Accueil > Casino réduit toujours des hypers - supermarche-ligne.fr

Comparatif Supermarchés
Zone membre
Promotions par Parrainage

parrainage
Réduc 25€ / livraison gratuite en vous faisant parrainer !

Rejoignez-nous !
Sondage supermarché
Les livreurs les plus sérieux - chez qui ?

Résultats | Archives
Accès à tous les sondages
Bon plan promo

Parmi houra.fr, Ooshop, Auchan direct, Monoprix, Expressmarché, Coursengo, Simplymarket, Picard, E-leclerc.

Casino réduit toujours des hypers

Ajouté le 25/04/2017 - Auteur : jazz

Environ une dizaine de Géant Casino français voient leur surface réduire de 20% en moyenne, chaque année.

La surface cible du distributeur varie désormais, entre 6500 et 7000 mètres carrés. Au premier trimestre 2017, les ventes reculent encore, de près de 2%.

Ce nouveau format incite à revoir l'assortiment et l'offre, puisque désormais certaines catégories de produits sont vendues massivement en ligne.

1 à 2% de baisse des surfaces par an

L’enseigne mène une stratégie constante de diminution des surfaces non alimentaires qui s'accompagne d'une transformation des galeries.

Depuis plusieurs années, le groupe tient un rythme de 1 à 2% de baisse des surfaces en hypermarché.

Donc, l’année 2017 ne fait pas exception à la règle.

A la fin du premier trimestre, par rapport à l'année précédente, Géant Casino accuse 1,6% de mètres carrés en moins dans l’hexagone.

Le chiffre d'affaires de l'enseigne, lui, recule de 1,7%.



Mix du groupe

Dans le mix du groupe, les hypermarchés représentent une part plus faible que chez ses concurrents.

De fait, en France, Géant ne représente plus que 22% du chiffre d'affaires du distributeur sur le trimestre.

Les supermarchés dans leur ensemble (Casino et Monoprix, en incluant Naturalia) assurent pour leur part 41% de l'activité du groupe.

Derrière, la proximité pèse pour 16% des ventes (Franprix inclus) et le hard discount (Leader Price) 14%.

Reste les activités (Vindémia, restauration) à hauteur de 7%.

Un mix spécifique qui permet au groupe d’assurer de bonnes performances en France.

En effet, Monoprix et les supermarchés Casino voient leurs ventes progresser (de 1,6% chacun) et les performances sont encore plus flatteuses à magasins comparables.

Monoprix, en particulier (qui redevient sur la période la première enseigne du groupe en CA), enregistre "la plus forte hausse de trafic (+2,9%) depuis 2011".

La dynamique commerciale est tirée par le frais et le textile.

Le trafic client progresse de 1,9% dans les supers Casino.

Comparez les distributeurs et faites vos courses en ligne chez Monoprix, Auchan, Carrefour, Houra, Simply market, Toupargel et Cdiscount.

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Ajouter un commentaire

Votre nom :


Votre commentaire :

cliquez sur les coupons pour accéder aux promos
Quels supermarchés en ligne livrent dans votre ville / département ?
Les dossiers

Amazon invente la grande distribution du futur

Ajouté le 28/07/2017

Fin janvier, Amazon annonçait un chiffre d'affaires 2016 d’environ 130 milliards de dollars grâce à une croissance de 20%, deux fois plus élevée que celle de l'e-commerce américain.

catégorieEn savoir +

Top 10 de l’expérience client en hypers

Ajouté le 21/07/2017

Critizr est le premier baromètre de l’expérience clients basé sur les avis et les appréciations recueillis.

catégorieEn savoir +

Courses en ligne : Les jeunes accros au digital

Ajouté le 07/07/2017

Selon une étude Diebold Nixdorf, 40% des 18-24 ans font leurs courses sur le site e-commerce d’une enseigne de distribution alimentaire.

catégorieEn savoir +

Amazon s'impose dans l'industrie alimentaire

Ajouté le 23/06/2017

Amazon vient d’annoncer le rachat de la chaîne américaine spécialiste bio Whole Foods et ses 460 supermarchés implantés dans 41 états des Etats-Unis ainsi qu'au Canada et au Royaume-Uni.

catégorieEn savoir +

Comment Auchan drive gère ses 185 000 avis clients ?

Ajouté le 16/06/2017

Auchan Drive a initialement fait appel à Bazaarvoice (leader mondial des avis clients) pour recueillir et exploiter les avis de ses clients afin de valoriser son assortiment et doper ses ventes.

catégorieEn savoir +

Les distributeurs en pleine réflexion sur le « drive »

Ajouté le 09/06/2017

Malgré un fort développement et plus de dix ans d’existence, ce circuit de distribution baptisé « drive », où les consommateurs viennent récupérer leurs achats fait sur Internet, reste difficilement rentable.

catégorieEn savoir +
> Voir toutes les dossiers