Accueil > Les news / information des supermarchés / cybermarchés en ligne - supermarche-ligne.fr

Comparatif Supermarchés
Zone membre
Promotions par Parrainage

parrainage
Réduc 25€ / livraison gratuite en vous faisant parrainer !

Rejoignez-nous !
Sondage supermarché
Les livreurs les plus sérieux - chez qui ?
133 votes 13.3%
Houra
225 votes 22.6%
Auchan Direct
76 votes 7.6%
Ooshop
65 votes 6.5%
Telemarket
300 votes 30.1%
Intermarché
16 votes 1.6%
Natoora
23 votes 2.3%
Coursengo
92 votes 9.2%
Monoprix
67 votes 6.7%
Simplymarket
 997 votes Archives 
Accès à tous les sondages
Bon plan promo

Parmi houra.fr, Ooshop, Auchan direct, Monoprix, Expressmarché, Coursengo, Simplymarket, Picard, E-leclerc.

Aller à la page « | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | »

les brèves

Leclerc lance un service de livraison à Paris

Ajouté le 27/03/2018 - Auteur : jazz

Quasiment absent dans la capitale, le groupe Leclerc a lancé lundi un service de livraison à domicile couplé à des prix plus bas que la concurrence.

Le numéro un français de la distribution, qui a bâti son succès sur les petits prix et les grands hypermarchés, n’avait pour l'instant ouvert qu'un supermarché en 2016 dans le 19ème arrondissement.

Cette fois, il s’attaque directement au cœur de Paris, là où se concentrent les consommateurs au plus fort pouvoir d’achat.

« Leclerc chez moi » <

Avec « Leclerc chez moi », qui a ouvert lundi pour les habitants de la partie nord de Paris, le groupe souhaite contrer la concurrence, en contournant leurs gros bataillons de magasins.

Ceux-ci disposent en effet d’un avantage de taille avec leur maillage serré sur le terrain : Casino (avec ses enseignes Franprix et Monoprix) compte plus de 300 points de vente et Carrefour près de 200.

Leclerc, de son côté part presque de zéro. Alors, puisque les clients ne peuvent pas venir dans des magasins inexistants, il propose de leur apporter les produits chez eux, avec comme argument de choc : des prix 15 à 20 % moins cher.

De quoi forcer les autres enseignes à ajuster leur prix, plus élevés dans la capitale qu’ailleurs et donc à grignoter leurs marges.



Une bataille qui pourrait aussi ne pas se limiter à Paris, car les problématiques sont similaires dans d’autres grandes métropoles.

D’ailleurs, Leclerc entend aussi importer dans la capitale le « drive piéton » expérimenté avec succès à Lille.

Une déclinaison urbaine du drive qui marche très bien en province, où les clients viennent charger dans leur coffre les achats passés sur Internet.

Avec comme différence majeure que le retrait se fera cette fois à pied.

Certains grands distributeurs misent aussi sur cette diversification.

Intermarché a ouvert cette possibilité dans plusieurs magasins des grandes villes.

Et Carrefour vient d’annoncer son projet d’ouvrir rapidement un drive piéton à Lyon, puis d’élargir l’offre à Paris.

Comparez les distributeurs et faites vos courses en ligne chez Monoprix, Auchan, Carrefour, Houra, Simply market, Toupargel et Cdiscount.

Un jeu promo personnalisé chez Auchan

Ajouté le 20/03/2018 - Auteur : jazz

Auchan lance du 22 mars jusqu'au 2 juin des "Défis Waaoh" personnalisés, réservés à ses un million de clients porteurs de la carte de fidélité.

Chaque client auchan concerné est invité à se rendre sur Auchan.fr ou sur l'application MyAuchan pour choisir les défis sélectionnés pour lui en fonction de ses goûts et de ses historiques d'achat.

Les défis se cumulent : le client peut ainsi choisir jusqu'à dix défis pour gagner jusqu'à 50€ de cagnotte grâce à ses achats fait en ligne et en magasin.

Une fois les défis sélectionnés, les clients présentent leur carte de fidélité en caisse. Lorsque le seuil des défis est atteint, ils reçoivent leur récompense en cashback.



Une technologie unique d'intelligence artificielle

Le groupe s'appuie sur la solution Loyalty Challenge, développée par la start-up UntieNots, fondée en 2016 par Zyed Jamoussi et Cédric Chéreau.

Cette solution repose sur une technologie unique d'intelligence artificielle associée à un mécanisme de gamification pour lancer, à chacun des clients, des défis ultra-personnalisés en fonction de ses goûts et affinités.

Ces défis consistent à dépenser sur plusieurs semaines un montant donné sur une marque donnée pour gagner une récompense sous forme de cagnotte à dépenser dans l'enseigne.

Ce dispositif va piocher dans un catalogue de 130 à 150 marques participantes (y compris des PME et des MDD) pour constituer une liste de 20 défis en lien avec les goûts de chaque client.

C'est à lui, ensuite, de choisir 10 défis parmi les 20 proposés. À la fois pour valider son intérêt pour le jeu et pour obtenir un indispensable "opt in".

Le taux de "joueurs" dépasse les 10%

Sur la base d'opérations similaires menées en distribution, UntieNots assure que le taux de "joueurs" dépasse les 10%.

Le dispositif a été testé auprès de 150.000 clients, ce qui a convaincu Auchan de le lancer cette année dans tous ses hypers et à leurs drives.

Comparez les distributeurs et faites vos courses en ligne chez Monoprix, Auchan, Carrefour, Houra, Simply market, Toupargel et Cdiscount.

Carrefour lance une blockchain alimentaire

Ajouté le 13/03/2018 - Auteur : jazz

Carrefour utilise la nouvelle technologie et le QR code pour apporter aux consommateurs des preuves de qualité des produits.

Le distributeur vient d’annoncer l'utilisation de la technologie blockchain pour donner à ses clients un maximum d'informations sur les produits de ses « filières qualité ».

La promesse de Carrefour

Le groupe, actuellement engagé dans une transformation de grande envergure, vient d’annoncer le lancement de la première «blockchain» alimentaire.

Pour connaître les informations relatives d’un produit en rayon : sa provenance, son mode de production, l'élevage, le client n'aura qu'à scanner le «QR code».

Telle est la promesse du distributeur Carrefour !



Pour le distributeur «ce lancement est une première, il constitue une étape clef dans le processus qui vise à faire de Carrefour le leader de la transition alimentaire pour tous».

Dans les rayons, le premier cobaye de cette expérience est un poulet originaire d'Auvergne estampillé «Filière Qualité Carrefour» qui est vendu à un million d'unités chaque année.

Concrètement, le client peut, en magasin ou chez lui, prendre en photo le QR Code présent sur l'étiquette du produit, ce qui le redirigera directement sur la plateforme où il pourra avoir accès à toutes les caractéristiques de son produit depuis son lieu d'élevage jusqu'à sa mise en rayon: par exemple, pour le poulet d'Auvergne , le consommateur pourra connaître le lieu et le mode d'élevage, le nom de l'éleveur, l'alimentation reçue, l'absence de traitement antibiotique, les labels et le lieu d'abattage.

Il pourra même regarder une vidéo de présentation de son éleveur... Pour assurer le visionnage de cette courte vidéo, Carrefour s'appuie sur un dispositif lancé fin 2015 par son partenaire, les Volailles fermières d'Auvergne.

Au-delà de ce cas spécifique, le procédé mis en place par Carrefour se repose avant tout sur ses partenaires.

Le dispositif devrait être élargi d'ici la fin de l'année à huit autres filières animales et végétales sur la centaine que compte le distributeur dans son pôle «Qualité Carrefour».

Comparez les distributeurs et faites vos courses en ligne chez Monoprix, Auchan, Carrefour, Houra, Simply market, Toupargel et Cdiscount.

Une dernière chance pour la distribution ?

Ajouté le 06/03/2018 - Auteur : jazz

Depuis l’arrivée de l’e-commerce, la grande distribution est condamnée à innover. Les rivaux d’hier sont forcés à s’allier.

Le commerce en ligne a bouleversé la distribution

Certes, le commerce en ligne reste encore marginal.

Selon la Fevad, (Fédération de l'e-commerce et de la vente à distance), les ventes du e-commerce en France ont atteint les 81,7 milliards d'euros en 2017.

L'e-commerce croît plus vite que le reste des ventes, son chiffre d'affaires a presque quintuplé en dix ans et la nouvelle concurrence affecte les marges.

Principal enjeu du moment : l'alimentaire.

Les distributeurs « classiques » gardent encore la main dans ce domaine, mais des géants comme Amazon s'y intéressent de près.

Ce qui entraîne tout de même une chute du champion français, Carrefour.

Le revirement majeur, c'est que cette situation aboutit désormais à une alliance entre d'anciens ennemis.

Accélération numérique

La première option ; le partenariat. Comme en Chine où Alibaba et Auchan se réunissent au sein d'une structure commune, Sun Art Group.

À première vue, ces partenaires sortiraient gagnants de ces rapprochements qui prennent diverses formes.

Deuxième option : un autre domaine où les enseignes classiques s’intéressent aux précieuses et problématiques données sur les clients.

Ainsi, le protocole d'accord entre Carrefour et le chinois Tencent prévoit notamment le partage de données et d'analyses de données.



Proposer l’option des produits locaux et bio

Pour tenter de s’en sortir, les groupes de la grande distribution multiplient les déclarations d'intention sur l'amélioration de l'offre, notamment les assortiments.

Carrefour prévoit par exemple d'en réduire la taille de 10%. Sur ce point, une tendance commune : mettre l'accent sur les produits locaux, « sains », et bio.

Une visée complexe à mettre en pratique, notamment parce que les conversions des filières d'approvisionnement au bio prennent du temps. Et qu'au jeu de la vitesse, les enseignes classiques risquent une fois de plus d'être prises de court par leurs cadettes.

Comparez les distributeurs et faites vos courses en ligne chez Monoprix, Auchan, Carrefour, Houra, Simply market, Toupargel et Cdiscount.

CASINO améliore ses services de livraison

Ajouté le 27/02/2018 - Auteur : jazz

Pour répondre aux attentes des clients de Cdiscount, Franprix et Monoprix, le groupe Casino renforce son partenariat avec le groupe La Poste afin de proposer des nouveaux services de livraison innovants.

Lancé en 2015 avec Franprix à Paris, le partenariat s’étend désormais aux enseignes Cdiscount et Monoprix.

Livraison le jour même

Concrètement, ce partenariat prévoit de renforcer le service de livraison de colis et de courses alimentaires le jour même.

Pour les clients de Cdiscount, ce service baptisé Chrono sameday, déjà disponible à Paris et Bordeaux depuis juillet 2017 et à Lille et Lyon depuis décembre 2017 via Chronopost, va être étendu dans les villes de Strasbourg et Marseille à partir d'aujourd'hui, puis à Nantes et Rennes au cours du deuxième semestre 2018.

Dès juin 2018, les clients de Cdiscount pourront également bénéficier d'une toute nouvelle offre : le " Next-day on-demand ".

Né de la complémentarité des expertises de Chronopost et de Stuart et disponible dans un premier temps à Paris, ce service de livraison express permettra aux clients de déclencher une livraison passée la veille en 1 clic, et de se faire livrer sur un créneau horaire de leur choix de 30 minutes.

Lancé en 2016, ce service appelé Chrono Precise est disponible dans les plus grandes villes en France via Chronopost avec des livraisons possibles du lundi au samedi, de 8 h à 22 h sur un créneau de 2 h choisi par le destinataire.



Des livraisons sur rendez-vous ou le dimanche

Le partenariat Casino/La Poste prévoit aussi des livraisons sur rendez-vous ou le dimanche ainsi que le lancement de la livraison de courses alimentaires à Lyon.

Initialement disponible à Paris et en région parisienne, Cdiscount, en partenariat avec Chronopost, propose son service de livraison le dimanche matin dans les 15 plus grandes villes de France à Paris, en Ile-de-France (77, 78, 91, 92, 93, 94, 95), ainsi qu'à Nice, Marseille, Toulouse, Bordeaux, Montpellier, Rennes, Grenoble, Nantes, Reims, Lille, Strasbourg, Lyon, Toulon et Aix-en-Provence. Les clients peuvent ainsi choisir de se faire livrer le dimanche de 9h à 13h.

Comparez les distributeurs et faites vos courses en ligne chez Monoprix, Auchan, Carrefour, Houra, Simply market, Toupargel et Cdiscount.

Auchan : L’hypermarché en berne

Ajouté le 20/02/2018 - Auteur : jazz

Attaqué par les magasins spécialisés, Internet et les supermarchés hard discount, l'hypermarché doit se renouveler pour enrayer la baisse de chiffres d'affaires qui se fait sentir depuis quelques années.

Entre 2008 et 2016, le chiffre d'affaires des cinq hypermarchés Auchan de la métropole lilloise, a baissé en moyenne de 22% (hors carburant), soit une perte d'environ 250 millions d'euros en 8 ans.

Deux tiers des Français viennent y faire leurs courses

Chez Auchan Retail France, la filiale qui gère les magasins de l'enseigne nordiste, on ne panique pas à la vue de ces chiffres.

Personne ne parle de la mort de l'hypermarché puisque encore deux tiers des Français viennent y faire leurs courses tous les mois.

Avec Carrefour, Auchan possède les plus grands hypermarchés de tous les groupes de grande distribution (de 10 à 20 000m2).

L'an passé, le groupe Auchan a présenté un plan de relance pour regagner des parts de marché en France.

Un investissement sur 3 ans de plus d'un milliard d'euros, destiné au changement de noms de supermarché (les Simply Market deviennent des Auchan supermarché), et de drive (Chronodrive, filiale d'Auchan deviendra Auchan Drive) et l'ouverture de nouveaux concepts de magasins (Auchan Bio comme supérette spécialisée dans l'alimentation issue de l'agriculture biologique).



Pourquoi les hyper attirent moins de clients ?

Si les hypermarchés voient leur chiffre d'affaires reculer d'année en année, c'est à cause d'un changement de comportement des clients qui préfère désormais acheter Bio ou local.

Il y a aussi un changement de société : il y a moins de familles nombreuses, la famille-type française est désormais composée d'un couple et de deux enfants.

De nouveaux concepts

Auchan propose les "lockers", des casiers avec 3 températures différentes (température ambiante, fraîche ou surgelée) que le client peut venir ouvrir à tout moment de la journée ou de la nuit après avoir commandé sur internet.

Des casiers installés d'abord, près de la centrale d'achat d'Auchan , à Villeneuve d'Ascq et qui devraient se multiplier dans les années à venir dans les centres commerciaux des centre-ville ou près de grandes sociétés.

Auchan, promet aussi d'ouvrir davantage de supérettes de quartier, baptisées "My Auchan" pour venir concurrencer les Carrefour City.

Comparez les distributeurs et faites vos courses en ligne chez Monoprix, Auchan, Carrefour, Houra, Simply market, Toupargel et Cdiscount.

Auchan étend la livraison des courses

Ajouté le 13/02/2018 - Auteur : jazz

En ce début d'année, Auchan accélère sur la livraison des courses alimentaires achetées en ligne par l’intermédiaire des drives, dans 8 nouvelles agglomérations.

En cumulant les 12 grandes agglomérations déjà couvertes et la zone d'influence d'Auchan-Direct, un Français sur trois peut désormais bénéficier du service de livraison de l'enseigne, annonce le distributeur.

La première expérience de livraison d’Auchan Drive a été lancée au Mans, en 2014.

En 2017, le distributeur a déployé cette initiative à Bordeaux, Nantes, puis Dieppe.

La livraison est facturée de 5 à 15 euros au client, selon le montant du panier (50 euros minimum).

8 nouvelles villes

Fin janvier 2018, ce sont donc 8 nouvelles villes qui ont été couvertes : Avignon, Metz, Strasbourg, Nancy, Nice, Toulouse, Montpellier et Tours.

Le développement de la livraison via le drive reste très complémentaire des agglomérations déjà couvertes par Auchan-Direct : Paris, Marseille, Lyon et Lille.

Les livraisons assurées par le cybermarché du groupe sont facturées entre 1 et 7 euros au client ou gratuites au-delà de 180 euros d'achats.



Du côté Carrefour et Leclerc

Cette livraison du "dernier kilomètre", historiquement trop coûteuse, avait jusqu'à présent ralenti le développement des cybermarchés et poussé les enseignes à investir dans le drive.

Même si aujourd'hui, la livraison reste un service facturé à perte par les distributeurs, elle est devenue incontournable si ils veulent faire face au géant américain Amazon qui a déjà fait ses premières expérimentations sur Paris.

Carrefour, d’ailleurs, parie de la même manière sur la livraison à domicile.

Déjà proposée sur Paris, Lyon, Bordeaux, Toulouse et Montpellier, il sera déployé dans dix nouvelles villes françaises cette année.

Carrefour va également reprendre l'expérimentation de la livraison de commandes préparées en drive dans deux villes pilotes, cette année.

Pour sa part, Leclerc va lui aussi s'y mettre en ciblant quelques quartiers parisiens à la fin du premier trimestre 2018.

Sous la marque "Leclerc chez moi", il va proposer différents services associant drives piétons, points relais et livraison à domicile.

Comparez les distributeurs et faites vos courses en ligne chez Monoprix, Auchan, Carrefour, Houra, Simply market, Toupargel et Cdiscount.

Leclerc lance un service de livraison dans Paris

Ajouté le 06/02/2018 - Auteur : jazz

L’enseigne va se lancer dans la livraison à domicile à Paris avec "Leclerc chez moi", un service de commande en ligne qui promet des courses moins chères que chez les concurrents.

Le patron des centres Leclerc, Michel-Edouard Leclerc vient d’annoncer son arrivée prochaine dans Paris intramuros, avec de la livraison à domicile, des drives piétons, et des points relais, afin de faire face au géant américain Amazon sur le commerce en ligne de produits alimentaires.

La préparation des commandes sera centralisée.

Des prix de 15 à 20% moins chers

Leclerc va lancer "Leclerc chez moi" à la fin de ce printemps sur "certains quartiers" dans la "vente à domicile", avant une extension progressive à venir sur l'ensemble de la ville.

L'expérimentation va d'abord démarrer dans certains quartiers parisiens et sera progressivement étendue sur l'ensemble de la capitale dans les trois ans qui viennent, a indiqué le dirigeant Michel-Édouard Leclerc.

"Leclerc chez moi" va être notre enseigne de proximité pour les parisiens qui vont découvrir des prix de 15 à 20% moins chers".

Le projet prévoit notamment des "drive piétons" et des "dépôts relais", a t-il ajouté.

Suite au succès du drive piéton Leclerc ouvert à Lille, l’entrée dans Paris avec de petites surfaces était à l’étude depuis plusieurs mois.



Parmi les raisons qui freinaient le projet jusqu’ici figure notamment la répartition des arrondissements entre les différents adhérents Leclerc d’Ile de France.

Selon nos informations, Leclerc stockera ses produits dans des entrepôts situés dans la périphérie de Paris et livrera les commandes grâce à une flotte de camionnettes électriques.

Les clients pourront se faire livrer chez eux ou récupérer leurs achats dans des « drive piétons » et des points relais.

Toute la gamme de courses alimentaires est concernée, y compris les produits frais.

Ce nouveau service viendra donc concurrencer Amazon Prime Now, mais aussi Cdiscount Alimentaire Express du groupe Casino.

Comparez les distributeurs et faites vos courses en ligne chez Monoprix, Auchan, Carrefour, Houra, Simply market, Toupargel et Cdiscount.

Carrefour prend un virage digital

Ajouté le 30/01/2018 - Auteur : jazz

Carrefour a présenté mardi 23 janvier son plan stratégique pour 2022 qui vise à lui faire prendre le virage digital.

Le groupe souhaite rattraper sont retard par rapport à ses concurrents.

En effet, Carrefour ne détient que 10% du marché du drive, estimé à 5 milliards d'euros en France et détenu à 50% par l’enseigne E.Leclerc.

Pire encore, Carrefour ne détient que 8% de part de marché dans l'e-commerce français.

D'ici 2022, le groupe vise les 20% et prévoit donc d’investir 2,8 milliards d'euros en cinq ans dans le numérique.

Soit 560 millions d'euros par an. C'est six fois plus que le budget actuel dédié.

La nouvelle stratégie digitale de Carrefour

D'ici 2021, les investissements marketing passeront de 8 à 50% dans le digital.

Avec pas loin de 5 686 magasins dans l'Hexagone, un Français peut en moyenne trouver un Carrefour à moins de 8 minutes de chez lui.

Ces points de vente vont servir de centres de préparation et de livraison, mais aussi de points de retraits, de retours et de remboursements.

Cette année, Carrefour prévoit d’ouvrir près de 170 nouveaux drives.



D'ici 2019, la moitié des magasins permettront le retrait en click & collect.

Côté livraison, le distributeur a annoncé l'extension de Carrefour livraison express à dix nouvelles villes.

Disponible dans quinze métropoles françaises fin 2018, ce dernier permet déjà de livrer dans cinq villes en moins d'une heure.

La livraison à domicile sera aussi étendue à 26 communes.

Carrefour va utiliser la blockchain

Le groupe Carrefour dispose aujourd’hui de près de 8 sites et 14 applications et souhaite refonder le tout en un site marchand unique par pays sous le pavillon Carrefour, pour l'alimentaire comme pour le non-alimentaire.

Le site Ooshop sera intégré et la marque disparaîtra.

Cependant, certaines verticales demeureront comme Greenweez pour le bio. Rue du commerce et Topachat s’intégreront à Carrefour.fr mais resteront indépendants.

Par ailleurs, le distributeur souhaite mieux connaître ses clients grâce au développement du paiement par mobile Carrefour Pay et grâce à une offre par abonnement.

D'autre part, Carrefour misera sur le suivi des produits en utilisant la blockchain pour améliorer la traçabilité.

Comparez les distributeurs et faites vos courses en ligne chez Monoprix, Auchan, Carrefour, Houra, Simply market, Toupargel et Cdiscount.

Chez Monoprix ça vanne

Ajouté le 23/01/2018 - Auteur : jazz

Chez Monoprix, l’humour est désormais un véritable produit d’appel. Depuis maintenant 7 ans, 2 000 jeux de mots habillent les emballages de l’enseigne chaque année et font réagir sur les réseaux sociaux.

La grande distribution de jeux de mots

La vitrine originale d’un « Noël met la barre hotte » en disait long.

Ainsi que le panneau, près de l’escalator : « Commandez et le tour est jouet. »

Partout, dans les rayons du supermarché, la drôle d’expérience se poursuivrait, avec un vinaigre balsamique « Découvrez l’art Modène », des pavés de truite « Qu’est-ce qu’on se l’écaille au congélo », des petits pois à l’étuvée « Le sauna pour petits pois », des flageolets « Fayotez en finesse », des pansements « A mettre sur votre plaie liste »…

Aucun emballage de produits maison n’est épargné par ces petits messages, une manière d’égailler la corvée des courses.

L’enseigne de proximité a tenté ce pari osé à l’approche de ses 80 ans, en 2010, bousculant les codes habituels du packaging.



Aux photos enjolivées du produit, aux dénominations emphatiques, se sont substitués des traits d’humour sur bandes colorées.

Une originalité qui plait bien au client - de nombreuses récompenses publicitaires le prouvent - que l’usine à blagues tourne à plein pot, depuis sept ans.

Derrière le dentifrice pour dents blanches « Woody haleine », le « Pané de la dernière pluie », « L’embarras de l’anchois », « L’ananas de ma vie », se cache l’agence de pub Rosapark.

Sa mission est de fournir 2 000 slogans originaux par an – un emballage est renouvelé tous les 18 mois en moyenne.

Il faut donc s’entourer d’une poignée de jeunes rédacteurs publicitaires, pour la plupart diplômés de Sciences Po, qui cogitent jusqu’à trouver 2 ou 3 accroches pour chaque nouvel emballage, strictement adaptées en nombre de caractères à la taille du produit, avant de les présenter au directeur de la marqueMonoprix, qui validera tout sourire.

Comparez les distributeurs et faites vos courses en ligne chez Monoprix, Auchan, Carrefour, Houra, Simply market, Toupargel et Cdiscount.

cliquez sur les coupons pour accéder aux promos
Quels supermarchés en ligne livrent dans votre ville / département ?
Les dossiers

LE E-COMMERCE ALIMENTAIRE EN PLEINE ESSOR

Ajouté le 10/07/2018

Longtemps à la traine, le e-commerce alimentaire décolle enfin.
D’après l’Observatoire des Usages Internet de Médiamétrie, 37,4 millions de consommateurs ont passé des achats en ligne au 1er trimestre 2018, soit plus de 8 internautes sur 10 (85,5%).

catégorieEn savoir +

Le e-commerce alimentaire en pleine croissance

Ajouté le 26/06/2018

En France, la grande distribution doit faire face aux géants du web pour le contrôle du e-food.

catégorieEn savoir +

Auchan annonce l’arrêt des livraisons à domicile

Ajouté le 12/06/2018

Auchan, qui est en pleine mutation logistique, vient d’annoncer à ses clients l’arrêt de son service de livraison à domicile, depuis son site auchan-supermarche.fr.

catégorieEn savoir +

Monoprix signe un partenanriat avec Amazon

Ajouté le 22/05/2018

Le 26 mars dernier l'enseigne urbaine du groupe Casino a signé un accord avec le géant américain Amazon.

catégorieEn savoir +

Améliorer l’expérience Drive

Ajouté le 27/10/2017

Le Drive alimentaire étant devenu populaire, les distributeurs se doivent toujours d’améliorer leurs services pour satisfaire les consommateurs qui, bien que séduits par le concept, sont toujours plus exigeants.

catégorieEn savoir +

Monoprix : Un concentré de stratégie omnicanale

Ajouté le 20/10/2017

Le magasin situé au Forum des Halles (Paris 75), propose une multitude de services pour faciliter la vie de ses clients.

catégorieEn savoir +
> Voir toutes les dossiers