houra
225 votes 22.6%
Auchan Direct
76 votes 7.6%
Ooshop
65 votes 6.5%
Telemarket
300 votes 30.1%
Intermarché
16 votes 1.6%
Natoora
23 votes 2.3%
Coursengo
92 votes 9.2%
Monoprix
67 votes 6.7%
Simplymarket
 997 votes Archives 
Accès à tous les sondages
Bon plan promo

Parmi houra.fr, Ooshop, Auchan direct, Monoprix, Expressmarché, Coursengo, Simplymarket, Picard, E-leclerc.

Aller à la page « | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | »

les brèves

Auchan étend la livraison des courses

Ajouté le 13/02/2018 - Auteur : jazz

En ce début d'année, Auchan accélère sur la livraison des courses alimentaires achetées en ligne par l’intermédiaire des drives, dans 8 nouvelles agglomérations.

En cumulant les 12 grandes agglomérations déjà couvertes et la zone d'influence d'Auchan-Direct, un Français sur trois peut désormais bénéficier du service de livraison de l'enseigne, annonce le distributeur.

La première expérience de livraison d’Auchan Drive a été lancée au Mans, en 2014.

En 2017, le distributeur a déployé cette initiative à Bordeaux, Nantes, puis Dieppe.

La livraison est facturée de 5 à 15 euros au client, selon le montant du panier (50 euros minimum).

8 nouvelles villes

Fin janvier 2018, ce sont donc 8 nouvelles villes qui ont été couvertes : Avignon, Metz, Strasbourg, Nancy, Nice, Toulouse, Montpellier et Tours.

Le développement de la livraison via le drive reste très complémentaire des agglomérations déjà couvertes par Auchan-Direct : Paris, Marseille, Lyon et Lille.

Les livraisons assurées par le cybermarché du groupe sont facturées entre 1 et 7 euros au client ou gratuites au-delà de 180 euros d'achats.



Du côté Carrefour et Leclerc

Cette livraison du "dernier kilomètre", historiquement trop coûteuse, avait jusqu'à présent ralenti le développement des cybermarchés et poussé les enseignes à investir dans le drive.

Même si aujourd'hui, la livraison reste un service facturé à perte par les distributeurs, elle est devenue incontournable si ils veulent faire face au géant américain Amazon qui a déjà fait ses premières expérimentations sur Paris.

Carrefour, d’ailleurs, parie de la même manière sur la livraison à domicile.

Déjà proposée sur Paris, Lyon, Bordeaux, Toulouse et Montpellier, il sera déployé dans dix nouvelles villes françaises cette année.

Carrefour va également reprendre l'expérimentation de la livraison de commandes préparées en drive dans deux villes pilotes, cette année.

Pour sa part, Leclerc va lui aussi s'y mettre en ciblant quelques quartiers parisiens à la fin du premier trimestre 2018.

Sous la marque "Leclerc chez moi", il va proposer différents services associant drives piétons, points relais et livraison à domicile.

Comparez les distributeurs et faites vos courses en ligne chez Monoprix, Auchan, Carrefour, Houra, Simply market, Toupargel et Cdiscount.

Leclerc lance un service de livraison dans Paris

Ajouté le 06/02/2018 - Auteur : jazz

L’enseigne va se lancer dans la livraison à domicile à Paris avec "Leclerc chez moi", un service de commande en ligne qui promet des courses moins chères que chez les concurrents.

Le patron des centres Leclerc, Michel-Edouard Leclerc vient d’annoncer son arrivée prochaine dans Paris intramuros, avec de la livraison à domicile, des drives piétons, et des points relais, afin de faire face au géant américain Amazon sur le commerce en ligne de produits alimentaires.

La préparation des commandes sera centralisée.

Des prix de 15 à 20% moins chers

Leclerc va lancer "Leclerc chez moi" à la fin de ce printemps sur "certains quartiers" dans la "vente à domicile", avant une extension progressive à venir sur l'ensemble de la ville.

L'expérimentation va d'abord démarrer dans certains quartiers parisiens et sera progressivement étendue sur l'ensemble de la capitale dans les trois ans qui viennent, a indiqué le dirigeant Michel-Édouard Leclerc.

"Leclerc chez moi" va être notre enseigne de proximité pour les parisiens qui vont découvrir des prix de 15 à 20% moins chers".

Le projet prévoit notamment des "drive piétons" et des "dépôts relais", a t-il ajouté.

Suite au succès du drive piéton Leclerc ouvert à Lille, l’entrée dans Paris avec de petites surfaces était à l’étude depuis plusieurs mois.



Parmi les raisons qui freinaient le projet jusqu’ici figure notamment la répartition des arrondissements entre les différents adhérents Leclerc d’Ile de France.

Selon nos informations, Leclerc stockera ses produits dans des entrepôts situés dans la périphérie de Paris et livrera les commandes grâce à une flotte de camionnettes électriques.

Les clients pourront se faire livrer chez eux ou récupérer leurs achats dans des « drive piétons » et des points relais.

Toute la gamme de courses alimentaires est concernée, y compris les produits frais.

Ce nouveau service viendra donc concurrencer Amazon Prime Now, mais aussi Cdiscount Alimentaire Express du groupe Casino.

Comparez les distributeurs et faites vos courses en ligne chez Monoprix, Auchan, Carrefour, Houra, Simply market, Toupargel et Cdiscount.

Carrefour prend un virage digital

Ajouté le 30/01/2018 - Auteur : jazz

Carrefour a présenté mardi 23 janvier son plan stratégique pour 2022 qui vise à lui faire prendre le virage digital.

Le groupe souhaite rattraper sont retard par rapport à ses concurrents.

En effet, Carrefour ne détient que 10% du marché du drive, estimé à 5 milliards d'euros en France et détenu à 50% par l’enseigne E.Leclerc.

Pire encore, Carrefour ne détient que 8% de part de marché dans l'e-commerce français.

D'ici 2022, le groupe vise les 20% et prévoit donc d’investir 2,8 milliards d'euros en cinq ans dans le numérique.

Soit 560 millions d'euros par an. C'est six fois plus que le budget actuel dédié.

La nouvelle stratégie digitale de Carrefour

D'ici 2021, les investissements marketing passeront de 8 à 50% dans le digital.

Avec pas loin de 5 686 magasins dans l'Hexagone, un Français peut en moyenne trouver un Carrefour à moins de 8 minutes de chez lui.

Ces points de vente vont servir de centres de préparation et de livraison, mais aussi de points de retraits, de retours et de remboursements.

Cette année, Carrefour prévoit d’ouvrir près de 170 nouveaux drives.



D'ici 2019, la moitié des magasins permettront le retrait en click & collect.

Côté livraison, le distributeur a annoncé l'extension de Carrefour livraison express à dix nouvelles villes.

Disponible dans quinze métropoles françaises fin 2018, ce dernier permet déjà de livrer dans cinq villes en moins d'une heure.

La livraison à domicile sera aussi étendue à 26 communes.

Carrefour va utiliser la blockchain

Le groupe Carrefour dispose aujourd’hui de près de 8 sites et 14 applications et souhaite refonder le tout en un site marchand unique par pays sous le pavillon Carrefour, pour l'alimentaire comme pour le non-alimentaire.

Le site Ooshop sera intégré et la marque disparaîtra.

Cependant, certaines verticales demeureront comme Greenweez pour le bio. Rue du commerce et Topachat s’intégreront à Carrefour.fr mais resteront indépendants.

Par ailleurs, le distributeur souhaite mieux connaître ses clients grâce au développement du paiement par mobile Carrefour Pay et grâce à une offre par abonnement.

D'autre part, Carrefour misera sur le suivi des produits en utilisant la blockchain pour améliorer la traçabilité.

Comparez les distributeurs et faites vos courses en ligne chez Monoprix, Auchan, Carrefour, Houra, Simply market, Toupargel et Cdiscount.

Chez Monoprix ça vanne

Ajouté le 23/01/2018 - Auteur : jazz

Chez Monoprix, l’humour est désormais un véritable produit d’appel. Depuis maintenant 7 ans, 2 000 jeux de mots habillent les emballages de l’enseigne chaque année et font réagir sur les réseaux sociaux.

La grande distribution de jeux de mots

La vitrine originale d’un « Noël met la barre hotte » en disait long.

Ainsi que le panneau, près de l’escalator : « Commandez et le tour est jouet. »

Partout, dans les rayons du supermarché, la drôle d’expérience se poursuivrait, avec un vinaigre balsamique « Découvrez l’art Modène », des pavés de truite « Qu’est-ce qu’on se l’écaille au congélo », des petits pois à l’étuvée « Le sauna pour petits pois », des flageolets « Fayotez en finesse », des pansements « A mettre sur votre plaie liste »…

Aucun emballage de produits maison n’est épargné par ces petits messages, une manière d’égailler la corvée des courses.

L’enseigne de proximité a tenté ce pari osé à l’approche de ses 80 ans, en 2010, bousculant les codes habituels du packaging.



Aux photos enjolivées du produit, aux dénominations emphatiques, se sont substitués des traits d’humour sur bandes colorées.

Une originalité qui plait bien au client - de nombreuses récompenses publicitaires le prouvent - que l’usine à blagues tourne à plein pot, depuis sept ans.

Derrière le dentifrice pour dents blanches « Woody haleine », le « Pané de la dernière pluie », « L’embarras de l’anchois », « L’ananas de ma vie », se cache l’agence de pub Rosapark.

Sa mission est de fournir 2 000 slogans originaux par an – un emballage est renouvelé tous les 18 mois en moyenne.

Il faut donc s’entourer d’une poignée de jeunes rédacteurs publicitaires, pour la plupart diplômés de Sciences Po, qui cogitent jusqu’à trouver 2 ou 3 accroches pour chaque nouvel emballage, strictement adaptées en nombre de caractères à la taille du produit, avant de les présenter au directeur de la marqueMonoprix, qui validera tout sourire.

Comparez les distributeurs et faites vos courses en ligne chez Monoprix, Auchan, Carrefour, Houra, Simply market, Toupargel et Cdiscount.

Carrefour inaugure une 2ème plateforme drive

Ajouté le 16/01/2018 - Auteur : jazz

Carrefour prépare la mise en service d’une plateforme de préparation de commandes (PPC) à Aulnay-sous-Bois et livrera ses premiers drives le 6 mars 2018.

Après la première mise en service d’une PPC en 2016 près de Lyon, c’est désormais en région parisienne que le distributeur s’installe.

Avec ses "PPC" installées aux abords des grandes villes, Carrefour se dote d'un réseau logistique hors normes qui doit faire exploser ses ventes de e-commerce alimentaire.

31 drives d'Ile-de-France seront desservis par la PPC

En 2018 et 2019, 31 drives d'Ile-de-France seront desservis par la PPC, dans un rayon de 60 kilomètres autour de l'entrepôt.

Uniquement des hypers, dont 11 qui ne disposent pas aujourd'hui de drive.

En revanche, le picking des produits frais (boulangerie, pâtisserie, boucherie et fromage coupe) restera réalisé en hyper.



Zones de flux

Pour Carrefour, l'intérêt des PPC est d’augmenter l'offre, améliorer la fiabilité des commandes et doper la productivité des préparations de commande.

Les PCC doivent aussi permettre de multiplier les ouvertures de points de retrait, auprès des magasins du groupe, tous formats confondus et dans des zones commerciales concurrentes, des lieux de flux (grands axes, gares, etc.) ou des quartiers de bureaux.

Par ailleurs, les clients devront accepter des délais plus longs pour la remise de la commande en drive.

Une bonne demi-journée en moyenne, qui impose parfois, en pratique, de patienter jusqu'au lendemain pour retirer ses achats.

Mais ce critère n’est pas la priorité des consommateurs, qui accordent plus d'importance au choix ou à la fiabilité des paniers.

Dans les drives desservis par Saint-Quentin-Fallavier, le taux de produits manquants est tombé à presque zéro et la satisfaction client s'est améliorée.

Les ventes, elles, progressent de 15 à 30%, selon nos informations.

Alors que Carrefour construit progressivement son propre réseau, Casino a au contraire choisi de s'en remettre à l'expertise d'Ocado.

D'ici deux ans, le Britannique va mettre en service, d'abord pour Monoprix, un entrepôt en Ile-de-France, avec solution logicielle intégrée, "moteur" du site web marchand et assurera même la logistique des livraisons à domicile.

Comparez les distributeurs et faites vos courses en ligne chez Monoprix, Auchan, Carrefour, Houra, Simply market, Toupargel et Cdiscount.

Cdiscount se lance dans l'alimentaire

Ajouté le 09/01/2018 - Auteur : jazz

Quelques semaines après l’arrivée très remarquée d’Amazon dans l’alimentaire, c’est au tour de Cdiscount de lancer une offre alimentaire en s'appuyant sur Franprix, et la livraison express à domicile en 1h30.

Après Amazon, c’est Cdiscount qui vient d’annoncer le lancement d’une offre totalement dédiée à l’alimentation, sur l’ensemble de la France.

CDiscount : Environ 4000 références en produits frais

Disponible sur le site Web Cdiscount, l’offre propose pas moins de 4 000 références en produits frais, secs, cosmétiques et d’entretien, et devrait être enrichie dans les semaines à venir.

Cette nouvelle offre s’accompagne d’un service de livraison express à domicile en 1h30 pour toute commande dont le montant s’élèverait au-dessus de 25 euros, pour les villes de Paris, Neuilly-sur-Seine et Levallois-Perret.

Les clients de Cdiscount peuvent choisir entre deux possibilités : être livrés dans le cadre des heures d’ouverture du service – du lundi au samedi entre 9h et 19h30 ou le dimanche entre 9h et 12h-, ou choisir eux-mêmes le jour et l’heure de livraison.

CDiscount, le n°1 du e-commerce a prévu de réaliser les livraisons à vélo ou à pied, pour une tarification s’élevant à 5,90 euros.



Un partenariat avec Franprix

Cette offre alimentaire s’appuie sur un partenariat avec l’enseigne de proximité urbaine Franprix, qui dispose de pas moins de 900 points de vente en Ile-de-France et dans certaines grandes villes dans l’hexagone.

Cdiscount et Franprix étant toutes deux adossées au Groupe Casino, le partenariat prend tout son sens, et permet à Cdiscount de se positionner comme une alternative à Amazon et son offre alimentaire, plus large, composée de plus de 34 000 références.

De plus, son concurrent Amazon ne propose pas encore le service de livraison en 1h30.

Par ailleurs, Cdiscount vient de mettre en place une application mobile dédiée à ce service, pour les smartphones équipés d’Android, et devrait être lancée prochainement sur l’Apple Store.

Comparez les distributeurs et faites vos courses en ligne chez Monoprix, Auchan, Carrefour, Houra, Simply market, Toupargel et Cdiscount.

Auchan marie son offre magasin et web

Ajouté le 02/01/2018 - Auteur : jazz

Auchan met en place Move, un outil de bon de commande pour ses conseillers de vente afin de faciliter les passerelles entre e-commerce et magasin.

Auchan veut un vendeur qui puisse conseiller le client en magasin tout en gérant les commandes passées en ligne et retirées en grande surface.

Pictime accessible dans tous les « Auchan »

Depuis mars 2016, Auchan aide à développer Pictime un nouvel outil réservé aux conseillers de vente en magasin, accessible sur ordinateur ou smartphone, dans tous les hypermarchés Auchan depuis janvier 2017.

Concrètement, le conseiller de vente peut visualiser le stock en magasin et les disponibilités dans les entrepôts nationaux e-commerce et organiser une livraison.

Selon leur choix de livraison en ligne, les clients d'Auchan.fr peuvent venir retirer leur commande dans un magasin à proximité.

C'est là que Move facilite le click-and-collect et le retrait de colis dans l'heure.

Il permet aux collaborateurs de voir les commandes des internautes arriver en temps réel.

Dès que le colis est préparé, le vendeur indique dans Move que la commande est prête.



Le consommateur reçoit enfin un mail ou un sms automatisé pour indiquer de venir la chercher.

Depuis janvier 2017, Move est disponible dans tous les hypermarchés Auchan.

Des améliorations sont prévues. Par exemple, le panier unique permettra au vendeur d'unifier le parcours de course web et physique des clients via Move.

Un comparateur de produits à destination du vendeur et la prise de rendez-vous en ligne par les clients, par exemple pour avoir de l'aide sur un produit high-tech, sont en cours de développement.

Pour le moment, Move ne concerne que l'univers électronique et électroménager grand public. Il devrait s'ouvrir à d'autres catalogues (vins, vêtements,…) dans les prochains mois.

D'un coût total non communiqué, cet investissement mobilise à temps plein un product owner, un directeur de projets, un ScrumMaster et entre trois à six développeurs.

Comparez les distributeurs et faites vos courses en ligne chez Monoprix, Auchan, Carrefour, Houra, Simply market, Toupargel et Cdiscount.

Casino change la manière de faire vos courses

Ajouté le 26/12/2017 - Auteur : jazz

Plutôt que le 'Black Friday' ou le 'Cyber Mondy' d'importation américaine, c'est l'accord passé entre le groupe Casino et l'e-distributeur britannique Ocado qui semble être à l’honneur.

En effet, Casino vient d’annoncer, la signature d'un accord international d'e-commerce avec Ocado, pour utiliser la plateforme de distribution alimentaire en ligne de la société britannique.

Les clients des marques du groupe Casino (magasins Casino, Monoprix, Franprix, etc.) pourront ainsi faire leurs courses en ligne et se faire livrer directement chez eux.



Une plateforme innovante

Les enseignes du groupe Casino pourront profiter de cette plateforme innovante de e-commerce alimentaire, en premier lieu Monoprix.fr qui offrira à ses clients le plus large assortiment de produits alimentaires au meilleur coût.

Il y aura "50.000 références de produits alimentaires" proposées dans un premier temps aux clients franciliens, a souligné Ocado.

Ce qui passera par la construction, d'ici deux ans, d'un 'entrepôt automatisé de dernière génération' équipé des systèmes développés par Ocado, du déploiement de la solution logicielle ad hoc connectée aux sites Internet de l'enseigne, et de la livraison jusqu'au dernier kilomètre.

L'enseigne Monoprix sera la première à en profiter et le système sera d'abord, testé en Ile-de-France, en Normandie et dans les Hauts-de-France.

Jusqu'à maintenant, le développement massif de l'e-commerce concernait essentiellement la distribution de produits, et non d'aliments.

Bref, la grande distribution et le 'travel retail' (la distribution dans les transports, comme les aéroports) restaient à l'écart de l'essor des ventes en ligne.

Sauf que Casino, Carrefour ou Leclerc, ne peuvent se prévaloir de la relative faiblesse de la concurrence que connaissent les magasins aéroportuaires d'Aéroports de Paris (ADP), de Lagardère ou du suisse Dufry.

D'autant moins que le géant américain Amazon, non content de s'attaquer à la distribution spécialisée avec Amazon Business, envisage lui aussi se lancer dans les produits frais.

Après cette annonce majeure, Casino et Carrefour se montrent proactifs.

Comparez les distributeurs et faites vos courses en ligne chez Monoprix, Auchan, Carrefour, Houra, Simply market, Toupargel et Cdiscount.

Monoprix investit dans Epicery

Ajouté le 19/12/2017 - Auteur : jazz

L'enseigne Monoprix (groupe Casino) a annoncé jeudi 14 décembre 2017 être entrée au capital de l'application epicery, qui permet de commander en ligne chez les commerçants de son quartier et se faire livrer dans l'heure.

L’enseigne vient d’acquérir une part minoritaire d’Epicery à l'occasion d'une deuxième levée de fonds de la start-up, mais prévoit de monter progressivement jusqu'à 100% dans les prochaines années.

Se faire livrer dans l’heure

Epicery permet de se faire livrer dans l’heure ou à un créneau ultérieur pour les achats réalisés dans des commerces de bouche dans un rayon de 2,5km autour de chez soi.

La start-up Epicery travaille pour le moment avec 250 commerçants de la région parisienne et 50 de la région lyonnaise, auxquels il fournit une tablette pour recevoir les commandes et tenir leur stock à jour.

Désormais, ce service va être disponible sur le site de Monoprix.fr, ce qui permettra aux clients d'epicery de compléter leurs courses de produits frais commandés chez les artisans et les commerçants de quartier avec une sélection d'épicerie de Monoprix ainsi que des produits bio Naturalia.



Ce partenariat s'inscrit dans la tendance actuelle qui rapproche les acteurs de l'e-commerce alimentaire des réseaux traditionnels de distribution.

Par ailleurs, en ouvrant aux petits commerces de nouveaux canaux de ventes à moindres frais, l’enseigne Monoprix développe non seulement un nouveau service pour citadins pressés et réaffirme sa mission de créer du lien entre habitants et commerçants dans le coeur des villes.

Déployer l’offre au niveau national d’ici 2018

Le partenariat avec Monoprix permettra à epicery de déployer courant 2018 son offre au niveau national en s'appuyant sur les magasins présents dans plus de 250 villes dans l’hexagone.

Monoprix, la Filiale de Casino compte plus de 650 magasins et assure 2,3 millions de livraisons à domicile par an.

Comparez les distributeurs et faites vos courses en ligne chez Monoprix, Auchan, Carrefour, Houra, Simply market, Toupargel et Cdiscount.

Leclerc est le moins cher

Ajouté le 12/12/2017 - Auteur : jazz

Alors que les consommateurs font de plus en plus attention aux prix et aux promotions, Leclerc conserve sa première place en terme de prix, parmi les hypers.

Côté supermarchés, c’est Super U qui vient détrôner Intermarché, tandis que Carrefour Market recule.

En septembre 2017, l'institut Audirep et le cabinet Simon-Kucher ont sondé un échantillon représentatif de la population française de 18 à 64 ans.

De façon générale, les consommateurs portent une attention de plus en plus marquée aux prix.

81% des personnes interrogées disent toujours rechercher les meilleurs prix lorsqu'ils font les courses. C'est 4 points de plus qu'en 2014.

En ce qui concerne les promotions, 75% des sondés déclarent se tenir informés. Ce taux a progressé de 7 points en 3 ans.

Les écarts perçus entre magasins se durcissent également au fil des années.

En 2017, 70% des consommateurs affirment avoir constaté des différences de prix entre enseignes.

C'est 5 points de plus qu'en 2014.



Le palmarès des hypermarchés, en revanche, reste particulièrement stable d'une édition à l'autre.

Leclerc est intouchable, restant 2 à 3% moins cher que ses concurrents.

Géant Casino a légèrement progressé depuis 2014, mais n'a fait que rejoindre la majorité des enseignes.

Cora obtient de très bons résultats dans cette étude, avec une inédite seconde place au palmarès.

Mais le sondage ayant été réalisé pendant l’opération gros volumes de l'enseigne, les données chiffrées qui en ressortent restent peu pertinentes sur un plan statistique.

Ce qui n'empêche pas de retenir que l'image prix de Cora est globalement en amélioration.

Parmi les supermarchés, le jeu concurrentiel est plus animé.

Leader en 2014 et 2016, Intermarché ne porte plus cette année la meilleure image prix.

C’est Super U qui récupère ce titre grâce à une progression constante dans le temps.

Carrefour Market, à l'inverse a perdu du terrain cette année.

L'image prix des supermarchés du groupe Carrefour est quasi identique, dans l'étude à celle de Monoprix, en très net redressement depuis 2016.

Comparez les distributeurs et faites vos courses en ligne chez Monoprix, Auchan, Carrefour, Houra, Simply market, Toupargel et Cdiscount.

1 commentaire - Voir | Rédiger
cliquez sur les coupons pour accéder aux promos
Quels supermarchés en ligne livrent dans votre ville / département ?
Les dossiers

Améliorer l’expérience Drive

Ajouté le 27/10/2017

Le Drive alimentaire étant devenu populaire, les distributeurs se doivent toujours d’améliorer leurs services pour satisfaire les consommateurs qui, bien que séduits par le concept, sont toujours plus exigeants.

catégorieEn savoir +

Monoprix : Un concentré de stratégie omnicanale

Ajouté le 20/10/2017

Le magasin situé au Forum des Halles (Paris 75), propose une multitude de services pour faciliter la vie de ses clients.

catégorieEn savoir +

Pourquoi faire ses courses en ligne ?

Ajouté le 13/10/2017

Faire ses courses en ligne, c’est évité de faire la queue pendant une heure à la caisse, faire des économies, gagner du temps...

catégorieEn savoir +

Amazon veut créer des boutiques en France

Ajouté le 06/10/2017

Le géant américain Amazon souhaiterait ouvrir d’ici deux ans une quinzaine de boutiques physiques s’inspirant de son concept de magasin sans caisse Amazon Go.

catégorieEn savoir +

Des box repas chez Ooshop

Ajouté le 22/09/2017

Baptisé « Panier cuistot », Carrefour propose sur son site Ooshop une box contenant tous les ingrédients nécessaires à la réalisation d’une recette, pour un prix de 5 à 6 euros par personne.

catégorieEn savoir +

Auchan : Des casiers au siège de Villeneuve-d'Ascq

Ajouté le 15/09/2017

Auchan chouchoute ses employés du campus de Villeneuve-d'Ascq en leur proposant de retirer leurs commandes drive dans des casiers automatiques installés sur place.

catégorieEn savoir +
> Voir toutes les dossiers